Actualités
Pour que la maladie mette les ... Depuis 2006, ils sont plus de 150 adolescents - les Matelots de la Vie - ayant été confrontés à la maladie à avoir embarqué durant l'été pour ...
Un lâcher de ballons pour les ... À l'invitation des associations de commerçants, "Association du Dauphin", "Espace Nautis" et "Union des Commerçants Artisans du Marché et du ...
Un Père Noël pour les MATELOTS A l'invitation du magasin DECATHLON de Saint-Nazaire (44), l'association "MATELOTS DE LA VIE" sera bénéficiaire cette année encore de ...
Nouvel album des Fous de Bassan Fidèle partenaire des "MATELOTS DE LA VIE", l'association "LES FOUS DE BASSAN" vous invite à découvrir son nouvel album lors d'un concert le ...
L'Espoir dans les Voiles, un tour ... Découvrez le projet de l'association L'Espoir dans les Voiles en vidéo : Un tour du monde pour vaincre la leucémie. Cette association est ...
Partenariat avec le projet ... Vivre ses rêves malgré la maladie, on aime penser que c’est possible ! Association Leucémie Espoir 78 - Projet "L’Espoir dans les Voiles" À ...
Tournoi de Sudoku pour les Matelots Le 17 septembre lors de la remise des prix de la 10ème édition de son Tournoi, le président de l'Association trébeurdinnaise de sudoku, Bruno ...
La conférence des Matelots 2017 Le samedi 21 octobre à 15 h 00 se tiendra à l'Espace Camille Flammarion de Pornichet la Conférence des Matelots 2017. C'est entouré de leurs ...
Retour sur le FORUM des ... Le 9 septembre, c'est dans l'enceinte de l'hippodrome de Pornichet que s'est tenue la 5ème édition du FORUM des Associations pornichétines. ...
Fidèles swings des Seniors ... Le Club des Seniors Golfeurs de Guérande a organisé le 8 septembre dernier sa traditionnelle compétition au bénéfice de "Matelots de la Vie". ...

Carnet de bord de l'expédition de Juillet 2013

bandeau carnet juillet 2013

Revivez le carnet de bord des matelots de l'expédition de Juillet 2013 
pour lire une journée de notre carnet de bord, cliquez simplement sur la date.

     

  • Mardi et mercredi 30 et 31 juillet 2013

    Journée du 30 juillet 2013

    Mardi 30 juillet

    Après une longue et dure nuit où tout le monde a fait deux quarts avec beaucoup de vagues, de vent et sans oublier quelques matelots bien malades : arrivée au port de Pornichet, toute dernière destination pour nous « Matelots de la Vie » de Juillet 2013. Nous étions tout juste amarrés au ponton quand un journaliste de Radio Fidélité nous a interviewé Léa, Romane et moi.

    Ensuite, matinée tranquille (ou pas) en commençant le grand rangement et le grand ménage du bateau car nous avions trois invités à bord ce midi : Françoise la présidente, Morgane et Dominique de Vivendi (grand partenaire des « Matelots de la Vie »). C’était l’occasion pour les encadrants de faire le débriefing de l’expédition au restaurant et pour nous matelots, de raconter notre chouette expédition à la présidente et aux partenaires.

    Dans l’après midi, nous finissons tous de ranger et nettoyer à fond nos cabines pour ensuite accueillir du monde sur le bateau et pour faire une petite sortie en ville pour acheter les derniers cadeaux, souvenirs, etc … ou pour préparer la grande soirée de ce soir.

    Tandis que les derniers préparatifs se font, j’écris le tout dernier carnet de bord des Matelots de Juillet 2013.

    Bref, on profite au maximum de nos dernières heures ensemble !Bilan de l’expédition : Enormément trop génial super méga hyper ultra chouette !!!  EnFin bref, vous l’aurez compris durant ces trois semaines, nous nous sommes éclatés tout en ayant un but : vous donner la force de continuer à ce battre contre votre maladie !

    Nous sommes tous très triste de se quitter et avons déjà hâte de se retrouver le 26 Octobre lors de la conférence !!

    Vous retrouverez dés Jeudi les Matelots d’Août 2013 qui eux aussi vous feront rêver ! On pense tous très très très fort à vous tous et espérons que vous prendrez notre place les années à venir. N’oubliez pas qu’après la maladie il y a encore plein de choses à vivre !!

    Plein de courage à vous tous et à très bientôt !

    Pierre

    Mercredi 31 Juillet

    Le Notre Dame des Flots est bien silencieux amarré au ponton du port de Pornichet… Un par un les matelots de l’expédition du mois de Juillet ont quitté le bateau et retrouvé leurs parents.

    L’expédition s’est terminée hier soir par la traditionnelle soirée de fin d’expé, un dernier moment de rires ensemble et le moment pour réaliser ce qu’on vient de vivre.

    Les matelots ont la tête remplie de belles images et de beaux moments. C’est un peu tristes qu’ils quittent le bord, les larmes d’au revoir coulent mais c’est avec bonheur que nous nous rappelerons de cette expé !

    Merci à Romane, Léa, Joël, Nathan, Pierre, Cindy, Emilie et Lenny d’avoir été nos matelots ! Merci à Pépo et Pitchoune d’avoir pris soin de nous à bord ! Merci à l’équipe encadrante d’avoir veillé sur eux ! Mais surtout merci à vous à l’hôpital de nous avoir suivi et d’avoir je l’espère rêvé avec nous.

    Place à l’expédition d’Août pour rêver de nouveau…

  • Lundi 29 juillet 2013

    Journée du 29 juillet 2013

    Ce matin réveil tranquille au mouillage en face des Glénan, préparation des deux repas car nous partirons le soir pour rejoindre Pornichet. Le midi : une petite rencontre avec Agathe ! Une jeune femme qui nous a expliqué la vie des requins Pèlerins et des Raies.

    Nous avons appris plein de choses comme la différence entre une raie et un requin. La raie est un requin aplati ! Bref plein de choses comme ça et pour boucler cette super rencontre une petite chasse aux oeufs de raies échoués sur la plage. Nous en avons  ramassé 2 !

    De retour au bateau tout le monde s’est mis en action pour démarrer le bateau et pour se préparer pour nos deuxièmes et derniers quarts de nuit. Le vent était là et un peu d’eau rentrait  dans le bateau ça impressionnait un peu mais c’était génial !

    Dernière vidéo pour les hôpitaux et voila après un bon repas tout le monde au lit, sauf ceux de quart bien sûr !!

    On vous fait des bisous !

    Romane et Lenny

    Démarrage tranquille en vue de la nuit de navigation du soir.

    Agathe Lefranc est notre invitée du jour, elle arrive aux Glénan par la vedette de Concarneau. Elle est bénévole à l’APECS (Association pour l’étude et la conservation des sélaciens) et vient nous sensibiliser sur les requins et raies que l’on trouve en Bretagne. Pas de panique ! En Bretagne, on trouve des requins pèlerins qui sont inoffensifs ; ils mangent uniquement du plancton.  Ces grosses bêtes peuvent mesurer jusqu’à 12m, la taille d’un bus ! Il n’en reste plus beaucoup en Bretagne alors le travail de l’APECS est de les observer pour mieux comprendre leur mode de vie afin de les protéger. Les bénévoles de l’APECS mettent des balises sur les requins afin de savoir où ces animaux vont passer l’hiver. La réponse arrivera dans 8 mois avec le retour de la balise. Et donc nous avons appris que la raie appartient à la famille des requins car comme eux sa peau est faite de dents !

    Petit accalmie et retour du soleil ; nous en profitons pour aller sur la plage à la recherche de capsules de raies. Agathe nous a donné un guide Capoera qui sert à identifier les œufs de raie trouvés. Emilie et Léa ont trouvé deux capsules de raies brunettes et si elles les mettent dans l’eau elles vont regonfler.

    De retour au bateau, organisation des quarts et manœuvre d’amarrage : relever l’ancre, biturer, hisser la grand voile et la trinquette et hop c’est parti pour la nuit ! Des dauphins nous accompagnent pour cette dernière navigation de retour vers Pornichet.

    Chut…les Matelots dorment, d’autres tiennent la barre mais tous ont la tête pleine de souvenirs !

  • Dimanche 28 juillet 2013

    Journée du 28 juillet 2013

    Ce matin grasse matinée, nuit orageuse avec du vent, malgré le mauvais temps nous avons trouvé plusieurs occupations (jeux de société, lecture) cette matinée calme et reposante.

    Nous avons mangé séparément, les matelots avant et les adultes après car le carré est trop petit. Ensuite les adultes nous ont  proposé « qui veut gagner des bonbons » ce qui consiste a faire 4 équipes de deux matelots Black and White ( Joël , Pierre ) , les girls (Emilie , Cindy ) ,les potatoes ( Léa , Romane ), les twix ( Lenny, Nathan ). Pendant la première manche un matelot de chaque équipe doit répondre à des questions, la deuxième manche les deux matelots doivent répondre aux questions , la troisième manche les équipes doivent choisir un cri de guerre pour pouvoir répondre à la question.

    Après le « qui veut gagner des bonbons », Mathilde demande aux matelots si ils savent où se trouve la Jamaïque, les matelots donnaient des réponses folles que c’était en Afrique ou en Asie ou à coté du Vietnam ou à côté du Mexique, je vous laisse trouver.

    Après tout ça nous avons regardé un film dans le carré, au calme. Le film s’appelait Time Out. Continuez à vous battre !!!

    Joël et Léa (qui m’a quitté en cours de route pour aller vomir !! Eh oui, ça bouge un peu au mouillage).

    Aujourd’hui c’est dimanche et il pleut ! Pire, il y eu de l’orage cette nuit et le vent souffle avec de fortes rafales (force 6 à 7). Donc nous restons au bateau car si nous tentons de prendre l’annexe pour aller à terre nous serons trempés de la tête aux pieds…C’est donc une journée tranquille mais il faut tout de même trouver à s’occuper car l’espace du carré est petit pour 14 !

    La matinée passe ainsi assez vite entre jeux et lecture. L’après-midi les encadrants lancent le « Qui veut gagner des bonbons ? » qu’ils préparent soigneusement depuis le début de l’expédition ! A chacune de nos rencontres, Emilie, Flore et Mathilde notaient des informations et formulaient des questions pour tester les Matelots… L’heure du test est enfin venue ; qui de nos Matelots sera le vainqueur ? Après trois manches de questions sur l’Océarium, la S.N.S.M,  le paludier, Haliotika …Nathan et Lenny sont les brillants vainqueurs de l’expédition avec 25 bonbons ! Bravo aux Twix et bravo à tous les Matelots qui nous ont épatés tant ils étaient calés !

    Après l’effort, le réconfort autour d’une petite séance film. Comme on est bien dans le carré ! Au cours du film, le bateau roule de plus en plus si bien que la soirée est très bancale…cela promet pour la nuit à venir !

  • Samedi 27 juillet 2013

    journée du 27 juillet 2013

    Aujourd’hui  on a dû partir plus tôt car beaucoup de vent et de la pluie prévus pour  dimanche ça nous aurait tous rendu malades. Bref, le capitaine a bien voulu  qu’on dorme plus longtemps et que pour une fois ce soit les  adultes qui larguent les amarres Non je rigole !!

    Une fois tout le monde réveillé on a commencé  les quarts (un binôme se relaie toutes les 1 heure 30). La bonne humeur était là. On a chanté, joué a des jeux, et pleins d’autre choses sympas.

    Nathan : « Forcément quand je suis de quart il pleut !! » Bref, sinon on a vu des dauphins trop beaux.

    Puis on est arrivé au mouillage. Et après on s’est tous mis en maillot pour faire des plongeons depuis le bateau dans l’eau glacée.

    Non franchement elle était froide mais une fois qu’on était dedans c’était bon. On en a profité pour faire une douche bateau : on se savonne sur le pont et on plonge dans la mer pour se rincer. On s’était trop amusé.

    Après cette baignade improvisée on est allé sur une plage avec de l’eau turquoise verte waouh !! Il y en a qui ont joué au foot, promenade et lecture. Quand on a mangé Romane et Emilie ont donné à manger aux goélands : au début il y en avait 2 ,8 ,10, 30 ,40 ,à la fin il y en avait 46.

    Nathan et Emilie

    Les Matelots sont réveillés par le bruit du moteur qui indique que nous quittons l’île de Sein. Ce départ prématuré est dû à la météo : beaucoup de vent et de pluie sont annoncés si bien que le capitaine Pépo a avancé notre départ. Il fait grâce aux Matelots de la manœuvre d’appareillage afin de les laisser dormir un peu plus. Mais attention, une fois debout et fins prêts les Matelots assurent leur quart avec sérieux direction l’archipel des Glénans.

    Des grands dauphins communs nous ont accompagné une partie de la route. Le spectacle était magique tant pour les petits que pour les grands ! Des images ont été capturées pour partager ce souvenir avec vous !

    Nous sommes arrivés aux Glénans pour l’heure du goûter et croyez-nous, la mer ça donne faim ! Mais avant les Matelots ont découvert la douche version bateau : ils ont sauté à l’eau depuis le pavois, il parait que l’eau était froide…puis ils se shampooingnent et se savonnent sur le pont et resautent à la mer histoire de se rincer. Le dernier rinçage s’effectue à l’eau douce mais avec parcimonie ! Une fois tout propres comme des sous neufs, les Matelots sont allés à la découverte de l’île Saint-Nicolas. A l’unanimité, ils ont élus la plage de l’île  plus belle plage de notre expédition !

    Pendant ce temps là ; Cindy était restée au bateau pour préparer une délicieuse tarte aux pommes. Il a fallu batailler avec les goélands pour sauver notre dessert ! Du coup, nous nous sommes réfugiés dans le carré où une belle partie de Times Up a animé la soirée de tous !

  • Vendredi 26 juillet 2013

    Journée du 26 juillet 2013

    Après une bonne (ou pas) journée de navigation et un bon dodo, nous avons rencontré ce matin Karine et Livier du Parc Marin d’Iroise. Nous avons eu un très bon accueil de leur part. Ils nous ont fait découvrir plusieurs espèces d’oiseaux mais aussi de phoques et dauphins que nous avons pu apercevoir durant notre pique nique au niveau du phare de l’île de Sein. Grâce aux longues vues et aux jumelles nous avons pu voir ces beaux animaux.

    Nous avons ensuite rencontré le maire de l’île qui nous a expliqué comment l’électricité et l’eau étaient fournies. L’électricité est distribuée grâce de trois gros groupes électrogènes fonctionnant au gazole. Ce système coûte très cher. L’eau, quand à elle, est prise directement dans la mer puis est désalée dans une petite usine.

    L’île mesure 2,4km pour 140 habitants. Il y a aussi une école primaire de seulement 3 élèves et un instituteur plus un collège avec 6 collégiens et un professeur.

    Nous avons terminé la journée en piquant une tête à la plage.

    Nous devons malheureusement déjà vous laisser car ce n’est pas tout mais une tartiflette nous attend ! (Et oui on est des fous, il fait chaud et on mange une tartiflette !!)

    Des bisous à tous ! On pense bien à vous !

    Léa et Pierre 

     Sous un soleil radieux, nous débarquons à Sein de bonne heure et de bonne humeur pour retrouver Livier et Karine, gardes du Parc marin d’Iroise. Ces deux agents défenseurs et protecteurs des mers, nous présentent le parc marin d’Iroise qui s’étend du phare du Four jusqu’à la Pointe du Raz. Avec eux nous allons parcourir l’île et observer les mers à la recherche d’oiseaux, de phoques et de dauphins. Equipés de jumelles et de longues-vues nous avons bon espoir. Les Matelots apprennent à différencier une mouette d’un goéland puis à reconnaître le goéland argenté, le goéland brun et le goéland marin. Lors de notre pique-nique, Livier et Karine ne quittent pas les jumelles et nous parvenons à apercevoir au loin un phoque qui fait sa sieste sur un rocher au soleil. Puis cri du cœur : Cindy voit des dauphins ! Tous se ruent sur les jumelles et longues-vues et de fait, au loin des dauphins chassent. Observation accomplie ! Nous reprenons le sentier des douaniers et trouvons un nid sur la plage ; ce sera le nid de Boopy. Petit jeu de « Où est Charlie ? » version Ile de Sein : nous devons retrouver sur des photos des petits oiseaux tels que le Gravelot ou la Sterne naine qui jouent à cache avec les cailloux. Ce sont des oiseaux mimétiques et ce n’est pas facile de les repérer ! 

    Nous sommes ensuite reçus par le Maire de l’île, M. Kerloch, qui nous présente son île et nous raconte comment vivent les Sénans. La journée s’achève sur la plage du quai des Paimpolais où les Matelots se baignent avec plaisir même si l’eau est fraîche. Nous faisons nos adieux à l’île de Sein que nous allons devoir quitter plus tôt que prévu car la météo annonce un coup de vent qu’il est préférable d’éviter. Nous avons promis de revenir très vite sur cette charmante île, avis aux futurs Matelots !

  • Jeudi 25 juillet 2013

    Journée du 25 juillet 2013

    Après cet accueil très sympathique au Guilvinec, nous avons mis les voiles pour l’île de Sein. Dès le début les vagues étaient là. On avait du mal à se déplacer pour les manœuvres. C’était très amusant ! Nous nous sommes tous dirigés vers l’avant du bateau pour profiter des vagues et de la sensation que cela pouvait nous procurer. La bonne humeur était là pour tout l’équipage.

    Quelques temps après, tellement le bateau tanguait, nous nous sommes tous dirigés vers l’arrière car tout le monde a commencé à avoir le mal de mer. Nous nous sommes tous allongés pendant que Flore, Léa et Romane chantaient pour nous faire penser à autre chose.

    Nous sommes arrivés à l’île de Sein en milieu d’après midi. Tout le monde était content d’être arrivé et de pouvoir débarquer sur l’île pour pouvoir avoir du temps libre. Cette journée malgré les quelques désagréments, nous nous sommes beaucoup amusés car le soleil aussi nous a motivé. Enfin nous sommes tous rentrés au bateau. Pitchoune nous a préparé un bon gâteau au chocolat et une bonne soupe de poisson. Ça a l’air délicieux !!

    Cindy 

    Au revoir Le Guilvinec et encore merci à tous pour votre très chaleureux accueil.

    Nous quittons donc le continent et nous naviguons vers l’île de Sein. Contrairement à nos précédentes navigations qui étaient plutôt calmes celle-ci fut houleuse. Au départ, les Matelots étaient tous regroupés à l’avant du bateau, à la tête de proue. Avec la houle, le bateau montait et descendait et les Matelots se croyaient dans un manège ! C’était la rigolade assurée. Des dauphins sont même venus nous saluer ! Puis petit à petit, certains matelots se sont rapatriés vers l’arrière du bateau où Pitchoune et Emilie épluchaient les langoustines tandis que Mathilde se concentrait sur les voiles au large…Pour lutter contre le mal de mer il faut fixer un point fixe à l’horizon et respecter la règles des 5 f : tu ne dois pas avoir faim, ni froid, ni soif, ni avoir la frousse ni être fatigué. Sinon, comme Lenny tu dors dans ta cabine ou sur le pont comme les filles. Du coup, ce sont Laurent, Emilie et Flore qui ont assuré la vaisselle. La mer nous a testé et nous avons réussi tant bien que mal à surmonter notre malaise ! Nous sommes désormais des Matelots de tous les temps !

    A notre arrivée à Sein, une fois au mouillage, nous étions tous heureux de voir cette navigation prendre fin. Ces drôles de sensations nous laisseront un sacré souvenir. A terre, les Matelots ont visité l’île librement pour un premier contact avec les Sénans. De retour à bord, le bateau roule toujours mais cette fois-ci nous sommes amarinés et tout va bien sur le meilleur des bateaux !

  • Mercredi 24 juillet 2013

    Journée du 24 juillet 2013

    5h30 c’est l’heure à laquelle les trois quarts de l’équipage se sont levés pour aller pour se rendre à la Criée pour voir la première vente du matin. C’est une vente très intéressante à voir, les acheteurs sont concentrés et ils sont équipés de télécommande afin d’acheter et de faire monter les enchères pour acheter les poissons et les crustacés situés dans des caisses.

    Une fois partie de la Criée, petits chocolats chauds pour les courageux et réveil très mouvementé des feignants pour se préparer pour le paddle ! Beaucoup de chutes et de rigolades mais on s’est tous super bien amusés et on a bien rigolé ! Retour au bateau, petites douches et préparation du repas pour accueillir Capucine. Capucine est une femme passionnée de voile qui a, même en ayant sa maladie, a traversée l’Atlantique sur un très petit voilier sans moteur qui ne navigue qu’à la voile. Le bateau nommé « Tara Tari » est un bateau qui n’a été construit que à base de matériaux récupérés. Capucine souhaiterait vous dire un petit mot :

    « Bonjour à tous les Matelots, à terre et en mer ! Je passe une très belle journée à bord et je suis vraiment très heureuse de partager un peu de votre aventure. C’est important d’essayer de réaliser nos rêves et de les partager, important de vouloir découvrir ce qui nous entoure et si parfois ça semble compliqué de réussir, il faut compter sur les amis pour s’encourager et se souvenir qu’ensemble, on peut y arriver. De tout mon cœur, je vous souhaite de partager encore beaucoup de rêves, beaucoup de rires, beaucoup d’amitiés ! Merci à vous tous pour cette belle journée et pour votre accueil si chaleureux ! A très bientôt ! Vive la vie ! »

    Merci Capucine pour ce très joli texte et j’espère que vous les enfants que vous allez suivre cet exemple, réaliser vos rêves, partager les et combattez la maladie. Et un grand merci pour avoir accepté d’être la marraine des Matelots de la vie 2014 ! Pour terminer cette très belle journée dernière visite à la Criée pour la dernière vente puis visite d’un autre bateau de la S.N.S.M ! Ce soir nous allons manger des langoustines généreusement offertes par des pécheurs amis de Pépo merci à eux !!! On vous fait un gros bisou et nous sommes tous fiers de vous car vous faites des efforts ! Continuez pour gagner !! PS : très bon anniversaire à Nathan !

    Romane et Joël 

    Aujourd’hui fut la journée aux multiples surprises ! Les plus vaillants se sont réveillés et levés à l’aube pour assister à la première vente de la journée à la Criée. Contrairement à hier soir, le hall était plein de monde et de poissons ! Les Matelots ont donc pu assister aux ventes aux enchères. Drôle d’ambiance, tout est maintenant électronique plus à la voix… Le nom de « Criée » n’est plus tellement d’actualité... A leur retour au bateau, ils se sont fait un réel plaisir de réveiller énergiquement les dormeurs. Tous ont partagé un bon petit déjeuner avant d’enfiler les combinaisons pour le stand up paddle. Une fois saucissonnés dans nos combis nous avons tous regretté d’avoir mangé la dernière tartine ! A la plage, nous avons retrouvé Allan de l’école de voile 29 Hood qui nous a patiemment initiés au paddle. Tant que nous pagayions à genoux, c’était facile mais dès qu’il a fallu se mettre debout, là ça devenait déjà plus sportif ! Lenny a même inventé une nouvelle position : en tailleur comme pour le yoga ! A force de persévérer, les Matelots ont réussi à rester debout : stand up ! Forcément le rangement des planches était moins drôle et il fallait faire vite car nous avions rendez-vous avec Malika et Shannon (future matelote ?) de l’hôpital de Saint-Nazaire pour un skype. Pendant ce temps, d’autres Matelots s’activaient sur le bateau, en cuisine et sur le pont, car nous attendions avec impatience une visite. Capucine Trochet était notre invitée. Elle nous a raconté ses navigations sur son petit bateau le « Tara Tari » fabriqué à partir de toile de jute (http://whereistaratari.blogspot.com) Pour les Matelots qui découvrent la mer sur un gros bateau confortable, c’était fascinant d’imaginer voyager sur un si petit bateau où seul le minimum peut tenir. C’était une belle rencontre, pleine d’histoires, de rêves et d’espoir. Capucine est finalement restée avec nous l’après-midi et ensemble nous sommes retournés à la Criée pour la vente de l’après-midi. Stéphane Lucas et Maël étaient nos guides personnalisés et grâce à eux nous avons eu accès aux coulisses de la Criée. Bruno Calnevet, le Capitaine du port du Guilvinec nous a drôlement bien accueillis et il nous a facilité la vie comme jamais. Merci à lui ! A notre retour à bord du bateau, une caisse énorme de langoustines nous attendait à bord ! Manu, un ami de Pépo et Pitchoune, nous l’avait généreusement mise de côté lors de la vente. Pendant la cuisson des crustacés, les Matelots étaient invités à aller visiter le canot de la S.N.S.M. Après cette longue journée chargée en rencontres, une heureuse soirée nous attendait autour d’une belle tablée. Langoustines à volonté ! Et en dessert, les 12 ans de Nathan !

    Chers Matelots, prenez des forces, les expéditions 2014 ne sont pas encore lancées mais nous pouvons vous dire que Capucine a accepté avec plaisir et émotion d’être la marraine de ces expéditions. D’ici là, la nôtre se poursuit et nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

  • Mardi 23 juillet 2013

    Journée du 23 juillet 2013

    Ce matin nous nous sommes réveillés très tôt (comme d’habitude) pour se diriger vers Haliotika, c’est un port de pêche ce qui s’appelle une criée. Après que Pépo nous ait déposé sur le port d’en face (qui sent mauvais le poisson). Marion était notre guide pour la visite de la cité de la pêche. En premier nous avons visité la criée (un grand hall qui sert à vendre les poissons et les crustacés pêchés le matin même). En second nous nous sommes dirigés vers la mise en bac et pour terminer le garage là où les camions viennent chercher les poissons pour les emmener à Rungis. Ensuite nous avons regardé un film qui expliquait une journée d’un pêcheur de langoustine et Marion est venue nous chercher pour déguster trois poissons différents (la julienne, le lieu noir, le merlan). Elle nous a fait découvrir quelques poissons (la lotte, la roussette , le st pierre , la raie). Elle nous a expliqué que la peau de la lotte servait à faire les fraises tagada et le rouge à lèvres. Après cette matinée bien chargée nous sommes rentrés au bateau pour manger puis nous sommes partis à la plage avec des enfants handicapés mentaux qui faisaient partis de la Voile Associative Penmarc’haise. La baignade s’est suivie d’un goûter avec les tartes aux pommes que Stéphane, le papa de Maël, un ancien matelot, nous a offertes. Nous sommes partis au bateau et pour finir la journée une bonne douche !!

    Léa et Nathan 

    Premier réveil au milieu des bateaux de pêche tout colorés, ça change des bateaux de plaisance tout blancs. Le ciel est couvert mais nous sommes toujours chaleureusement accueillis au Guilvinec. Stéphane, papa d’un ancien matelot, nous avait déposé des croissants et des pains au chocolat, miam miam !!! Et nous allons être encore bien gâtés tout au long de la journée. Passage obligatoire à la Cité de la pêche, Haliotika. Les Matelots pénètrent dans l’univers de la pêche et visitent la Criée où directement au retour des bateaux sont vendus les poissons, crustacés et coquillages frais. Marion, l’animatrice du centre, nous apprend tout sur les coulisses de la Criée. Nous savons maintenant où sont triés, pesés, lavés et conditionnés les poissons que nous mangeons. Comme tous les poissons ne sont pas vendus, les restes sont transformés en surgelés, en plats préparés ou encore en farines animales. Marion a ensuite animé un atelier dans lequel elle nous présentait de drôles de coquillages, crustacés et poissons. Maintenant, nous savons que la langoustine et le homard ont une pince fourchette et une pince couteau, que le saint-pierre sort sa bouche pour aspirer les poissons et que la lotte a des dents derrière les yeux ! Aussi, vous pourrez dire aux infirmières que leur rouge à lèvres est fait avec de la peau de lotte tout comme les fraises tagada ! Marion nous a proposé un kim goût : elle nous a fait goûter trois poissons blancs qu’il fallait identifier. Léa et Emilie étaient ravies, elles qui n’aiment pas le poisson !

    Après un déjeuner au soleil, les Matelots ont enfilé leur maillot de bain pour retrouver à la plage Clémentine, Jacques et leurs copains. L’eau était fraîche mais d’un bleu limpide ! Pour le goûter, les matelots ont partagé avec les enfants, leurs parents et les membres de l’association VAP (voile adaptée) des tartes aux pommes offertes par Stéphane. Encore une gâterie ! Après une bonne douche chaude au club de plongée puis un bon repas de lotte fraîche préparée par Pitchoune et Romane, nous attaquerons le vote pour vos dessins ! Bonne soirée à vous et à demain pour les résultats…

  • Lundi 22 juillet 2013

    Journée du 22 juillet 2013

    Ce matin, le bateau se réveille tôt car nous devions nous préparer pour partir au Guilvinec. Il fallait enlever la bâche (qui nous sert de parasol), enlever le linge, mettre nos gilets de sauvetage et ouvrir les voiles, et ouvrir les voiles c’est du sport! Nous avons organisé des quarts de 2 heures pour naviguer pour ne pas aller à Bamako comme dit Léa. A peine une heure après notre départ Romane a attrapé un maquereau (c’est un poisson) avec la mitraillette (c’est une ligne de pêche avec plusieurs appâts). Après mangé les Matelots sont partis à leurs occupations, certains partaient dormir, d’autres faisaient des jeux, d’autres dessinaient ou faisaient leur quart. A 19 heures, nous arrivons au port avec un accueil très chaleureux de la part de l’association de la voile adaptée, nous leurs avons fait visiter le bateau et nous avons discuté avec eux.

    Joël

    Bon courage à vous et combattez la maladie !!! 

    Comme le réveil est difficile ce matin ! Les Matelots ont des petits yeux et pourtant il faudra les garder ouverts pour la navigation de la journée ! Nous quittons la jolie petite île (grecque) de Groix pour aller vers Le Guilvinec, pas moins de 35 miles de navigation ! Désormais, les Matelots se débrouillent comme de vrais moussaillons pour effectuer seuls la manœuvre de sortie du port. Par deux, ils vont se relayer à la barre toute la journée pour garder le cap à l’ouest. Malheureusement, le vent nous fait encore une fois faux bond alors nous avançons à l’aide du moteur. Tandis que certains sont allés se recoucher, Romane, notre championne de pêche, a attrapé un beau maquereau de 33cm! Elle nous fait la démonstration pour nous apprendre à le vider et que trouve t-on dans son estomac? Une belle arête de poisson! Nous savourerons ce poisson cru au déjeuner pour le plus grand plaisir de Pierre et Nathan… Même pendant le déjeuner les Matelots assurent leur quart si bien qu’Emilie et Nathan mangent chacun leur tour chaque plat, il ne faudrait pas laisser le bateau dériver. Mais il ne faut pas croire, même à la barre les Matelots gardent leur sens de l’amusement en jouant au quart de singe.

    Notre Capitaine est décidément très fort car même sans vent nous arrivons en avance au port de pêche du Guilvinec. Nous y sommes vivement accueillis par Carine Dejeux et d’autres membres de l’association Voile Adaptée. Cette association permet à des enfants et adultes déficients mentaux ou physiques de naviguer sur leurs voiliers. Demain, nous partagerons avec eux un goûter entre marins! Nos matelots font le tour du propriétaire du bateau pour Jacques, Clémentine et les autres membres. Après cette belle rencontre, un bon repas nous attend et nous avons tous très faim car l’air de la mer creuse énormément !

  • Dimanche 21 juillet 2013

    Journée du 21 juillet 2013

    Aujourd’hui superbe journée on s’est tous éclaté ! Ce matin debout à 9h pour prendre le temps de manger un petit déjeuner tranquille au soleil, puis départ pour la plage pendant que d’autres étendaient le linge qui revenait de la laverie. L’eau de la mer était très claire, mais froide pour le matin, nous avons trouvé plein de choses dans l’eau. Romane a trouvé un verre entier tout neuf et Emilie a trouvé une coquille Saint-Jacques très grosse. Une vraie chasse au trésor mais beaucoup de bouteilles vides et de verres cassés dans l’eau !

    Ensuite nous sommes tous rentrés au bateau pour préparer à manger et se reposer pour cette après-midi. Arrivé 14h nous sommes tous partis au « Parcabout ». C’est un parc construit par un marin qui a fait tout un circuit dans les arbres en cordage. C’était super bien. On a tous bien rigolé et on s’est tous pris des gamelles. On a même pu faire Tarzan en sautant avec une corde ! 

    En rentrant, petite douche en maillot sur le ponton avec le tuyau d’arrosage, c’était très drôle. Voilà une superbe journée. On a tous très bien rigolé !

    Allez, on vous fait des bisous et courage ! Salut !

    Romane et Pierre 

    Deuxième journée sur l’île de Groix. Les matelots petit déjeunent sur le pont et prennent plaisir à saluer les plaisanciers voisins. Un premier groupe se dirige vers la plage du Port Tudy tandis que quatre matelots (Léa, Romane, Joël et Pierre) restent à bord du bateau afin de tourner une vidéo de présentation du Notre Dame des Flots. Pour cela il faut réviser le vocabulaire marin car sur le bateau une chambre ne s’appelle plus une chambre et les mots sont parfois un peu tordus…Une fois tous réunis à la plage, chacun vaque à ses occupations : nage avec palmes et tubas, bronzette, ramassage de verres polis… Les matelots ont toutefois été surpris de trouver dans la mer autant de verres et de bouteilles. Outre le danger, c’est la pollution menaçant la mer qui les a choqués !

    A notre retour, surprise : nous ne reconnaissions plus le bateau tant il était décoré par 20 kg de linge propre qui séchait au vent.

    Le Parcabout nous attend ! Avant de s’éclater dans cet espace de jeu fait tout en matelotage entre les arbres, une marche dans l’île s’impose. Les Matelots sont très vaillants et marchent à bonne vitesse. L’amusement est à son comble dans cet entremêlement de cordes mi-trampoline, mi-pont de singe! Il ne faut pas avoir le vertige pour grimper et ensuite s’élancer avec une liane tel un pirate des caraïbes ! Après une belle après-midi sportive au Parcabout, les Matelots repartent bien fatigués. Les douches du port étant en réparation, ils optent pour la douche en maillot de bain sur le ponton, c’est tellement plus drôle. Il faut ensuite ranger le bateau et sa cabine car demain une longue navigation nous attend ; tout doit être calé au cas où le bateau bougerait fort à cause du vent. A priori, rien de tel d’annoncé : le soleil ne nous quitte plus ! 

  • Samedi 20 juillet 2013

    Journée du 20 juillet 2013

    Quart de nuit assez difficile à cause du froid et de la fatigue. Heureusement que Pitchoune nous a apporté du chocolat chaud pour nous réveiller un minimum. Mon quart de nuit fini je suis allé me coucher rapidement !! Le lendemain matin, grasse mâtinée. Au déjeuner, nous avons fêté l’anniversaire d’Emilie l’infirmière. Grosse bataille d’eau ! Tout le monde a fini trempé, on a sorti l’artillerie lourde : gel douche et shampoing ! On s’est bien amusé ! Après la « guerre » nous sommes partis à la recherche de la grecque sur l’île, on devait la prendre en photo. Après s’être aperçu de ce que c’était, on est parti à la laverie, on est entré dans la laverie épuisés.

    De retour au bateau, les filles faisaient une tarte au citron, elles ont un peu galéré. On a ensuite fait les charades pour l’hôpital. Cherchez bien, parce que les énigmes sont dures ! Bon courage !

    Lenny 

    Quel drôle de début de journée ! Les matelots sont un peu décalés… Et oui, ils ont veillé toute la nuit à tour de rôle pour arriver au petit matin au port de l’île de Groix. Naviguer de nuit est toujours une expérience particulière pour un matelot. Il s’agit de se réveiller en pleine et d’être tout de suite prêt à être vigilant à son cap, aux bateaux autour et aux différents signaux lumineux. Certains quarts ont vécu l’orage, d’autres ont eu plus de chance et ont aperçu une famille de globicéphales à 5m du bateau. Moment d’émotion que d’entendre ces créatures marines se déplacer et souffler dans l’eau sans vraiment les voir…

    C’est les yeux encore tout endormis par cette nuit découpée que les matelots ont aidé à l’amarrage du Notre Dame des Flots au quai. Une fois les esprits un peu plus éveillés, il est temps de reprendre le cours de la journée ! C’est l’anniversaire d’Emilie ! Le meilleur cadeau est venu du capitaine Pepo qui sans crier gare a arrosé tout le monde !! L’équipage, un peu surpris au début, s’est finalement retrouvé à faire une gigantesque bataille d’eau ! Trempés de la tête aux pieds mais quelle rigolade ! C’était l’occasion d’une bonne douche sur le ponton !

    Une fois le bateau un peu remis en ordre, les matelots partent en enquête… Il paraîtrait que « La Grecque » a envahi l’île, il faut savoir ce qu’il en est. Ils ont vite trouvé que cette fameuse grecque est en fait une cafetière typique de l’île de Groix qui tient son nom de l’origine de l’île. C’était aussi l’occasion de parcourir les rues de l’île et de découvrir son atmosphère.

    La journée se termine par un repas composé de jolis plats. Nous avons maintenant de vrais petits chefs à bord. Félicitations à Romane et Emilie pour leur tarte au citron, qui malgré la difficulté d’exécution, s’est avérée être très bonne !

  • Vendredi 19 juillet 2013

    Journée du 19 juillet 2013

    Aujourd’hui WHAT YOU WANT DAY ! , le jour que tout le monde attendait. C’est le jour où l’on fait ce que bon nous semble. Ce matin grasse mat’ ce qui nous a fait à tous un grand bien. Petit déjeuner tranquille dans le carré sans faire de bruit, et là, malheur Romane arrive avec deux maquereaux, elle a eu une merveilleuse idée ! Elle a réveillé Joël avec ceux-ci, il a pris ça à la rigolade. Quand tout le monde s’est réveillé tranquillement chacun a trouvé différentes occupations (pêche, jeux de société) puis nous avons mangé en compagnie du vent et des nuages. Après avoir débarrassé la table et fini la vaisselle la plupart de l’équipage a joué à un jeu de société, l’autre partie s’est reposée pour les quarts de nuit (ce qui consiste à prendre la barre pendant la nuit toute les deux heures les binômes se relaient). Pour terminer la journée en beauté une petite baignade : nous avions tous nos lycras car il ne faisait pas très chaud. Puis Pépo est venu nous chercher en zodiac pour nous ramener au bateau pour commencer à préparer le repas. Pendant que l’on faisait le repas et le carnet de bord tout d’un coup il s’est mis à pleuvoir et tout le monde s’est précipité dehors pour rentrer le linge et fermer les fenêtres.

    Bonne journée à tous et continuez à vous battre !!!

    Léa et Cindy

    Aujourd’hui est le traditionnel What you want day pour les Matelots ! Une journée sans programme ou plutôt un programme décidé par les Matelots. Comme ce soir, nous naviguons de nuit la grasse mat’ est de mise. La vie collective est désormais organisée et chacun sait se débrouiller à son rythme : au choix petit déjeuner au calme dans le carré ou à l’air frais sur le pont ! Romane, notre pêcheuse officielle, a fait une belle prise dès le matin : deux beaux maquereaux qu’elle utilise pour aller réveiller les copains dormeurs ! Sympa le réveil au poisson ! Le rythme aujourd’hui est donc assez tranquille mais la bonne humeur et la convivialité sont toujours au rendez-vous.

    Réunion post-milieu pour présenter la navigation de nuit et organiser les binômes pour les quarts de nuit. A partir de 22h, deux matelots, un adulte et un chef de quart (Pépo ou Pitchoune) assureront la veille et la navigation pour deux heures. Il faudra ensuite aller réveiller les matelots qui prendront le relais sans réveiller la cabine toute endormie. Lourde responsabilité ! Avant ça, les Matelots réclament une baignade même si le temps se couvre. Nous rentrons tôt au bateau pour assurer un repas de bonne heure afin de ne pas prendre de retard sur la navigation prévue. Au menu, spaghetti carbo et pudding maison ; il faut bien ça pour tenir la nuit ! Une fois l’ancre levée et les 40m de chaîne remontés nous quittons le Golfe du Morbihan. Nos yeux ne sont pas prêts d’oublier de si jolis paysages.

  • Jeudi 18 juillet 2013

    Journée du 18 juillet 2013

    Ce matin lever entre 8h et 9h afin de se préparer pour faire le jeu « Pékin Express » ou plutôt « Matelots express ». Le but du jeu était de partir du port Anna et de se débrouiller pour parvenir à la réserve naturelle des marais de Séné qui est une réserve ornithologique « pour les oiseaux » tout en passant par la boulangerie pour acheter le pain de leur pique-nique. Chaque équipe est constituée de 2 matelots et de son boulet (un adulte qui faisait tout pour les retarder). Les équipes avaient à leur disposition trois cartes pour se repérer et 2 €. Une fois que toutes les équipes étaient arrivées temps calme au rendez-vous, pique-nique, petit jeu de frisbee, jeu de la tomate, lecture etc.

    Petit temps calme fini nous avons retrouvé Charline qui nous a fait faire des petits ateliers de pêche afin de découvrir ce que mangent les oiseaux. Au menu il y avait :

    - des épinoches (poissons)

    - coléoptère,

    - corophium (qui faisaient des petits trous dans la vase)

    - coque

    - cyclope (ce sont des petit escargots qui disposent que d’un œil d’où leur nom)

    - larve de demoiselles

    Nous avons même fait avec les adultes une bataille de vase car Charline nous avait dit que c’est bon pour la peau ^^

    Puis nous avons retrouvé Vincent dans des observatoires.

    Nous avons vu différentes sortes d’oiseaux, ils étaient tous trop beaux !!!

    Une fois cette super visite terminée, un petit goûter puis tous au bateau ! Petite séance de ménage et hop on lève l’ancre afin de changer de mouillage !

    Une super journée riche en stress et en bêtises !

    On vous fait de gros bisous et battez vous les enfants !

    Romane et Joël

    L’heure a sonné ! Une fois les équipe nommées, les règles expliquées, les cartes distribuées et les 2 euros en poche, les Matelots sont prêt à partir explorer la région de Séné dans le but de se rendre par leurs propres moyens à la réserve naturelle. Chaque équipe compte deux matelots et un encadrant adulte qui doit veiller à la sécurité des Matelots mais ne doit en aucun cas aider les Matelots dans leur quête. Difficile de rester hors jeu ! Dans leur périple, les Matelots sont devenus des reporters photos ou vidéos afin que depuis l’hôpital vous puissiez vivre avec eux ce Matelots Express ! Toutes les équipes sont arrivées à bon port grâce à des bons Samaritains qui les ont pris en stop. Cependant, les Girl Power (Léa, Emilie et Emilie infirmière) sont arrivées bien avant toutes les autres équipes à la réserve naturelle. Quant aux Power Rangers (Joël, Lenny et Flore) ils sont arrivés les derniers mais avec des sucettes et un ballon, quel fair-play ! Cette course contre la montre a réjouit les Matelots qui cherchent désormais l’occasion de lancer un Matelot Express 2 !

    N’oublions pas que le but de ce jeu était de se rendre à la réserve naturelle ornithologique qui abrite et protège des oiseaux. La réserve est sur un terrain qui était autrefois des marais. Les bassins et mares sont donc un mélange d’eau douce et d’eau salé. Avec Charline, animatrice nature, nous sommes partis, épuisette en main, explorer ces mares. Au cours de nos pêches, nous avons découvert tout un tas de petites bestioles, crustacés et insectes qui vivent dans des mares. Saviez vous qu’il existe un escargot à une antenne appelé Cyclope ? Les grands et petits n’ont bien sur pas pu s’empêcher de jouer avec la vase et c’est couverts de vase que nous sommes arrivés au poste d’observation des oiseaux pour rejoindre Vincent Jeudy, autre animateur nature. Là, nous les avons espionnés grâce à des jumelles très puissantes. Dans la réserve, les oiseaux vivent en liberté dans un habitat protégé.

    Cette belle journée fut encore une fois bien remplie et réussie ! Il ne nous reste plus qu’à changer de mouillage pour aller vers l’Ile d’Arz où un petit orage et quelques gouttes de pluie nous souhaitent bonne nuit. 

  • Mercredi 17 juillet 2013

    Journée du 17 juillet 2013

    Aujourd’hui, petite journée tranquille. Nous avons navigué aux petites heures ce matin pour rejoindre Séné.

    En dessert ce midi, Pitchoune a fait un délicieux gâteau au chocolat pour l’anniversaire de Laurent. Joyeux Anniversaire Lolo !!

    En début d’après-midi, les adultes ont demandé que l’on fasse tous un temps calme pour se reposer car la nuit ne nous n’avait pas suffit pour récupérer notre fatigue d’hier. Flore nous a ensuite présenté le concours photos de cette semaine dans les hôpitaux puis elle nous a annoncé que nous devions élire les trois premiers hôpitaux car nous étions le seul jury. Toutes les semaines nous voterons alors pour les trois meilleurs hôpitaux qui ont joué au concours.

    Le vote à été suivi du ravitaillement du bateau (Hé oui, il nous faut de quoi manger ;-)) puis du goûter. Ensuite, on enfile les maillots de bain, direction la plage !!

    Fin de journée, Nathan et Cindy font la cuisine puis comme Lenny a dit être incollable sur les aliments avec les yeux cachés, nous lui avons fait goûter plusieurs choses (chorizo, coulommiers, olives noires, banane, abricot, cacahuètes, cannelle et farine).

    J’aimerais avant de terminer de raconter la journée, vous passez un petit message : Continuer tous à combattre la maladie !! Ne vous laissez pas abattre. Soyez plus forts que votre maladie. On pense fort à vous et espérons que vous serez à notre place les années prochaines !!

    Des bisous à tous !

    Pierre

    PS : On ne le dit jamais dans le carnet de bord mais nous arrosons régulièrement le pont car sinon le bois rétréci et le coton qu’il y a entre les planches de bois se « casse » et l’eau passe par les trous.

    Départ de l’Ile aux Moines mais nous restons dans le golfe du Morbihan pour aller vers Séné. La navigation est on ne peut plus calme : pas de vent, petite distance, même pas besoin d’hisser les voiles. Nathan a même le temps de faire sa lessive ! Pendant ce temps là, Pitchoune s’active à la cuisine et prépare secrètement un délicieux gâteau au chocolat pour l’anniversaire de notre caméraman préféré.

    Après ce festin, les Matelots sont réunis dans le carré : l’heure est grave, il faut voter ! Nous avons reçu des photos de sept hôpitaux (anonymes) qui participent au concours dans le cadre du challenge des hôpitaux. Pour cette première manche, le thème était celui de « La vie à l’hôpital ». Très sérieusement, les Matelots ont observé les diverses photos afin de voter selon leurs préférences. La semaine prochaine, ils voteront pour des dessins. Après ce temps solennel et un ravitaillement en vivres, les Matelots ont enfilé leurs maillots de bain. Surprise ! Dans l’eau, des petits crabes noirs viennent nous pincer les doigts de pied…cela suffit à rapatrier quelques peureux sur leur serviette ! La soirée se poursuit autour d’un bon dîner et l’ambiance commence à devenir compétitive depuis que les équipes du Matelots Express ont été révélées pour la matinée de demain ! La nuit va être longue avant le top départ de la course.

  • Mardi 16 juillet 2013

    Journée du 17 juillet 2013

    Ce matin nous avons pris des forces pour aller chercher les vélos. Nous sommes partis pour un petit tour de vélo pour visiter l’île aux Moines. Entre temps nous sommes passés voir Pierre Martin pour lui donner un tee-shirt des Matelots que nous avions oublié de donner hier.

    Pierre est tombé de son vélo, nous avons bien rigolé, pendant qu’Emilie a pris un sens interdit !! Quand nous avons rendu les vélos, nous les filles nous avons regardé nos jambes en râlant parce que nous avions plein de traces de graisse. Nous sommes repartis à pied pour ensuite aller au chantier naval. Après avoir fait beaucoup d’efforts avec la chaleur, on a trouvé un petit coin à l’ombre pour pouvoir manger avec appétit. Puis on est reparti pour pouvoir enfin aller au chantier du Guip. Ce métier est vraiment fantastique. Paul nous a montré les différents outils pour fabriqué des bateaux de tous genres.

    Après avoir visité le chantier naval, nous sommes partis nous changer pour faire du canoë. C’est épuisant de pagayer mais c’est marrant ! Pierre, Joël et Lenny sont tombés à l’eau et ont eu du mal à remonter à bord de leur canoë. Nous nous sommes arrêtés sur une plage qui n’était pas très loin pour se baigner en combinaison. Nous sommes allés prendre notre douche à la capitainerie, c’était le luxe ! Chacun a attendu pour prendre sa douche car il y avait que quatre douches. On est rentré au bateau pour préparer à manger et ensuite aller au lit avec bonne humeur et beaucoup de fatigue !!!

    Cindy et Lenny

    Journée sportive sur l'île aux Moines! Au programme, balade dans l'île en vélo grâce à P'tit Louis qui nous en a gracieusement prêté ce matin. Nous avons retrouvé Pierre, l'ostréiculteur sur la place du marché afin de lui remettre le tee-shirt des Matelots. Bizarrement, certains matelots se sont davantage laissés tenter par la dégustation de Kouign-amann que par celle d’huîtres...Une fois lancés à bicyclette on ne nous arrêtait plus! Nathan faisait même du vélo sans les mains et les yeux fermés:)

    Nous avons traversé l'île dans sa longueur en passant par un site mégalithique de dolmens. Les matelots pédalaient de bon cœur ! Mais il a fallu remettre le pied à terre pour 4km pour rejoindre Paul Bonnet. Il nous attendait au chantier du Guip pour nous parler charpente navale. Il répare et rénove les bateaux en bois et pour cela il possède une quantité astronomique d'outils différents. Paul nous a bluffés en nous montrant un morceau de bois impossible à plier et en nous présentant le même tordu et noué comme un lacet. Le secret de Paul est en fait la vapeur d'eau qui permet de ramollir le bois et donc de le tordre sans le casser. Malin !

    Pour repartir du chantier, nous avons été sauvés par Pépo, notre capitaine qui est venu nous récupérer en annexe sur la petite plage de Gored afin de nous éviter une longue marche sous un soleil de plomb. Nous avons à peine eu le temps de nous reposer car très vite Émilie et Joël étaient interviewés par France Bleu Armorique. Ensuite il fallait se préparer pour la séance de canoë. Grâce à l’école de voile « Naviguez avec Anne Caseneuve », nous avions à notre disposition 4 canoës pour la fin d’après-midi. Une fois équipés de combinaisons, gilets de sauvetage et pagaies, les matelots ont embarqués sur leur canoë. Enfin, Pierre et Joël n'ont pas tardé à désaler à deux reprises sous les rires des copines ! La belle balade en canoë aura peut-être laissé quelques courbatures mais elle aura surtout apporté rires et souvenirs ! 

  • Lundi 15 juillet 2013

    Journée du 15 juillet 2013

    Ce matin, grasse mat' pour tout le monde pour être en forme pour faire notre lessive à la main (lavage et premier rinçage avec les moyens du bord ! C'est a dire avec de l'eau de mer. Le dernier rinçage s'est effectué à l'eau douce). C'était bien rigolo. Pendant ce temps, d'autres faisaient du pain car nous sommes au mouillage (le bateau est ancré dans la mer en face de la plage de l’Île aux Moines).

    Après un repas sous le grand soleil, nous avons utilisé l’annexe (un petit zodiaque qui sert à aller jusqu'au ponton pour rejoindre la terre ferme.) Une grande marche dans des petites ruelles de l'île s'est effectuée pour aller rencontrer Pierre, ostréiculteur. Il nous a explique la vie d'une huître de sa naissance à sa consommation. Certains matelots (tous sauf nous deux) ont ensuite dégusté quelques huîtres bien fraîches. Nous deux et les huîtres ça fait deux, nous trouvons ça vraiment dégouttant...

    Au retour, pour rejoindre la plage, nous étions tous solidaires : certains portaient des sacs et d'autres se relayaient pour porter Nathan.

    Arrivés à la plage, nous nous sommes installés puis avons traversé le sable (ou plutôt les cailloux) de la plage plus ou moins vite pour se baigner et bronzer une grosse heure. Pépo est ensuite revenu nous chercher à la plage avec l'annexe. Nous sommes rentrés bien fatigués de cette grosse journée.

    Des bisous à vous tous !!

    Léa et Pierre  

    Parce que toute la nuit nous avons rêvé de Korigans, la grasse matinée était de mise. Ce matin nos matelots reposés ont pu se rendre compte à quel point la vie sur un bateau ne ressemble pas à celle de tous les jours. Il faut être astucieux et débrouillard: nous sommes au mouillage donc nous n'avons plus accès à l'eau courante ni à l'électricité. Pour économiser l'eau douce, on utilise au maximum l'eau de mer. Premier atelier du matin: préparation du pain par Cindy, Lenny et Joël; second atelier: lessive à la main. Chacun lave ses petites affaires et le bateau est vite décoré par une guirlande de vêtements qui sèchent au soleil.

    Nous avons rendez-vous l'après-midi avec Pierre Martin, seul ostréiculteur sur l'île. Pour arriver à l'exploitation de Pierre, nous sommes en condition de chasse au trésor: des marquages au sol qu'il faut suivre et une carte nous indiquant le chemin. Après un détour sous un soleil de plomb, nous arrivons à destination où Pierre nous attend pour nous parler de l'ostréiculture. Pierre cultive des huîtres bretonnes et il nous apprend beaucoup de choses sur ces coquillages que nous ne connaissons pas beaucoup. Rendez-vous compte : les huîtres peuvent changer de sexe dans leur vie! Elles peuvent naître femelle puis devenir mâle. Étonnant, non? Mais le plus étonnant fut encore le goûter des matelots car au menu ils ont eu une dégustation d’huîtres! Certains étaient ravis, d'autres curieux et d'autres n'avaient vraiment pas faim...La dégustation s'est transformée en concours de grimaces pour Cindy, Joël et Lenny. Émilie, Nathan et Romane, amateurs d’huîtres, étaient ravis de ce goûter, Léa et Pierre ont préféré des galettes bretonnes !

    Après tant d'émotions, nous sommes redescendus vers la plage pour la baignade de fin de journée. De retour sur le bateau, la soirée s'est poursuivie dans la bonne humeur jusqu'au coucher des matelots qui ont besoin de repos car l'expé n'en est qu'à son début !

  • Dimanche 14 juillet 2013

    Journée du 14 juillet 2013

    Salut tout le monde ! Super journée aujourd’hui : navigation vers l’île aux Moines. Départ à 9h après le petit déjeuner et durant le voyage nous avons travaillé nos mimes pour les énigmes à partir des films proposés. Vous allez voir on a tous bien rigolé et les vidéos sont très drôles !

    Pour nous occuper nous avons joué au Loup Garou et nous avons appris des nœuds marins comme le nœud de chaise ou de taquet. Une fois arrivés à destination nous avons mis nos maillots de bain et nous sommes tous partis à la plage en zodiac. Quand vous serrez à notre place vous allez tous bien rigoler comme nous aujourd’hui. Ce soir, après le repas, nous irons au bal du feu d’artifice, nous avons tous hâte !

    Gros bisous <3 

    Romane et Nathan

    Réveillés à 8h un dimanche et qui plus est un jour férié c’est dur…mais le ciel est si bleu et le soleil déjà haut que la journée s’annonce belle. Nous quittons Le Croisic, cap sur l’Ile aux Moines. Petit à petit les matelots prennent leurs marques sur le bateau et ils sont capables d’hisser les voiles et de tenir la barre à tour de rôle. La mer est calme si bien que cette deuxième navigation sera davantage reposante que sportive. Elle nous offre une première séance de matelotage : au programme noeud de chaise ou nœud de taquet avec un goûter à la clef pour ceux qui réussissent ! Tranquillement nous apercevons les premières îles du Golf du Morbihan, le décor est splendide. Soudain nous réalisons que nous ne sommes plus les seuls au monde mais notre bateau reste le plus gros et le plus beau !

    Premier mouillage de l’expe à la pointe de Toulindag. Les matelots ne résistent plus : la baignade est trop tentante ! Comme le courant est trop fort autour du bateau, nous rejoignons la grande plage de l’île à bord de l’annexe. Et là pas de chichi tout le monde va à l’eau !

    Le soir, les filles se font belles pour le bal du 14 juillet tant attendu. Mais les matelots ne vivent pas sur la même planète bleue que tout le monde : le bal du 14 avait lieu le 13, étrange calendrier…En guise de consolation, les matelots se voient offrir une crêpe caramel au beurre salé, pas mal non plus ! La soirée s’achèvera doucement dans le carré autour d’une tisane et d’un conte breton dans lequel Flore se transforme en korrigans malins et vicieux…Bonne nuit les Matelots ! 

  • Samedi 13 juillet 2013

    Journée du 13 juillet 2013

    Ce matin réveil difficile !! Après le petit déjeuner, nous nous sommes dirigés à la Capitainerie où se trouvaient les douches. Ensuite Anne, Thierry et Véronique sont venus pour nous emmener aux marais salants et en même temps nous leur avons fait visiter le bateau et regarder la vidéo des matelots réalisée par Laurent (notre cameraman). A 11h nous sommes partis au marais. Dès notre arrivée, Pierre, l’un des paludier est arrivé pour nous faire découvrir les récoltes, et la qualité du sel de Guérande. Puis il nous a fait goûté le sel (le gros sel et la fleur de sel). Pierre nous a fait une démonstration avec quelques outils (le las qui sert à ramasser délicatement la fleur de sel et la lousse qui elle sert à prendre le gros sel qui est au fond de l’œillet*). Après cette visite nous sommes partis à la Coopérative de Terre De Sel où nous avons pique-niqué puis tout l’équipage s’est amusé à faire des jeux. A 15h on est allés à l’atelier d’Odile (la tante de Pierre), elle nous a appris à cuisinier les repas régionaux (sardinade au roquefort, marinade de boulgour, clafoutis avec des fruits de saison). Nous les avons amenés au bateau pour les manger ce soir.

    *l’œillet : le dernier bac où se fait la dernière évaporation du sel.

    Léa et Emilie 

    Une escale au Croisic implique forcément un passage dans les célèbres marais salants. Pour ce faire, nous sommes escortés comme des vedettes par Anne, Véronique et Thierry jusqu'à la saline de Pierre Pereon, un paludier des marais salants de Sissable. Pierre nous révèle son savoir-faire qu'il tient de ses aïeux qui eux-mêmes récoltaient le sel de Guérande. Ce métier allie tradition et modernité et Pierre s'amuse à attribuer un mot de vocabulaire à chacun des matelots : la houlette, une vasière, un œillet, le las, la lousse...chaque mot désignant un endroit ou un outil de la saline. Les grimaces sont à la fête lorsque Pierre nous fait déguster des cristaux de gros sel « c'est salé ! » mais l'admiration est à son comble devant les cristaux à angles droits formés par la nature. Décidément, les hommes n'ont rien inventés.

    Après un pique-nique et un temps de jeux collectifs pour se dégourdir et tester nos réflexes « Pan pan lapin » et « accroche décroche », nous avons rendez-vous à l'atelier d'Odile. Odile est la tante de Pierre, notre paludier du matin. Elle va nous initier à la bonne cuisine locale à base d’ingrédients de saison issus de l’agriculture biologique. Au menu : sardinade au roquefort, salade concombre, melon et pastèque, taboulé tunisien aux légumes du soleil et en dessert clafoutis aux fruits frais de l’été ! Bien évidemment dans chacune de ces recettes, le goût des aliments est relevé par une pincée de fleur de sel de Guérande. Les matelots-cuisiniers se sont bien appliqués pour peler les légumes, les couper, les saisir au wok et aussi pour écraser les sardines, mélanger les préparations avec soin et préparer la pâte du clafoutis. Le résultat fut un succès savouré lors de notre dîner sur le bateau puisque nous sommes repartis de chez Odile avec nos mets à emporter. C’est le ventre plein de délices que nous quitterons demain matin Le Croisic pour d’autres rencontres riches en saveurs !

  • Vendredi 12 juillet 2013

    Journée du 12 juillet 2013

    Après le réveil nous nous sommes préparés pour ensuite aller à l’Océarium du Croisic. À l’entrée il y avait Julie qui était notre guide pour nous présenter toutes les sortes de poissons qui pouvaient exister autour de notre bateau tout au long de notre voyage.

    Elle nous a expliqué le principe de la chaîne alimentaire. Nous sommes partis voir le repas des manchots. On est allés voir les requins d’Australie.

    Nous sommes rentrés au bateau. Flore, Emilie et moi sommes allées à l’Office de tourisme pour présenter les Matelots de la Vie. Puis nous avons préparé à manger, pendant que d’autres mettaient la table. Nous avons mangé et ensuite, à 15 heures, nous sommes allés voir la S.N.S.M. (Société Nationale de Sauvetage en Mer). On a visité leur bateau et leur canot de sauvetage. On est tous retournés sur notre bateau. On a goûté, rigolé, parlé. Pierre s’est éclaté en chantant. On est allés à la fête des anciens métiers de la mer. Nous avons eu du temps libre puis Pitchoune et Pépo nous ont invité à une sardinade. Nous avons dansé, chanté devant une cinquantaine de personnes. Une bataille d’eau s’est improvisée dans la soirée. Le coucher s’est fait difficilement avec l’excitation.

    Cindy 

    Malgré un réveil matinal pour certains matelots l’humeur est toujours au beau fixe. Pas de navigation aujourd’hui mais plutôt de la découverte des richesses du Croisic. A 10h nous sommes les premiers arrivés à l’Océarium du Croisic où Julie nous fait une visite commentée autour des chaînes alimentaires et de l’estran. Nous apprenons que la méduse a quatre estomacs et que l’étoile de mer est la seule à pouvoir ouvrir une moule sans les mains ! Les matelots ont ensuite le temps d’assister librement au repas des Manchots puis d’aller frémir face aux requins d’Australie…L’heure passe si vite que Pitchoune a commencé la préparation du repas ; Lenny et Léa prennent le relais et improvisent une merveilleuse quiche lorraine façon nouvelle cuisine !

    A 15h, Gérard Le Cam, Président de la SNSM et Michel Henry, Patron du bateau, nous attendent à la station des sauveteurs en mer. Il est loin le temps où les sauveteurs embarquaient sur des bateaux à rames ! Ces hommes épris de la mer transmettent aux matelots leur passion et expliquent avec ferveur leur mission. C’est admiratifs que les matelots montent à bord du canot SNS 095. Le bateau est vert et orange car insubmersible si bien qu’il peut sortir en mer de tout temps. Les images de sauvetage laissent bouche bée nos matelots qui doivent désormais hésiter à repartir en mer…

    Nous retrouverons plus tard les sauveteurs en mer du Croisic à la fête des vieux métiers de la mer où nous étions invités par Bruno Sévrin, directeur de l’Office de Tourisme du Croisic. Les matelots s’essaient au matelotage des pommes de touline puis se laissent embarquer dans des danses bretonnes rythmées par la bombarde et la cornemuse. La soirée se prolonge et les estomacs se laissent tenter par de délicieuses sardines grillées ! Les matelots auront même leur moment vedette : ils participent au concert du soir et entonnent en cœur Santiano devant un public séduit par les Matelots de la Vie. C’est le sourire aux lèvres que les Matelots rejoignent leurs couchettes. 

  • Jeudi 11 juillet 2013

    Journée du 11 juillet 2013

    Ce matin réveil à 8h pour préparer le départ en mer du bateau à 10h : petit déjeuner bien rempli et céréales à gogo !!! Nous avons même eu la visite de M. le Maire, des journalistes, des photographes et d’anciens Matelots. Des visiteurs de l’hôpital de Saint-Nazaire sont aussi venus pour nous dire aurevoir et nous souhaiter un bon départ ! Comme l’année prochaine ce sera nous qui viendrons pour votre départ.

    Toute la journée nous avons navigué avec trois journalistes. La bonne humeur était là, les chants, jeux de cartes, tenir la barre, hisser les voiles, tout ça afin de nous occuper pour notre navigation de Pornichet au Croisic.

    Lenny et Romane 

    Quel jour ! Première nuit à bord, premier réveil et première navigation !

    Réveil collectif à 8h autour d’un petit déjeuner chaleureux et copieux, il faut des forces pour affronter une telle journée. Très vite, le départ s’organise sous les regards ébahis, encourageants et admiratifs des amis des Matelots venus leur souhaiter bon vent. Parmi notre public, Monsieur le Maire de Pornichet, Mr Belliot, et son adjointe Jocelyne Carnac sont venus nous saluer ainsi que des journalistes de Presse Océan, des anciens Matelots et les membres de l’association. Etait présente également, Malika de l’Hôpital de Saint-Nazaire accompagnée par deux enfants hospitalisés, des futurs matelots…

    C’est sous les acclamations que Pépo et Pitchoune hissent les voiles une fois sortis du port de Pornichet direction Le Croisic. Le vent souffle, le ciel se dégage les conditions deviennent parfaites pour apprendre à manier la barre et à diriger le bateau. Chacun son tour endosse un temps le rôle de Capitaine puis transmet ses connaissances à son équipier.

    Flore nous avait avertis hier soir « Manger à bord c’est comme manger dans un grand huit ! ». Nous ne sommes pas déçus : les coquillettes volent, les matelots qui veulent déjeuner s’agrippent à leur assiette, bon courage à Nathan et Romane qui nettoient le ponton après la tempête de salade verte !! Un temps calme s’impose ; au choix sieste, lecture, chant et guitare. L’après-midi se passe au rythme de l’eau et des interviews, photos et vidéos réalisés par trois journalistes de l’AFP embarqués avec nous le matin même. Le vent tombe, nous arriverons plus tard que prévu au Croisic, ce sont les aléas de la mer mais personne ne s’en plaint tellement la navigation est désormais devenue agréable. Pépo et Pitchoune nous montrent comment affaler les voiles et chacun admire la manœuvre d’entrée dans le port. Nous voilà amarrés à quai pour quelques jours et d’autres aventures !

  • Mercredi 10 juillet 2013

    Journée du 10 juillet 2013

    Le commencement : Tout d’abord, quelques présentations s’imposent…

    - Les Matelots de Juillet 2013 : Joël, Lenny, Léa, Romane, Cindy, Emilie, Nathan et Pierre.

    - L’équipe encadrante de Juillet 2013 : Mathilde, Laurent, Flore et Emilie.

    - Les « Capitaines » : Pépo et Pitchoune.

    14H : L’heure des retrouvailles a sonnée sur le « Notre Dame des Flots » ainsi que celle de la découverte du bateau. Tout le monde était bien content de se retrouver pour ces 3 prochaines semaines en mer… avec vous !

    Certains parents ont profité de visiter les différentes petites pièces du navire avant de partir et laisser leurs enfants seuls. A première vue, nous trouvions tous que le bateau de Pépo et Pitchoune était trop petit pour notre équipage. Mais en rangeant nos affaires, nous trouvions plein de petites cachettes pour nos affaires.

    Après un rangement et une petite réunion post-milieu (réunion avec les encadrants et les matelots), nous nous sommes tous mis en maillots de bain pour aller se baigner à la plage de Pornichet. Malgré la fraîche température de l’eau, nous avons fait les fous entre nous, matelots, puis nous avons commencé à jouer et mettre à l’eau les encadrants… Ils nous ont promis de se venger (Aïe Aïe Aïe …).

    Une fois de retour, nous sommes allés prendre nos douches puis nous avons fait de nouveau une petite réunion post-milieu où Flore, la responsable de l’expédition, nous a briefé sur notre journée de demain (lever à 8h car la presse et d’autres personnes arriveront à 9h30 pour quitter le port à 10h direction le Croisic !) et désigner qui, pour ce soir, allait s’occuper de faire la cuisine, mettre et débarrasser la table, faire le carnet de bord …

    Voili Voilou pour cette première journée (ou plutôt première après-midi) à bord du Notre Dame des Flots.

    Pierre et Nathan

    Tous les moyens sont bons pour arriver au Port de Pornichet ! Tous se retrouvent aux alentours de 14h à bord du Notre Dame des Flots où Pépo le Capitaine du bateau et Pitchoune son second, et épouse, attendent l’embarquement des matelots à bord de leur maison sur l’eau. Mais avant le périple fut long pour Nathan et Cindy, les matelots les plus éloignés, qui se sont levés très tôt ce matin. Joël, Nathan avaient retrouvé Cindy et Mathilde, une encadrante, à la gare Montparnasse à Paris tandis que Pierre, Emilie et Léa rejoignaient Pornichet avec leurs familles un brin plus anxieuses qu’eux… Enfin, Romane et Lenny arrivaient du Morbihan escortés par Picsou la trésorière de l’association. Soit huit matelots arrivés à bon port !

    Une fois les retrouvailles et les présentations faites pour les deux novices, Emilie et Lenny, chacun découvre sa cabine et commence à s’installer. Il faut fouiller pour trouver les mille et unes astuces de rangement dont regorge chaque espace sur le bateau. Au final, tout rentre même les sacs les plus imposants sont vidés !

    Après une première séance de photos de groupe aux couleurs des Matelots de la Vie, les huit jeunes partent avec Mathilde, Emilie (l’infirmière du bateau), Flore (responsable d’expédition) et Laurent (cameraman) pour la plage de Pornichet. La route pour la plage est longue et la forte chaleur d’après midi met les matelots à rude épreuve : la baignade bien fraîche aura été bien méritée ! Et les adultes un peu frileux n’auront pas eu d’autre choix que l’arrosage forcé, voire même la baignade forcée pour Flore…

    Retour au bateau, il est déjà l’heure des douches à la Capitainerie et s’en suit les débuts de la vie quotidienne à bord : séchage du linge au soleil, dressage de table, préparation du dîner, premier dîner à quatorze autour de la table sur le pont, vaisselle dans les bassines et nettoyage du pont à grandes eaux ! Enfin pour clôturer cette première journée à bord, réunion poste avant pour les matelots et en même temps poste arrière pour les adultes. L’excitation générale laisse présager une nuit agitée et pourtant l’air de la mer a eu raison de nos vaillants matelots qui s’endorment à points fermés dans l’attente du départ du lendemain… 

Ce site utilise un système de cookies afin d'améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plus sur les cookies. Je veux visiter le site. Accepter