Actualités
Groupe de Travail Expédition ... Le 10 avril s’est tenue la 4ème et dernière réunion du Groupe de Travail Expédition août 2017.
Fondation d’Entreprise Banque ... C’était le 30 mars. Profitant de l’inauguration des nouveaux locaux de l’agence de la Baule, Patrice MARION de ...
Semi-marathon de Brière – ... C’était le 19 mars. A l’initiative de l’une de ses licenciées, la maman de Nathan - Matelot 2013 - , ...
Concert des Fous de Bassan Cette année encore, l'un des plus fidèles de nos partenaires, l'Association LES FOUS DE BASSAN a décidé de ...
Bon vent Pitchoune ! A la barre du voilier traditionnel Notre Dame des Flots, Pépo et Pitchoune avaient accueilli avec leur gentillesse et leur ...

Carnet de bord de l'expédition d'Août 2012

Carnet de bord des matelots 2012

Revivez le carnet de bord des matelots de l'expédition d'Août 2012 
pour lire une journée de notre carnet de bord, cliquez simplement sur la date.

  • Jeudi 02 août 2012

    Journée du 02 août 2012

    Nous avons embarqués à bord du Patriac’h ou l’on a pris par de nos cabines et déposés nos affaires. On a tous mangés ensemble avec notre invité Victor qui faisait parti de l’expédition de juillet, après s’être baignés dans la baie de VilleFranche sur mer.

    Et nous passâmes la première nuit à bord.

    Alexandre et Sofhien
     
     
     

  • Vendredi 03 août 2012

    Journée du 03 août 2012

    Aujourd’hui nous avons reçus l’équipe de TF1 avant de prendre le large… cap Corse.

    On a rencontrés des dauphins et des baleines. Puis pris une douche dans le grand bleu, façon MDV. Alexandre et Sofhien

    Ca y est, c’est parti… Les Matelots d’Août sont arrivés en pleine forme ! Sofhien, Alexandre, Adam, Hugo, Stella, Mélissa, Loïc et Laura ont découvert à leur tour le Patriac’h et ses subtilités (espace restreint, rangements cachés, toilettes…). C’est une nouvelle équipe également qui veillera sur eux durant ce mois et tâchera de leur mettre plein de souvenirs en tête : Philippe le skipper, dit Capitaine Fifi, Yann, le second, Sylvain le monteur vidéo,Flore, Emilie et Clément.

    Histoire de mettre ces nouveaux matelots dans le bain, cap sur Villefranche sur mer pour la soirée. Petite navigation, baignade au coucher du soleil dans une eau à 25°, et dîner à la lueur des lumières de pont. Le ton est donné, la vie sera douce à bord de ce bateau ! Victor, matelot de Juillet, s’est joint à nous pour la soirée. C’est l’occasion de partager l’expérience de l’expédition et d’avoir des conseils avisés (comment embêter les encadrants… !).

    Le lendemain matin, les Matelots sont sur le pont très tôt, les bruits du bateau ne leur sont pas encore familiers… Dur de faire la grasse matinée ! Au moins ils étaient bien réveillés pour faire leur première manœuvre d’appareillage. Cette fois ci c’est pour de bon, on quitte Nice, nous y reviendrons que dans 3 semaines.

    Cap à 120°, direction le Cap Corse, sur une mer d’huile. Le vent est aux abonnés absents. Les matelots découvrent la vie de bord et le rythme de navigation, ils s’amarinent doucement sans un mal de mer ! Première navigation grandiose, après quelques miles, on croise la route de dauphins mais aussi de plusieurs baleines ! C’est gros ! Le Centre de Découverte du Monde Marin de Nice nous a confié la mission de compléter les fiches d’observations des cétacés dès que nous en croisions. Il faut les identifier, dire combien ils sont, où… Tout cela leur servira dans leurs études sur la Mer Méditerranée. Les Matelots ont pu apprendre qu’ils avaient vu des rorquals communs et des dauphins blancs bleus.

    Tellement la mer est calme, il fut possible d’arrêter le bateau et de plonger à l’eau ! Etrange sensation pour les matelots ! C’est une baignoire sans bord, immense et profonde de 2000m !! Ils se sentent seuls au monde et apprécient l’idée !

    Nous sommes toujours en navigation, le bateau est rempli de bonne humeur, d’envie de découvrir et de rires ! L’expédition s’annonce bonne un mois de plus ! 

  • Samedi 04 août 2012

    Journée du 04 août 2012

    Bonjour les futurs matelots !

    Nous nous sommes levées, puis nous sommes montées sur le cockpit avec une vue imprenable sur la mer. En début d’après –midi Marc un spécialiste des phares et balises est arrivé sur notre bateau, pour répondre à nos questions, puis nous montrer des photos et vidéos de phares et balises . Après le passage de Marc nous sommes parties pour Saint-Florent. Quand nous sommes arrivées, nous nous sommes baignées , l’eau était transparente ( température 26 °C ) , puis nous avons mangées . Voila notre journée bientôt ce sera vous qui serez a bord de ce bateau.

    Gros bisous

    Mélissa et Stella

    L’arrivée fut matinale au Cap Corse… A 4h30, l’ancre était jetée. Les Matelots eux n’ont aperçu le Cap Corse qu’à leur réveil. L’îlot de la Giraglia et son phare sont à côté de nous au mouillage. L’endroit est plutôt sympa pour ce premier stop en Corse !

    En début d’après midi, Marc Salvadori, des Phares et Balises de Haute Corse est venu à bord rencontrer les Matelots. Ce fut l’occasion pour eux d’avoir une initiation au code maritime, à la signalisation… Une petite présentation du fonctionnement de cette grande étendue d’eau ! Marc est aussi un spécialiste du Phare de la Giraglia. Les Matelots ont pu apprendre qu’il fonctionnait à l’énergie solaire, qu’il était automatique, qu’il était visible à près de 60km… Ils n’en savaient pas tant quand ils ont aperçu ce petit îlot ce matin !!

    La météo ne permettant pas de rester au mouillage au Cap Corse, nous avons pris la direction tranquillement de St Florent. Nous sommes arrivés en début de soirée. L’habitude semble être prise : une fois l’ancre jetée à l’eau, les matelots s’y jettent aussi !!!

    Ce soir, c’est au son des musiques latines de St Florent que les matelots rejoignent leurs banettes. Prêts à découvrir cette petite ville dès demain.

  • Dimanche 05 août 2012

    Journée du 05 août 2012

    Aujourd’hui, nous les matelots, nous nous sommes baignés dans la mer sur la baie de Saint-Florent. Dans l’eau, il y avait des fleurs de Posidonie qui servent d’abri aux petits poissons. Avec les matelots, nous nous sommes amusés à nous les jeter dessus. L’après-midi, nous avons fait deux groupes de quatre matelots pour aller interviewer des habitants de la Corse pour leur demander ce que représentait le drapeau Corse et savoir ce qu’était les Canistrelli.

    Ils nous ont répondus que le drapeau Corse représentait une tête de Maures et que les Canistrelli étaient des petits gâteaux typiquement Corse. Une fois qu’on eu finis, nous avons fait les boutiques en ville. Nous sommes tous très fatigués mais demain est un autre jour et il ne faut pas l’oublier. A demain pour de nouvelles aventures !

    Hugo et Adam ! 

    Il fait chaud à St Florent ! Après avoir eu un briefing vidéo avec Sylvain (monteur vidéo du bord) en prévision de l’après midi, la baignade fait l’unanimité !! Direction la plage ; Après 48h passées à bord, les matelots touchent enfin terre. Et pourtant c’est directement à l’eau qu’ils retournent ! 45 min de baignade, ces matelots sont de vrais poissons…

    Une fois passées les heures chaudes (et oui, nous avons pris le rythme du Sud, sieste après le repas !), les matelots partent en mission dans la ville de St Florent à la rencontre des Corses et de la culture locale. Ils partent caméra au poing à la recherche d’information sur le drapeau corse et sa signification ainsi que sur le canistrelli dont on ne leur a donné que le mot sans autre information. Débrouillardise et cordialité sont les maîtres mots de l’après midi. Ils vont alors se rendre compte de la générosité des Corses. Ces derniers vont leur donner les informations nécessaires, voire même plus car certains ont même rapporté un reportage sur le saucisson corse ! Ils sont revenus à bord incollables sur le drapeau et le canistrelli qui est donc un petit gâteau sec, typiquement corse. Et c’est aussi chargé de cadeaux qu’ils reviennent. Les Corses rencontrés ont tous voulu soutenir à leur manière l’association.

    Une dernière baignade avant le dîner qui s’est avéré obligatoire pour certains qui avaient sur la tête quelques coquilles d’œufs… Un pari un peu fou où quatre matelots se sont pris au jeu !

  • Lundi 06 août 2012

    Journée du 06 août 2012

    Pour le 5eme jour nous avons rencontrés deux gardes du désert des Agriates , qui nous ont fait visiter ce lieu extraordinaire avec sa faune locale avec ses plantes et ses jolis nénuphars … nous avons aussi vu des vaches sauvages.

    Nous devions dormir dans des maisons en pierres mais malheureusement le mauvais temps nous en a empêché. Nous sommes donc repartis à st-Florent pour la nuit.

    Alexandre et Laura

    Nous sommes partis ce matin vers la plage du Lotu, une des plus belles plages de l’île de beauté comme disent les guides ! Plage de sable fin, tout blanc et une mer bleue turquoise. En effet c’est magnifique !

    Mais pas le temps de buller, les gardes du Conservatoire du Littoral, chargés des Agriates, sont venus nous chercher pour nous emmener découvrir la faune et la flore de cet endroit particulier. Dans le langage courant, on parle du désert des Agriates, mais en réalité ce n’est pas si désertique que ça comme nous l’expliquent Virginie et Paul-Vincent. C’est un endroit riche en flore (oliviers sauvages, myrte, poiriers sauvages, plantes du maquis…) et en faune (la férule, les vaches sauvages, les aigrettes, les poules d’eau…). L’homme y venait aussi de façon ponctuelle il y a quelques années et vivaient dans les paillers (des maisons construites en pierre). On trouve des paillers régulièrement le long du chemin. Pendant 45 minutes, les matelots se baladent dans les chemins escarpés avec les yeux ouverts sur ce qui les entourent, en écoutant les explications des gardes.

    Juste le temps de retourner au bateau et nous nous levons l’ancre pour aller quelques anses plus loin vers les paillers de Ghignu. Nous devions y passer la nuit. Les matelots appréhendaient un peu à l’idée d’aller dormir dans cette maison de pierre, sans électricité ni eau courante, ni un bon matelas ! Mais leurs sacs étaient prêts, il en fallait plus pour les décourager ! C’est plutôt le BMS (Bulletin Météo Spécial) de l’après midi qui nous a empêché d’y aller, il fallait aller mettre le bateau à l’abri, il n’aurait pas pu rester au mouillage pendant que nous étions à terre… Cap sur St Florent, la baie sera plus calme.

  • Mardi 07 août 2012

    Journée du 07 août 2012

    Ce matin nous sommes allés à la plage pour essayer nos masques, palmes et tubas ! L’eau était bonne, c’était amusant. On a pu approcher des poissons. Ensuite on a pique – niqué sur la plage et quelques grains de sable se sont égarés dans nos sandwichs ! Nous sommes ensuite retournés sur notre bateau ou l’on a pu faire un temps calme. Puis nous avons fait une lessive de linge à la main… Pendant que nous faisions la lessive, Laura, Melissa, Flore et une de ses amies sont allées faire des courses. Ensuite, nous avons préparé des questions pour Charles Pinelli qui nous parlera de son métier demain. Et pendant qu’Adam et Alexandre font la cuisine, nous sommes en train de vous écrire !

    Stella & Loïc

    Comme chaque matin, les matelots font leurs services, (vaisselle, ménage…). Une fois que le bateau est propre, les banettes rangées, il est temps de choisir ses palmes !

    Au programme ce matin, petite initiation de PMT comme on dit, palmes, masques et tuba. Ils sont peu nombreux nos matelots a avoir eu l’occasion d’expérimenter cette activité. Pourtant, quelques minutes après, ils sont tous à l’affût du moindre poisson qui passe ou des coquillages qui brillent au fond. Les prochaines plongées sont attendues avec impatience maintenant ! Pique-nique sur la plage pour rassasier les plongeurs, suivi de nouveau d’une baignade, la température est toujours aussi élevée malgré le vent qui s’est levé.

    De retour au bateau, il est temps de s’occuper de la vie de bord : avitaillement et lessive sont les activités de l’après midi. Les matelots prennent conscience, une fois baissés au dessus de la bassine de linge, que le confort de la maison est un luxe qu’ils apprécieront bien plus en rentrant !! Cela sert aussi à ça ces expéditions, se rendre compte du confort de son chez soi… Même si à la maison, ce ne sont pas les montagnes de Agriates que l’on aperçoit depuis la fenêtre !

  • Mercredi 08 août 2012

    Journée du 08 août 2012

    Salut à tous,

    Ce matin, nous nous sommes levés à 08H00, puis nous avons déjeunés.

    Charles un spécialiste des cétacés (il fait parti d’une association, les amis de l’Agriate) est arriver à 10H30.

    Il a répondu à toutes nos questions, par exemple :

    Comment les dauphins dorment ? Les dauphins ne dorment jamais, la nuit ou quand ils se reposent leur cerveau se divise en deux, pour pouvoir toujours respirer.

    Combien y a-t-il de dauphins dans la méditerranée ? Il y a 7 espèces, des grands, des petits, des blancs bleus…

    Puis il nous a montré une épave grâce à une caméra sous marine télécommandée. Dans l’eau, dans des canons d’un très vieux bateau en bois, pleins de poissons, il y avait un congre (serpent des mers, violet).

    Dans l’après-midi nous avons joué à la bataille corse et nous nous sommes baignés.

    Ce soir on se couche tôt pour partir de bonne heure, car demain nous partons pour Calvi.

    Bisous à tous les futurs matelots.

    Hugo et Mélissa

    C’est une journée de découverte qui attend nos matelots ! Charles Pinelli, président de l’Association les Amis des Agriates, spécialiste des cétacés, du patrimoine corse et d’archéologie sous marine est venu nous rendre une petite visite à bord.

    Après avoir vu durant nos dernières navigations des dauphins et des baleines, les matelots avaient plein de questions ce matin à poser à Charles. L’avantage quand on a à faire à un spécialiste, c’est que toutes les questions trouvent des réponses. Les prochains dauphins croisés sur la route seront maintenant regardés avec des yeux d’experts !

    Après un repas partagé à bord, Charles charge tout son matériel d’archéologie sous marine à bord et nous emmène au dessus d’une épave dans le Golfe de St Florent. Et là, c’est un peu irréel ce qui se passe sous les yeux des matelots. Grâce au rove (petit robot sous marin équipé d’une caméra), nous partons à la découverte de ce galion espagnol 36m plus bas, sans même avoir les pieds mouillés ! C’est via l’écran que nous nous faufilons entre les canons, la quille de ce bateau qui a coulé au 16eme siècle. Adam et Hugo testent même le pilotage de ce robot sous marin.

    Dernière soirée (et bien sûr, dernière baignade !) à St Florent, demain nous reprenons la mer vers le Sud.

  • Jeudi 09 août 2012

    Journée du 09 août 2012

    Pour le huitième jour de l’expédition, nous étions à Saint-Florent, Flore est venue nous réveiller à sept heures. Au petit déjeuner, tout le monde était endormi. A huit heures, nous avons commencé les manœuvres pour notre première navigation en voile. C’était une expérience très particulière, le bateau était vraiment très penché, nous devions nous tenir tout le temps. On s’est tous allongé sur le pont du bateau car nous avions le mal de mer !

    Après six heures de navigation, nous sommes arrivés à Calvi, nous nous sommes baignés. Alexandre et Sofhien nous ont préparé un délicieux couscous !

    Laura & Adam !

    Réveil matinal pour l’équipage du Patriac’h ! On lève l’ancre ! Le temps d’un petit dèj pour réveiller les esprits et déjà il faut sortir misaine, trinquette de la soute à voile. Physique pour un matin !! Nos matelots n’ont pas eu l’occasion jusqu’alors de naviguer vraiment à la voile, Eole ne soufflant pas assez fort. Ils découvrent qu’un bateau a besoin d’être vraiment préparé avant de partir.

    Une fois que tout est prêt, on se lance. Une fois sortis du golfe de St Florent, le vent est bien présent, toutes les voiles sont sorties et les matelots découvrent ce qu’est la gîte !! Petite appréhension au début, puis on trouve son équilibre, sa position pour apprécier le voyage. Mélissa pour une première fois à la barre a tout compris aux subtilités de ce bateau ! Elle garde son cap comme une chef ! Après, Loïc en capitaine d’annexe, Hugo en capitaine de pêche, Mélissa peut devenir capitaine de la barre !

    Nous arrivons en baie de Calvi en fin d’après midi pour un repos mérité qui durera une petite journée avant de reprendre notre navigation jusqu’à Galéria. Merci à Calvi Mouillage et à Jean Do qui nous a offert une bouée au mouillage pour la nuit. Tout le monde pourra bien recharger les batteries !

  • Vendredi 10 août 2012

    Journée du 10 août 2012

    Aujourd hui nous avons eu la chance de pouvoir faire la grasse mat, avant d’aller à la plage de Calvi pour une baignade des plus somptueuses : L’eau clair, chaude et agréable.

    Apres nous sommes parti pour 2 heures de navigation pour aller à Galeria. Tout le monde a été renommé « Capitaine » de quelque chose : Melissa lieutenant du capitaine et capitaine des points ; Hugo capitaine de la pêche ; Stella capitaine du pavillon ; Adam capitaine des blagues ; Laura capitaine du mouillage ; Loïc capitaine de l’annexe ; Sofhien capitaine des portables et Alexandre capitaine de la grande voile.

    Alexandre a pêché un poisson… alors que le capitaine de la pêche … QUE DALLE !!!!!

    Alexandre et Sofhien 

    Ce matin, grasse matinée pour l’équipage. Chacun sa notion de la grasse matinée… Pour certains, c’est 8h30, pour d’autres, c’est 10h30 ! A chacun son rythme ! Mais au final, tout le monde est prêt pour descendre à la plage.

    Eau turquoise et transparente, c’est un vrai plaisir de se baigner… pendant 2h !! Juste une petite pause pique nique. Les matelots ne se lassent pas d’être dans l’eau chaude face à la citadelle de Calvi. Nage, jeux, ballons, gommage au sable, courses, concours de « noyades », les matelots ne s’ennuient jamais quand ils sont dans l’eau !

    Retour au bateau vers 15h, il est grand temps de lever l’ancre pour naviguer vers Galéria. Cette navigation est un peu moins sportive que celle d’hier, le vent est tombé. C’est en début de soirée que nous arrivons près de Galéria. C’est dans la bonne humeur que la journée se termine autour du dîner devant le coucher de soleil une fois de plus magnifique…

  • Samedi 11 août 2012

    Journée du 11 août 2012

    Coucou les futurs matelots !!!

    Ce matin nous nous sommes levées à 08h00.Nous sommes parties à 09h00 pour faire de la plongée avec JB DE LA CASA MARINA, nous avons vues des posidonies (la posidonie n’est pas une algue mais une plante à fleurs), des sars à tête noires, des saupes, des oblades…

    C’était magnifique, on n’avait jamais vu un décor comme celui-ci, l’eau était transparente, il y avait des poissons qui nageaient tout au tour de nous (des poissons de toutes sortes). Dans l’après-midi nous avons été à la plage de Galéria, l’eau n’était pas très chaude mais était transparente. Après nous avons eu un temps libre au village de Galéria puis nous sommes rentrés au bateau. Ce soir était un jour spécial car FIFI le capitaine de notre bateau nous a attribuées les rôles de capitaines, Stella a était nommée capitaine de pavillons (les drapeaux) et Mélissa lieutenant du capitaine FIFI et capitaine des points (points : repérage sur une carte de navigation). Gros bisous à tous les futurs Matelots de la Vie.

    Mélissa et Stella

    Tous sur le pont ce matin en combinaison avec ses palmes, son masque et son tuba ! Jean Baptiste d’Angeli nous attendait sur la plage de la Galéria. Jean Baptiste travaille à la Casa Marina, qui fait partie du Parc Naturel régional de la Scandola. Son projet est de faire de l’éducation à l’environnement et au développement durable auprès des jeunes. C’est donc de nouveau à un spécialiste que nous avons à faire.

    Jean Baptiste emmène nos matelots découvrir les fonds marins tout en leur expliquant ce qui se passe en dessous et ce qu’il est important de préserver pour l’équilibre de ce système marin. Nos matelots nagent entre les poissons (castagnoles, sars, saupes, oblades…), les algues (padines), les plantes (les herbiers de Posidonie) ou encore les oursins, les ophiures (sortes d’étoiles de mer ou de spiderman comme disent les matelots !) ou les anémones. Que de vie sous leurs yeux qu’on ne pouvait deviner en restant à la surface ! Cette petite randonnée aquatique devait durer que 30min, elle durera plus d’une heure. On vous avez dit que nos matelots étaient de vrais poissons ! Cette matinée riche en découvertes se terminera à bord avec Jean Baptiste que les matelots ont invité à manger. C’est Mac Patriac’h au menu !!

    Dans l’après midi, les matelots partent découvrir le petit village de Galéria après être bien sûr passés à la plage pour une baignade…de nouveau !! Pendant ce temps, Hugo pêchait une quantité certaine de poissons !! Un vrai pro qui a compris le truc pour les appâter !

    La journée se termine par une cérémonie officielle à bord. Les tenues matelots sont de rigueur, ce soir c’est l’intronisation. Capitaine Fifi remet à chacun son galon de capitaine. Après une semaine ensemble, les potentialités ont été repérées, chacun aura sa responsabilité à bord. Chaque matelot solennellement s’est vu attribué son rôle, tous ont à cœur d’en être digne. Alexandre est capitaine de la grand voile, Stella des pavillons, Laura du mouillage, Hugo de la pêche, Sofhien des portables et de la communication, Loïc de l’annexe, Mélissa est chargée des points et lieutenant du capitaine et enfin Adam sera notre capitaine de blagues !

  • Dimanche 12 août 2012

    On a quitté ce matin Galéria pour revenir à Calvi où la ville et le port nous attendent et nous offre une place au port. C’est une navigation « à la fraîche » qui attend nos matelots qui ont dorénavant vraiment le pied marin. Après avoir aperçu le célèbre Ponant (voilier de luxe à trois mâts) dans la baie de Calvi, voici la Patriac ‘h amarré au quai d’honneur de Calvi au milieu des yachts… Nous nous sentons un peu petit ! Mais le bateau attire l’œil, c’est l’occasion pour les matelots de partager leur expédition avec les gens de passage. Et ils sont bons !

    Etre au port, c’est aussi toujours l’occasion de prendre soin de notre monture. Le pont du bateau est brossé et dès demain, c’est tout l’intérieur qui sera briqué ! Après 10 jours d’aventure, il était plus que temps de lui offrir un vrai nettoyage !

  • Lundi 13 août 2012

    Journée du 13 août 2012

    Coucou !!

    Aujourd’hui Sofhien , Alexandre et Loïc ont été faire les courses avec Flore et Emilie. Ils ont fait des courses de cadis comme dans Mario Kart pendant que Melissa Stella Hugo Adam et Laura faisait le grand ménage au bateau.

    Dans l’après midi nous avons pris le train direction l’île rousse où nous avons interrogé les commerçants pour savoir pourquoi elle porte se nom ; elle s’appelle ainsi car le soir au couché du soleil les rochers deviennent rouges.

    De retour au bateau nous sommes allés nous doucher à la capitainerie enfin une vraie douche après une semaine de savonnage sur le pont !!!! Après manger nous avons eu temps libre dans la ville de Calvi.

    Salut !!!!!!!!

    Laura & Sofhien

    Programme chargé de nouveau pour nos matelots en ce lundi !! L’équipage est séparé ce matin pour plus d’efficacité. Sophien, Alex et Loïc partent vers le supermarché pour faire l’avitaillement du bord. Les garçons sont efficaces et font ça dans la bonne humeur ! Ce sont également de vrais pilotes quand il s’agit de ramener les 3 caddys plein vers le port (avec quelques obstacles en chemin…trottoirs, voie ferrée…), et en courant svp !! Les autres matelots bichonnent l’intérieur du bateau, c’est tout pimpant quand nous rentrons !

    En route pour l’Ile Rousse en début d’après midi ! Changement de moyen de locomotion pour nos matelots, les voilà à bord du train direction ce petit village corse. Merci à Alex Lorenzini, chef de gare de Calvi et aux chemins de fer Corse. Les matelots sont un peu étonnés par ce train si particulier qui s’arrêtent au bord des plages et longent la mer ! 45 min de trajet qui passent vite car on est occupé à regarder le paysage, l’eau turquoise, les chemins de randonnée escarpés dans le maquis…Arrivés à l’île Rousse, les matelots deviennent de nouveau des petits reporters avec la caméra au poing. Il s’agit d’en apprendre plus sur l’origine du nom de cette petite ville : l’ïle Rousse. Après avoir été voir la mairie, les commerçants et même la police municipale, ils apprendront que ce nom vient de la couleur des roches au coucher du soleil ou encore de l’îlot de roche orangée qui est à la pointe du village.

    Une petite glace (pas si petite que ça…) et les matelots reprennent le train. Retour au port de Calvi où le Patriac’h attire toujours autant le regard des passants.

  • Mardi 14 août 2012

    Journée du 14 août 2012

    Ce matin, une journaliste de Corse Matin est venue nous interviewer, elle avait le mal de mer alors que l’on était au port ! Une fois qu’elle fût partie, nous sommes allés à la Stareso avec Pierre, un scientifique qui travaille depuis longtemps à la base scientifique de la Stareso. Nous avons pique-niqué, puis nous avons fait de la plongée avec des palmes, des masques et des tubas. Il y avait pleins de poissons, dont une murène qu’il ne fallait pas approcher car elle mordait et nous avons vu l’herbier de Posidonie, une plante protégée car elle produit de l’oxygène qui capte le CO2. Ensuite, Pierre nous a fait visité les laboratoires de la Stareso. Après, nous sommes rentrés, et, sur la route, nous avons prélevés du plancton, cela ressemble à de petites particules microscopiques.

    A bientôt pour de nouvelles aventures !!!

    Stella et Adam !

    Dès le matin, Cathy une journaliste de Corse Matin est venu rencontrer nos matelots. Sophien (malgré son humeur peu matinale habituellement !!) et quelques autres matelots expliquent leur aventure.

    Puis branle bas de combat, il est temps de préparer palmes, masques, tubas, lycras, combis, crème solaire, nous partons à la STARESO (Station de recherches sous-marines et océanographiques) en compagnie de Pierre Lejeune, responsable de la base. Après une petite introduction de son métier, une présentation des richesses de la mer et la nécessité de la protéger, ainsi que tout l’environnement, les matelots se jettent à l’eau ! Il est temps d’aller observer tout cela en direct ! C’est un véritable aquarium, des sars, des oursins, des oblades, des tout petits poissons bleus argentés, des forêts de posidonie… Après une heure d’observation, les matelots se résignent à sortir de l’eau ! Pierre leur fait ensuite visiter la base et tous ses laboratoires, avec toujours plus d’histoires captivantes mais il tente aussi de leur faire prendre conscience de notre rôle dans la protection de l’environnement pour nous et les générations futures.

    Nos matelots auront donc beaucoup appris cet après-midi. La posidonie, cette plante présente en méditerranée, pousse seulement d’un centimètre par an, donc chaque fois qu’elle est arrachée, il faut 100ans pour redevenir ce qu’elle était. Ce qui est problématique car c’est une nursery à poissons. Ils auront appris que le plancton est nécessaire à l’équilibre entier de la planète mais qu’il ne survivra pas dans des eaux qui se réchauffent trop. Qu’il est aussi à la base de ce pétrole qu’on use sans compter alors qu’il lui faut des milliards d’années pour se créer… Une sacré prise de conscience… Le message est à faire passer autour d’eux maintenant.

    La journée se termine par un prélevement de plancton en mer afin de voir à quoi ressemblent ces petites bêtes. Ce que nous ferons demain car ce soir, les matelots sont plutôt fatigués par cette grosse journée !! Malgré cela, Sophien prend le temps d’un appel avec les enfants de son hôpital Mignot de Versailles. C’est l’occasion de partager les expériences, ceux qui jouent et ceux qui sont à bord.

  • Mercredi 15 août 2012

    Journée du 15 août 2012

    Aujourd’hui c’était “What you want day” mais avant nous devions observer du plancton prélevé en mer la veille, grâce au microscope que le centre de découverte du monde marin nous avez prêter. Le plancton peut se présenter sous plusieurs formes : les plantes, le phytoplancton et les animaux, le zooplancton. Dans l’après midi nous sommes partis a la plage, l’eau était chaude et transparente. Le soir, nous avons pus admirer un magnifique feu d’artifice. Puis on a navigués de nuit pour aller à Campomoro.

    Alexandre et Mélissa

     

    Pour le 15 Août, c’était « what you want day » pour nos matelots ! Mais avant cela, comme ils étaient bien reposés, et que les planctons prélevés attendaient de retourner à la mer, nous avons étudiés ces bêtes microscopiques. Comme dirait Alexandre, on dirait des pous ! Nous avons pu voir plutôt du zooplancton grâce au matériel prêté par le Centre de Découverte du Monde Marin (filet à plancton, microscopes). Ce sont des larves d’animaux marins (méduses, oursins, crevettes…). Nous avons pu échanger autour de l’importance de ces petites particules qui sont à la base de la vie marine. Les matelots ont dessiné leurs découvertes sur les fiches d’observations pour, comme les cétacés, les redonner au CDMM.

    Au programme pour la suite de la journée, c’est jeux, repos, plage, baignades… Pas simple comme journée ! Le Patriac’h a quitté le port de Calvi dans l’après-midi. Un grand merci à Bernard Mariani et la Capitainerie du Port pour leur accueil plus que chaleureux. Nous avons été au mouillage dans la baie de Calvi pour avoir la meilleure place pour voir le son et lumière du soir.

    Mais avant le feu d’artifice, il faut se préparer à la navigation de nuit. Polaire, pantalon, chaussures, gilet, il faut tout préparer pour ne réveiller personne quand il s’agira de prendre son quart au milieu de la nuit. Les matelots sont prêts ! C’est après avoir vu des multitudes de fusées de toutes les couleurs et de jeux de lumière que le Patriac’h reprend le large en laissant derrière lui la citadelle de Calvi.

  • Jeudi 16 août 2012

    Journée du 16 août 2012

    Apres une navigation de nuit où l’on s’est relayé toutes les deux heures pour barrer le bateau nous nous sommes réveillés après une grasse matinée à Camporomo.

    Nous avons ensuite fait la lessive.

    Après manger nous avons fait un temps calme.

    Vers 17 H nous sommes partis faire une balade en kayak ; on s’est arrêté sur une plage où nous avons mangé des biscuits Corse.

    Puis nous avons dansé avec les poissons: (coté de nous il y avait un bateau qui pouvait mettre de la musique sous l’eau.) c’était génial !

    Laura et Hugo

    C’est par une nuit sans lune que les matelots ont fait cap sur Campomoro. Un ciel étoilé, avec plein d’étoiles filantes, et des feux de bateaux à surveiller, voilà ce qui attendait les matelots pour la nuit. Deux par deux, les matelots prennent la barre pendant 2 heures. Pas simple parfois de rester éveillé !! Mais chacun sait qu’il a la responsabilité du bord et tient son quart comme un vrai marin.

    Nous sommes arrivés à Campomoro en milieu de matinée. Il est temps de se reposer ! Une fois les batteries rechargées, les matelots sont prêts à rencontrer Marie de Kayak sud et d’aller se balader en kayak autour de la baie. Pour certains, c’est une première, il faut réussir à se synchroniser ! Pour d’autres, les pagaies servent plutôt de moyen d’arroser les copains ! Après avoir surfer sur les vagues et naviguer entre les rochers, Marie nous offre un petit goûter typiquement corse sur la plage. Enfin elle offre aux matelots une expérience unique. Ils vont pouvoir se mettre à l’eau tout en entendant de la musique. C’est comme irréel une fois tous dans l’eau. Nous voilà à nager au milieu d’une quarantaine d’oblades avec de la musique douce en même temps, émise par un bateau. Les sons passent mieux dans l’eau et nous avons pu le constater. C’est magique et les yeux des matelots nous le prouvent…

    Après deux heures de balade, il est temps de remercier Marie. Campomoro sera une escale rapide mais les matelots s’en souviendront. Cap demain sur Bonifaccio.

  • Vendredi 17 août 2012

    Journée du 17 août 2012

    Aujourd’hui nous nous sommes levés à 9h30, puis, après avoir fini notre petit déjeuner, nous sommes partit 4 heures en navigation. Direction Bonifacio. Pendant la navigation, Stella ne se sentait pas très bien. Pendant que la navigation se terminait, Adam et Clément nous ont préparés un gâteau au chocolat auquel on pourra goûter ce soir ! On était tous un peu fatigués suite a notre longue navigation de nuit d’hier. En fin d’après-midi, vers 17h00, nous sommes partis à la mairie de Bonifacio ou un accueil chaleureux nous attendait avec un goûter en notre honneur (bonbons, gâteau et boissons). L’ambiance était très agréable, a la fin, nous avons pris une photo de groupe. Une stagiaire en communication est ensuite venue visiter notre beau bateau !

    Nous avons passés une très bonne journée tout en pensant a vous ! Gros bisous on pense fort à vous.

    Mélissa & Loïc

    Après avoir pris le temps de déjeuner dans la paisible anse de Campomoro et pêcher un petit peu pour Hugo, notre capitaine pêche, les matelots préparent le bateau pour reprendre la mer. Après deux semaines, chacun connaît les manœuvres à faire. C’est rapidement que l’ancre est levée (Sophien est devenu un pro de la biture !) et que nous faisons cap vers Bonifaccio. Le vent est encore trop léger pour pouvoir naviguer vraiment à la voile, mais on arrive à hisser la grand voile et le génois avant de finir au moteur pour entrer dans les bouches de Bonifaccio si légendaires. C’est un panorama magnifique. Malgré notre grand bateau, nous nous sentons tout petits quand nous rentrons dans cette calanque haute et escarpée !

    C’est encore un accueil chaleureux qui nous attend au port. A peine amarrés au port que les matelots sont invités à la capitainerie pour un goûter d’accueil organisé par Marie, responsable de communication de la mairie et de la capitainerie de Bonifaccio. Encore une journée bien remplie pour l’équipage qui se termine par le gâteau au chocolat fait par Adam et Clément !! Miam !!!!

  • Samedi 18 août 2012

    Journée du 18 août 2012

    Aujourd’hui nous nous sommes levés à 9h30. La nuit fut chaude, Alexandre et Loïc ont même été dormir sur le pont ! A notre réveil, après avoir fini notre petit déjeuner, nous avons été dans un bateau de vision sous-marine (c’est-à-dire un bateau ou l’on peut voir sous l’eau !). C’était vraiment magnifique, personne d’entre nous n’avait jamais vu cela. De ce bateau, nous pouvions admirer des grottes, et des falaises vraiment surprenantes sur lesquelles reposaient des maisons qui tenaient presque dans le vide ! Cette petite balade très agréable a duré 1h15. Dans l’après-midi, nous avons pris le petit train de Bonifacio pour aller dans les hauteurs de cette ville. On a pu prendre le goûter et se balader 1heure environ dans les petites rues marchandes. Nous avons ensuite repris le petit train pour retourner au bateau. Stella, Laura, Adam, et Loïc sont ensuite partis prendre une douche pendant que Sofhien, Alexandre et Mélissa étaient partis faire le ravitaillement de nourriture. Sur le retour, Sofhien et Alexandre ont fait une course avec les caddies de super marché, Alexandre a même retourné le caddie... Nous avons ensuite débarqué les courses sur le bateau. Yann a fait tomber un pot de rillette dans l’eau, Loïc a sauté dans l’eau pour aller le chercher... Et après un petit temps de repos, nous sommes en train de vous écrire !

    Bisous les matelots, on pense fort a vous !

    Mélissa,Alex & Loïc

    En milieu de matinée, les matelots embarquent à bord de l’Ultima Perla, du SPMB afin d’aller voir de plus près les grottes de Bonifacio. Bonifacio ce sont de grandes falaises de calcaire mais de temps en temps, les falaises se sont creusées et ont formé de drôles de choses ; Une grotte ouverte par haut et l’ouverture forme l’île de beauté, un rocher en forme de gouvernail (le gouvernail de la Corse), un autre planté au milieu de l’eau (le grain de sable, célèbre sur les cartes postales…). C’est un panorama exceptionnel qui s’offre à nos matelots.

    Après avoir vu Bonifacio depuis la mer, il est temps de monter dans la vieille ville pour arpenter les rues de la citadelle. De nouveau, les voilà à bord d’un petit train ! Ca monte pour pouvoir l’atteindre cette citadelle !!! Les matelots filment la vieille ville pour pouvoir partager cela avec les enfants des hôpitaux. Ils connaissent leur mission !

  • Dimanche 19 août 2012

    Les matelots prennent le temps de se reposer ce matin, ce qui n’est pas un luxe !!! Après deux jours de visites et de balades dans la ville dans une chaleur caniculaire, aujourd’hui l’équipage opte plutôt pour une excursion à la plage de Piantarella. Merci aux autocars Masini qui nous ont transporté gracieusement jusque de l’autre coté de la falaise. Sinon le trajet aurait été long et escarpé !!

    Une fois de plus, voilà nos matelots qui vont rester à barboter dans l’eau transparente de la Corse. Ils ont raison, il vaut mieux être dans l’eau que sur le sable brûlant ! Par contre à force de baignades, ils deviennent pros pour couler leurs encadrants !! De retour à Bonifacio, dernière balade à terre. Le prochain arrêt dans une ville sera Nice donc c’est le moment d’acheter les derniers souvenirs. 

  • Lundi 20 août 2012

    Journée du 20 août 2012

    Bonjour !

    En ce lundi 20 Août nous nous sommes réveillés à 9H00 cap les Iles Lavezzi. Là-bas nous avons fait de la plongée pour observer plusieurs poissons dont des dorades , des sar à tête noir des girelles , et des serrans écritures (ils portent ce nom car ils ont une trace sur la tête qui ressemblent à une écriture) nous avons aussi vu des échinodermes comme des oursins noirs et des ophiures (ça ressemble à une étoile de mer mais avec des tentacules plus fines et plus mobiles) et nous avons vu des amphores romaines qui ont plus de 2000 ans.

    Après la plonge nous sommes retournés sur le bateau.

    Dans l'après midi nous avons commencé notre retour vers Nice et oui il reste plus trois jours d’expé.

    Nous avons rencontré quelques difficultés avec le moteur mais grâce a notre capitaine Phiphi tout est rentré dans l’ordre et nous avons pu hissé les voiles.

    Salut

    Laura & Sofhien 

    Dernière étape de cette expé, les Iles Lavezzi ! La chance est avec nous, la météo est bonne pour y aller. C’est un endroit entre la Corse et la Sardaigne, réputée pour sa météo difficile même si le vent est calme ailleurs. Mais aujourd’hui, c’est tout bon, nous pouvons y aller. Les matelots débarquent sur cette île faite de rochers polis par la mer et vont à la rencontre de Jean-Louis Pierragi et Florian. Ce sont deux gardes du Parc marin International des bouches de Bonifacio. Ils emmènent nos matelots à la découverte des trésors cachés de la Corse une dernière fois.

    Depuis 30 Ans, les Iles Lavezzi sont une réserve naturelle donc c’est de nouveau dans un aquarium géant que les matelots plongent avec masques et tubas. La mer est claire et les poissons sont nombreux (sars, girelles, dorades, mérous, mulets…) ainsi que des oursins, des nacres géantes, de la posidonie. Florian et Jean- Louis nous ont aussi montré un trésor inestimable, ce sont des amphores vieilles de 2000ans, toujours sous l’eau suite aux naufrages de navires romains.

    De retour au bateau, les matelots répètent les gestes qu’ils connaissent maintenant par cœur : il faut préparer le bateau à la navigation, et celle-ci sera la plus grande. Nous avons près de 170milles pour rentrer à Nice…

  • Mardi 21 août 2012

    Journée du 21 août 2012

    Ce matin, nous étions contents car les encadrants nous ont laissés faire une grasse matinée ! Eux, s’étaient levés à 7 heures pour naviguer. Ensuite, nous avons pris notre petit déjeuner et à 14 heures, nous avons entamés la navigation direction Nice. Nous sommes sensés arriver demain matin vers 7 heures. Sinon, nous avons vus de magnifiques dauphins bleus et blancs !

    Nous avons customisés nos T-shirts et nous avons fais, chacun notre tour le bilan de l’expédition devant une caméra. Sofhien et Stella ont dansés le Zouk pendant une heure et demie !

    Adam et Stella 

    La nuit fut courte à bord du Patriac’h. Après une courte pause dans la baie de Campomoro pour la nuit. Dès 8h, l’ancre se relevait, nous reprenions notre cap vers Nice. La vie à bord reprend ses droits tout au long des réveils de chacun. L’ambiance est particulière à bord, les matelots prennent conscience que c’est vraiment la fin… C’est le moment de faire le bilan face à la caméra pour la dernière pastille vidéo. On cherche un peu ses mots pour exprimer ce qu’on vient de vivre mais c’est unanime, c’était une superbe expé ! La rencontre avec les dauphins et les baleines restent dans toutes les mémoires ! Les matelots profitent de la caméra pour passer un message à leur hôpital, certains même personnalisent leur Tee Shirt. Les enfants à l’hôpital vous êtes soutenus à bord, sachez le !!

    La bonne humeur est toujours à bord, beaucoup de rires tout au long de la journée. Surtout quand Sofhien danse le zouk dans le cockpit, décoré d’une bouée de sauvetage ! Derniers matelotages aussi, les poignets se remplissent de bracelets, il n’y aura bientôt plus de place !

    La journée se termine avec la soupe de poisson de notre capitaine Fifi grâce aux poissons pêchés par Hugo, notre capitaine pêche, pendant l’expé. Un délice !!! La nuit est tombée mais les quarts se poursuivent, tout le monde devra se relayer cette nuit, nous sommes encore loin de Nice.

  • Mercredi 22 août 2012

    Journée du 22 août 2012

    Nous avons navigué toute la nuit depuis notre départ hier matin de Campomoro. Nous avons tous enchainés nos quarts de nuit et sommes arrivé à Villefranche à 6 heures du matin. A 9 heures, tous le monde sur le pont pour le grand ménage du bateau. et nous somme allés nous baigner dans la baie de ville franche sur mer où au bout de 3 semaines Adam a bien voulu se baigner !!! Nous sommes partis au port de Nice où les journalistes nous interviewer sur notre expédition sur la Corse à bord du Patriac’h. Et nous sommes retournés dans la baie de ville franche sur mer tourner le clip de la chanson des MDV puis nous avons fait un quiz dont les gagnants sont : Alexandre, Hugo, Sofhien et Loïc.

    Nous allons maintenant passer notre dernière soirée a bord du bateau … CA VA ETRE LA FÊTE !!!!!

    Gros bisou a tous et merci d’avoir suivis notre expé.

    Alexandre et Melissa

    Dès 4h ce matin, nous apercevions les lumières de Nice. C’est que 2h plus tard que nous avons jeté l’ancre dans la baie de Villefranche sur Mer. Il était temps de se reposer. Tout l’équipage en avait bien besoin après 24h de navigation. Mais le repos fut de courte de durée, cette dernière journée fut bien remplie !!

    Après trois semaines de mer, le bateau avait besoin d’un vrai grand nettoyage ! Les fonds, les cales, les frigos, les banettes, le pont… Deux heures intensives ! Malgré la fatigue, les matelots se mettent au travail et le bateau brille comme un sou neuf ! La baignade est méritée !! Cette baignade est particulière car Adam après 3 semaines d’hésitation pour se jeter du bateau a enfin franchi le pas sous les hourras de ses coéquipiers !

    Pas le temps de se reposer, tout le monde nous attend au port de Nice. Médias, sponsors, partenaires, parents, Françoise la présidente, des anciens matelots. Tous nous attendent pour note grand retour après trois semaines. Il est temps pour les matelots de raconter ce qu’ils viennent de vivre. Et de tester l’hymne qu’ils ont écrit ! Ca fait un carton !

    Puis on repart à Villefranche pour notre dernière soirée, apéro dinatoire et ambiance musicale au programme. Une joyeuse ambiance pour se dire au revoir !

    Demain, ce sera le vrai départ. Chacun quittera le bord et reprendra la route de son chez soi… Les matelots auront appris à se connaître pendant trois semaines et auront vécu une expérience unique. Je laisse le mot de la fin à un de nos matelots : « Sur ce bateau, j’aurai appris ce qu’était la solidarité. »

  • BONUS : LA CHANSON DES MATELOTS DE LA VIE

    VOIR A L’HORIZON

    Chant MDV, Expé 2012, paroles Alexandre & Co, sur l’air d’Orelsan, « La terre est ronde »

    Refrain :

    Nous on est les MDV

    Pour une seule bonne raison

    Après être sortis d’la maladie

    Tout ce qu’on veut, c’est voir à l’horizon.

     

    Tu vas être à l’hôpital pendant l’été,

    Et nous notre job c’est de te faire rêver pendant l’expé.

    Tu vas jouer à notre grand jeu

    Avec les infirmiers et ta famille tu vas chercher un peu

    Tu dois t’accrocher à la vie

    Pour pouvoir un rejoindre l’expé des Matelots de la Vie

    Refrain :

    Nous on est les MDV

    Pour une seule bonne raison

    Après être sortis d’la maladie

    Tout ce qu’on veut, c’est voir à l’horizon.

    Nous on est les MDV

    Pour une seule bonne raison

    Après être sortis d’la maladie

    Tout ce qu’on veut, c’est voir à l’horizon.

     

Ce site utilise un système de cookies afin d'améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plus sur les cookies. Je veux visiter le site. Accepter