Actualités
Groupe de Travail Expédition ... Le 10 avril s’est tenue la 4ème et dernière réunion du Groupe de Travail Expédition août 2017.
Fondation d’Entreprise Banque ... C’était le 30 mars. Profitant de l’inauguration des nouveaux locaux de l’agence de la Baule, Patrice MARION de ...
Semi-marathon de Brière – ... C’était le 19 mars. A l’initiative de l’une de ses licenciées, la maman de Nathan - Matelot 2013 - , ...
Concert des Fous de Bassan Cette année encore, l'un des plus fidèles de nos partenaires, l'Association LES FOUS DE BASSAN a décidé de ...
Bon vent Pitchoune ! A la barre du voilier traditionnel Notre Dame des Flots, Pépo et Pitchoune avaient accueilli avec leur gentillesse et leur ...

Carnet de bord de l'expédition de Juillet 2012

Carnet de bord des matelots 2012

Revivez le carnet de bord des matelots de l'expédition de Juillet 2012 
pour lire une journée de notre carnet de bord, cliquez simplement sur la date.

  • Mercredi 11 juillet 2012

    Journée du 11 juillet 2012

    Bonjour, nous sommes arrivés aujourd’hui en avion de Nantes. L’avion était bien on a eu un peu de stresse car c’était la première fois…J’ai un peu tremblé. Quand nous sommes arrivés à Nice nous avons eu l’impression d’atterrir sur la Méditerranée. En sortant de l’aéroport nous avons eu très chaud, ici il fait 30°. Arrivé sur le Patria’ch nous l’avons visité. Il est sympa. Ensuite nous avons eu les courses et on les a rangé et la place était juste. Nous passions les courses par le hublot. Quand le reste des matelots est arrivé tranquillement du train de Paris, nous avions fini de ranger. Le soir nous sommes partis faire une promenade avec le bateau pour laisser place au ferry. Ensuite nous sommes rentrés au port pour manger sur le pont et passer la nuit. C’était agréable.
    Ludivine et Chloé

  • Jeudi 12 juillet 2012

    Journée du 12 juillet 2012

    Aujourd’hui il y a eu des journalistes de France 3 et des radios qui ont filmé quelques uns d'entre nous et nous ont interviewé. Nous avons ensuite traversé de Nice à l’île Sainte Marguerite. Nous avons sauté du bateau pour se baigner l’eau était fraîche au début mais c’était bon après. Puis nous sommes partis à la plage avec le zodiac pour prendre notre goûter. Ensuite nous sommes retourné sur le bateau pour prendre notre douche sur le pont. C’était marrant. Certains sont entrain de préparer à manger, d’autres rangent et là nous sommes entrain de vous écrire pendant que d’autre sont avec les requins. LOL !!!!!!!! 

    Ludivine et Chaïma

    Ca y est, nous y sommes, l'expédition des Matelots de la Vie 2012 est lancée depuis hier.

    Après quelques heures de train, d'avion ou de voiture, nos matelots Clément, Chaïma, Victor, Chloé, Florent, Marc, Ludivine et Maël ont pris leurs quartiers à bord du Patriac'h. A ce petit monde, s'ajoutent Elsa, Cindy, Yann, Cindy et Laurent qui garderont l'œil bienveillant sur ces chères têtes blondes ! Finie la grisaille tenace, nous voilà sous le ciel bleu et la chaleur des côtes méditerranéennes.

    Accueillis par Charles, le capitaine du bateau, nos matelots se sont attelés à préparer le bateau pour nos 3 semaines de navigation. Organisation des placards de nourriture, organisation dans les cabines, planning des services, petit rappel du périple et des missions… Tout est prêt ! Première navigation de reconnaissance pour aller faire un plongeon dans la belle bleue au coucher du soleil. Les matelots sont ravis… mais fatigués par le voyage et la chaleur, il est temps de tester les banettes !

    Ce matin, premiers pas auprès des journalistes de France 3 et Nice Matin, les matelots sont déjà de bons ambassadeurs pour partager le message de l'association. Mais pas le temps de traîner, le mistral monte et il faut partir si l'on veut pouvoir profiter au maximum des richesses de la côte méditerranéenne. Hissage de voiles, manœuvres, barre, nos matelots sont tous sur le pont, et pourtant pour la plupart c'est une première. La mer impressionne un peu !

    Mais déjà le soir venu, le bateau est apprivoisé, les matelots ont pris leurs marques et sont même assez téméraires pour sauter du pont du bateau à l'heure de la douche !

    Demain, cap sur Port Cros, 12h de navigation afin d'aller voir ce qui se cache dans ce parc Marin et ce qu'est le sanctuaire Pélagos… 

     

  • Vendredi 13 juillet 2012

    Journée du 13 juillet 2012

    Après une première navigation de nuit, menée a bien par les encadrants , au départ de l’île Ste Marguerite, qui nous a permis d’observer les étoiles et ses différentes constellations, nous nous sommes réveillés a Port Cros.

    Nous y avons passé une chaude matinée durant laquelle on a entretenu notre navire. Suite à quoi nous avons disposé d’un temps libre le temps que les encadrants se remettent de leur longue nuit.

    Cet après-midi, pour commencer nous avons mouillé au plus près de l’île de Port Cros , puis ceux qui l’ont voulu ont été se baigner à la plage , baignade méritée car elle se trouvait à 30 minutes de marche du port de l’île . Au retour, surprise le zodiac nous a lâchement abandonné en refusant de démarrer. Au final, grâce aux gardes marins du parc nous avons pu rentrer à temps sur le Patriarc’h pour vous raconter cette 3éme journée a bord. PS : le cap’taine Charles viens de réparer notre annexe de fortune.

    Clément et Victor

    Finalement, à 22h hier soir, la décision fut prise de faire cap vers l’île Port Cros. Le mistral nous laisse une accalmie, profitons-en, elle sera de courte durée ! Malgré la fatigue des premiers jours, les Matelots veillent sur le pont le temps d’apprécier la magie d’une navigation de nuit : ciel sans pollution lumineuse, étoiles filantes, observation de constellations et tenir son cap grâce à une étoile. C’est la tête pleine de jolies images qu’ils retrouveront le chemin des banettes. La suite de la navigation sera assurée jusqu’au petit matin par les adultes.

    Changement de décor pour le petit déjeuner, les matelots sont loin de la côte, au mouillage entre l’île de Port Cros et l’île Bagod. Les habitudes se prennent, il faut rincer le pont après une navigation sous les embruns, respecter le sommeil de ce qui ont veillé la nuit, circuler dans ce petit espace. La vie à bord trouve son rythme ! Et le mistral continue de souffler…

    Qu’importe, il en faut plus pour décourager nos matelots, nous voilà partis pour vadrouiller sur l’île de Port Cros, à la recherche du bon endroit pour une baignade, Marc en tête, notre baigneur inconditionnel !

    Vendredi 13 oblige, petit souci de moteur pour l’annexe, tout est rentré dans l’ordre, tout va toujours pour le mieux à bord du Patriac’h. Demain, les choses sérieuses commencent, les Matelots iront à la découverte des fonds marins et rencontreront Benoît, garde du Parc National de Port Cros, à qui ils ont plein de questions à poser…

  • Samedi 14 juillet 2012

    Journée du 14 juillet 2012

    Bonjour les nouveaux Matelots de la Vie, ce matin on s’est préparés pour faire de la plongée avec des masques, palmes et tubas. Arrivé au village de Port Cros, on ne s’attendait pas à une aussi grande marche. Arrivé à la plage on s’est directement changés, et on a fait des photos avec tout l’attirail et plouf ! Tous ceux qui ont eu du courage pour se baigner ont vu d’extraordinaires poissons de toutes les couleurs (orange, gris, noir, blanc…). De retour au village on est parti au fort de l’Estissac pour savoir qu’est un parc national ou aussi comment dort un dauphin... Puis sur l’annexe qui malheureusement est tombée en panne, on est arrivé sur le PATRIAC’H et on est parti au Lavendou à cause du vent.

    Maël et Marc

    A plus les nouveaux matelots de la vie

    Les matelots sont partis ce matin de bonne heure et de bonne humeur vers la terre ferme de Port Cros. Petite randonnée sur le sentier des plantes pour atteindre la plage de la Palud. Nos matelots tiennent le rythme malgré la chaleur et le chemin escarpé. Mais le panorama est magique ! A tour de rôle, chacun s’extasiera sur la couleur de l’eau.

    Il est temps de chausser les palmes, masques et tubas pour profiter des richesses du sentier marin de la plage. Dorades, sarres, mulets, et autres poissons colorés se faufilent sous les yeux ébahis de nos apprentis plongeurs ! Que ce soit au bord de la plage ou un peu plus loin pour les plus aventuriers, tous ont pu constater que la méditerranée était pleine de vie.

    Après un repas bien mérité, direction le Fort de l’Estissac. Nous y retrouvons Benoît, du Parc National de Port Cros. C’est l’occasion d’en savoir plus sur l’île, le rôle joué par le parc pour la préservation de la faune et la flore et enfin sur le sanctuaire Pélagos. Les matelots ont pu apprendre qu’ils naviguaient dans un périmètre où la protection des cétacés est une priorité. Ils se sont montrés curieux et sont devenus presque incollables sur les dauphins ! Reste à en voir dorénavant !

    De nouveau, le mistral nous joue des tours. Cap sur le Lavandou pour passer la nuit à l’abri et profiter des festivités du 14 Juillet. Après un repas tout en chanson, tous sur le pont, une fois la nuit tombée pour admirer le feu d ‘artifice. Ooooh la belle bleue !!!

  • Dimanche 15 juillet 2012

    Journée du 15 juillet 2012

    Salut futur matelots, après le grand feu d’artifice d’hier soir ; nous avons eu une matinée plutôt détendu. Nous avons tous fait une grasse matinée et des jeux. Puis nous en avons profité pour préparer vos énigmes.

    Cet après midi, nous sommes descendus à Lavandou après avoir réussi une énième fois a remettre en route l’annexe. Jusqu’à 18 H30 nous avons profité du temps libre pour visiter la ville et faire des achats.

    Et maintenant nous attendons la tombée du vent pour repartir vers port camargue mais s’il y a toujours du vent nous seront bien obligé d’attendre demain matin.

    Ludivine & Florent 

    C’est dimanche, ambiance grasse matinée à bord car Eole a choisi de nous laisser nous reposer… Et oui, le départ du Lavandou vers Port Camargue était plutôt compromis aujourd’hui.

    Lessive, jeux, vidéos pour les hôpitaux et découverte du centre ville, la journée est passée bien vite. Au fil des jours, les matelots sont en train de former leur équipage. Ils deviennent petit à petit de vrais marins. Ils apprennent à composer avec les caprices de la météo, à être les pilotes de l’annexe, ou encore se familiariser avec le vocabulaire marin ( écoute, drisse, haubans, cockpit, les bouts, la grande voile, le foc, le winch, babord, tribord…). Un cours de matelotage est en prévision !!

    Si cette nuit, Eole choisit de souffler un peu moins fort, le Patriac’h larguera les amarres pour Port Camargue.

  • Lundi 16 juillet 2012

    Journée du 16 juillet 2012

    Hier soir on était au Lavandou, et puis on a navigué de nuit. Après une nuit mouvementée, ce matin on s’est réveillé tranquillement aux Sablettes, pour une matinée détente. On a fait une petite baignade, avant de voguer tout l’après midi afin de se poser dans la baie de la Ciotat. Pendant cette navigation Charles nous a confié la barre. Quand on barre le navire, on n’a pas le temps de s’ennuyer, car il faut en permanence surveiller notre cap !

    Bonne fin de journée. :D

    Chloé et Clément 

    On y croyait !! A 2h du matin, pendant que les Matelots restaient dans les bras de Morphée, le Patriac’h prenait le cap de Port Camargue. Le vent soufflait toujours fort comme prévu mais nous pensions pouvoir passer. C’était sans compter sur un vent qui a choisit de tourner. Face au vent, l’avancée était plus lente, encore plus avec la houle quelque peu formée. Le choix a été fait de s’arrêter sagement aux Sablettes.

    Baignade dans l’eau fraîche suivie d’une douche version Patriac’h : on se mouille à l’eau de mer, on se savonne, on se rince de nouveau à l’eau de mer, plongeon ou saut, chacun sa méthode, et on finit rapidement à l’eau douce, si précieuse à bord !

    Après un repos bien mérité pour les marins de quart cette nuit, un repas au calme, et une fois de plus une étude de la météo, la décision collective fut de repartir. Petit à petit, nous nous rapprocherons du Languedoc-Rousillon où de belles rencontres nous attendent.

    Ce soir, nous sommes à l’abri à la Ciotat, prêts à repartir dès demain midi vers les calanques de Marseille.

  • Mardi 17 juillet 2012

    Journée du 17 juillet 2012

    Bonjour futurs matelots, ce matin nous sommes allés nous promener à la Ciotat pour acheter un cadeau pour Laurent (pour son anniversaire) et du matériel de pêche… arrivés au magasin le vendeur nous a dit qu’il n’y avait plus de traîne ! Mais nous en avons fabriqué une ! Puis nous sommes partis en direction de Marseille et ce midi nous avons mangé à 30°…c’était dur mais marrant !!! Nous avons navigué tout l’après midi  pour nous arrêter à Marseille pour passer la nuit. Certain d’entre nous ont pêché et Victor a attrapé un poisson. Ce soir nous avons fêté l’anniversaire de Laurent, c’était très bien et pour l’occasion deux d’entre nous ont fait un gâteau au chocolat !

    Maël et Ludivine  

    Réveil matinal pour nos matelots : petite balade ravitaillement au marché, cartes postales et souvenirs dans les ruelles de la Ciotat. Ils avaient aussi comme mission d’équiper le navire en matériel de pêche avant d’appareiller en fin de matinée.

    Au retour de cette virée, briefing du capitaine et contrôle des cabines. Tout doit être calé, nous partons pour 8h de navigation à 30°… Le vent souffle toujours et le bateau gîte. Drôle de première impression pour nos matelots pour qui, se retrouver en diagonale est loin d’être naturel ! « C’est normal que le bateau soit si près de l’eau ? On ne va pas se retourner ? » Les appréhensions sont vite passées, et chacun a trouvé sa position pour être à l’aise sur ce plan incliné ! Manger dans ces conditions a fait rire nos matelots, c’est dans des bols que l’on mange pour éviter que tout s’échappe de l’assiette. La houle, le vent, les embruns, la gîte, nos matelots sont dorénavant de vrais marins !

    Mais ce genre de navigation fatigue, il est temps de se reposer. Cap sur les Iles du Frioul pour passer la nuit face à la « bonne mère » de Marseille. Une bonne nuit de repos est nécessaire pour repartir demain matin. Chacun s’endort avec en tête l’heure à laquelle il devra prendre son quart. Les premiers devront être sur le pont à 8h. Une grande navigation s’annonce, il nous reste 65 miles avant la Grande Motte.

  • Mercredi 18 juillet 2012

    Journée du 18 juillet 2012

    SALUT LES FUTURS MATELOTS =)

    Ce matin nous sommes partis des îles de Frioul près de Marseille. Aujourd’hui nous avons navigué toute la journée pour rejoindre la Grande Motte. Nous nous sommes relayés toute la journée en faisant des quarts par groupes de 2. Cette journée de navigation nous aura permis d’apercevoir 2 dauphins et un magnifique paysage. L’arrivée a destination est prévue à 19h30 après 12h de navigation. Pendant cette traversée nous avons eu l’opportunité d’observer au microscope du plancton que l’on a prélevé dans la mer. L’institut scientifique C.D.M.M (centre de découverte du monde marin) nous a permis de le faire grâce a du matériel prêté, en échange nous leur communiquerons les résultats de notre pêche pour participer au recensement du plancton.

    BISOUS BISOUS

    ONE LOVE <3

    Victor et Chaïma et Marc 

    Comme prévu, 8h, les premiers de quart sont sur le pont. C’est les matelots Victor et Clément qui ouvrent le bal pour deux heures de barre et de veille. Il s’agit d’éviter les pêcheurs, les plaisanciers, les ferrys ou les portes conteneurs. Il faut garder l’œil ouvert ! Les matelots se relaient, Maël et Florent barreront jusqu’au repas, puis Chloé et Marc et enfin Chaïma et Ludivine. Le relais se passe plusieurs fois jusqu’à notre arrivée.

    Aujourd’hui le vent a choisi de nous laisser du répit, le bateau est à plat, fini le monde à 30 degrés ! C’est une belle journée de navigation en prévision. Entre les quarts, les matelots écrivent leur carnet de bord ou leurs cartes postales, jouent, ou bien se reposent avant de reprendre la barre de nouveau. Mais quand il s’agit d’hisser les voiles, tout le monde doit être sur le pont !

    Les belles conditions de navigation permettent de découvrir la vie sous marine, la plus petite qu’il soit… le plancton. Armés d’un filet à plancton et de microscopes, les matelots ont pu découvrir le zooplancton et le phytoplancton et prendre conscience de leur importance dans la chaîne alimentaire et dans la vie sous marine. Ils ont dessiné et identifié ces drôles de petites bêtes observées au microscope. Leurs observations pourront être utiles aux scientifiques du CDMM (Centre de Découverte du monde Marin) de Nice qui nous avaient chargés de faire des prélèvements.

    Après avoir longé les côtes camarguaises, vers 20h, le port de la Grande Motte se dessine. Un programme chargé attend les matelots dans les jours qui viennent.

  • Jeudi 19 juillet 2012

    Journée du 19 juillet 2012

    Salut, j’espère que vous allez bien en tout cas nous ça va.

    Ce matin était très fort en sensation, car nous avons commencé par du parachute ascensionnel. Au début cela était très angoissant mais lorsque le premier groupe est parti, cela nous a donné envie de le faire à notre tour. Là-haut dans les airs cela a été du pur plaisir et beaucoup d’amusement.

    Cette après midi nous avons fais du stand up paddle, c'est-à-dire une grande planche de surf que l’on manie avec une pagaie. Au début nous commençons assis et le but est d’arriver à tenir en équilibre debout. On a tous à peu près réussis à tenir debout et comme on était heureux de tenir debout, on tombait souvent deux secondes après =D ! Eh oui, c’était très marrant mais pas forcément évident.

    Le soir était une merveilleuse soirée dans la pure tradition camarguaise. Nous avons vus de la danse gitane, Chloé, Cindy, Maël et Clément ont dansé et ils ont reçu un petit porte-clés en cadeau. Clément et Victor ont participé au marquage d’un jeune taureau. Cela leur a fait peur mais ensuite ils étaient très fiers d’eux. Enfin nous avons fini par un repas camarguais qui était très bon !!!!!!! Vous l’aurez compris on a passé une magnifique journée =)

    Salut à tous passez une bonne journée !!!!!

    Florent & Chaïma 

    Journée sensations pour les Matelots ! Dès 9h30, Catherine Simon de l’Office du Tourisme de la Grande Motte venait nous souhaiter la bienvenue. Touchée par le projet et soutenue par la Mairie et le Conseil Général, elle a organisé pour nos Matelots une journée hors du commun.

    Dès 10h30, nos matelots s’envoyaient en l’air !!! Eh oui, baptême de parachute ascensionnel pour tous. Le principe étant de tirer un parachute depuis un bateau, de prendre de la vitesse et donc d’envoyer le parachute dans les airs avec deux ou trois matelots harnachés, entre 60m et 80m de hauteur ! Quelques appréhensions pouvaient se lire sur les visages avant d’embarquer... mais tous avaient le sourire en débarquant ! Que d’émotions en « volant » au dessus de l’eau en apercevant toute la côte. Certains disaient même qu’ils ont vu la Tour Eiffel… Ils ont vivement remercié Laurent, Margaux et Jean Jacques de Rando Jet pour cette expérience inattendue.

    Pas de répit pour les braves, à peine le temps de se remettre de leurs émotions, que les voilà sur l’eau en début d’après midi pour un exercice périlleux. Initiation au Stand Up Paddle, avec Charly, du Paddle Center. Il s’agit là de se mettre debout sur une large planche de surf et ensuite d’utiliser une grande pagaie pour se déplacer. Au début, nos matelots ont trouvé leur équilibre à genoux, puis les choses se corsent, il faut se lever… C’est l’occasion de voir de belles chutes et de joyeux fous rires !

    Escale en Camargue dit taureaux, chevaux blancs et gardians ! Cap vers la Manade (élevage en camarguais) de Pierrot le Camarguais. C’est un plongeon dans la culture camarguaise. Au programme de la soirée, visite de la Manade, démonstration du travail des gardians, repas local, danse et chants gitans. Nos matelots se mettent dans la peau des camarguais pour un soir. Clément et Victor, les deux costauds du bord, participent au marquage d’un taureau. Chloé joue la gardiane en chevauchant ce cheval blanc mythique, ou encore Maël en dansant au rythme des guitares gitanes. Tous ont bien profité de cette soirée traditionnelle. C’est avec le sourire et des souvenirs plein la tête que les matelots rejoindront leurs bannettes pour une nuit de sommeil bien méritée.

  • Vendredi 20 juillet 2012

    Journée du 20 juillet 2012

    Coucou les futurs matelots

    Aujourd’hui nous sommes partis sur un ancien bateau de sauvetage avec Dédé , Alain et Marie qui nous ont appris à sauver des personnes en danger. Flore a fait la « femme à la mer », c’était rigolo que Flore tombe à l’eau, on l’aurait bien laissée là ?…mais finalement on l’a sauvé. Après avoir ramé ont avait les bras engourdis car les rames étaient vraiment très lourdes. C’était vraiment pas facile de sauver des gens à cette époque.

    Après mangé on a fait le ménage dans le bateau (le pont, les bannettes, le carré…), c’était très long mais ceux qui faisaient le pont s’amusaient bien avec le karcher. Après le ménage, on est allé se promener dans de vieilles voitures de collections. On a visité avec eux les marais salants.

    La balade terminée, on a pris un apéro avec Monsieur le Maire de la Grande Motte, le Directeur du port et différentes associations. Le cuisinier du jour a fait un far aux pruneaux pour au moins 40 personnes qui sont venus soutenir l’association… canapés, tartes et gâteaux apéro était au rendez- vous.

    Puis on est allé se coucher dans la bonne humeur !

    A bientôt les futurs matelots et bon courage à vous !

    Maël et Chloé

    La nuit fut courte pour nos matelots ! Dès 9h30, Alain, Dédé et Marie, de l’association Marine et Traditions, venaient les chercher pour les mettre dans la peau des sauveteurs des années 60. Ils ont embarqué à bord d’un canot en bois à rame qui partait contre vents et marées à une certaine époque pour aller sauver les gens en mer. Dur pour les matelots de s’imaginer que c’était à la force des bras que les sauveteurs partaient. Ils se sont testés à la rame et ont pu constater comme c’était dur de ramer longtemps et d’être synchros !

    Au retour, après une réunion « poste avant » dorénavant traditionnelle pour les Matelots de la Vie, ils se sont attelés à prendre soin du 15eme homme de l’expédition : le Patriac’h ! Chacun a sa tâche : certains briquent le pont, avec karcher et balais brosses, quand d’autres sont à l’intérieur à tout faire briller. Après une semaine de vie à bord, il est important de faire un grand nettoyage avant de reprendre la mer.

    En début de soirée, et à l’initiative de Jean Michel Charbit, les Matelots vont jusqu’aux marais salants en voitures anciennes. Ils sont fiers nos matelots !! Le sourire est grand jusqu’aux oreilles durant toute la balade. Merci aux chauffeurs qui en plus ont joué aux guides touristiques.

    A notre retour, Monsieur le Maire, Jean Michel Charbit, Eric Pallier (directeur du Port de la Grande Motte) et les membres des associations (Marine et Traditions, …) qui ont participé à offrir cette journée aux Matelots étaient conviés sur le quai pour un pot de l’amitié. La ville, la capitainerie, les associations locales de la Grande Motte sont remerciées par les matelots et l’équipe pour leur accueil chaleureux. Cette escale restera un bon souvenir pour tout le monde.

  • Samedi 21 juillet 2012

    Journée du 21 juillet 2012

    Salut les futurs matelots, aujourd’hui c’était « WHAT YOU WANT DAY » c'est-à-dire une journée où l’on fait ce que l’on veut. On a commencé par grâce matinée ensuite on a passé l’après-midi à la plage où l’on s’est éclatés et c’était plutôt cool. Après on a eu un temps libre pour préparer la boum que l’on fait ce soir. Et ce soir au menu c’est Mc Patriac’h.

    Ludivine & Clément 

    What you want day ! Aujourd’hui les matelots peuvent choisir leur programme après une grasse matinée, utile à tous car les dernières journées ont été intenses.

    Chacun son rythme, chacun ses envies. Certains écrivent des nouvelles à leur famille, d’autres jouent, écoutent la musique… L’après midi est consacrée à la baignade et à la bronzette sur la plage. Il fait bon être dans l’eau vu la température ! Les matelots s’en donnent à cœur joie.

    Le soir, l’équipage est ambitieux et se lance dans la confection du Mac Patriac’h, le hamburger du bord ! On a poussé l’ambition jusqu’à faire des frites avec ! Pendant ce temps, les douaniers se sont amarrés au ponton à côté de nous et ont invité nos matelots à visiter leur bateau, ils n’auront pas tout le temps cette occasion !

    A l’occasion de la St Victor, les Matelots se sont organisé une soirée « boum », ils auront même eu le droit de veiller un peu ! Bonne fête matelot !

  • Dimanche 22 juillet 2012

    Journée du 22 juillet 2012

    Coucou à tous les futurs matelots.

    Ce matin Pierrot le camarguais chez qui nous avons passé une soirée jeudi soir est venu nous rendre visite afin de visiter notre bateau et pour que nous puissions l’interviewer sur la culture camarguaise et l’élevage taurin. 

    Après un petit temps libre et un bon repas nous nous sommes rendus à Aigues mortes où nous avons pu nous promener en autonomie jusqu’à 16h30, heure à laquelle Pierrot est venu nous chercher pour nous amener dans sa manade afin que nous puissions approcher les taureaux de plus près… ce qui s’avère être plus impressionnant que de loin. Pierrot dans sa grande bonté nous a raccompagné jusqu’au bateau vers 19h. Tout cela toujours sous un grand soleil ! 

    Big up les amis ! <3 

    Marc et Victor 

    Dès ce matin, petite visite de Pierrot le Camarguais qui venait répondre aux questions de nos matelots, suite à la soirée de jeudi soir. Ils ont pu en savoir plus sur les traditions de cette région de France où l’eau douce et l’eau salée sont en conflit permanent. C’est pour cela que la faune et la flore sont si particulières par ici (présence de flamants roses, de rizières, de marais salants, oiseaux migrateurs…). Ils ont également appris sur les manades (élevages de taureaux ou de chevaux), les gardians…

    Cette visite du matin s’est complétée l’après midi par une excursion sur le « terrain ». Tout le monde embarque dans les 4x4 de Mireille et Pierrot ! Et nous voilà sur les routes camarguaises où l’on aperçoit les marais rosés (du fait de la présence du sel, l’eau est toute rose) et les flamants roses. Nos matelots se retrouvent ensuite au milieu des taureaux sauvages, heureusement bien à l’abri dans la voiture ! Bêtes sauvages mais curieuses donc c’est au plus près que nos matelots pourront les voir, les toucher et même les nourrir ! Pierrot complètera cette visite par une petite présentation des autres animaux que l’on aperçoit près de chez lui : les cigales en particulier. Nous avons pu apprendre que ce ne sont pas leurs ailes qui font leur chant de l’été mais plutôt des petites « cymbales » situées sur leur abdomen.

    Nos huit matelots sont aussi partis à la découverte de la vieille ville fortifiée d’Aigues Mortes, balade dans les petites ruelles remplies d’histoires qui remontent au temps des Croisades.

    Cette dernière soirée à la Grande Motte s’achève sur un joli coucher de soleil. Demain, le bateau largue ses amarres, l’aventure continue.

  • Lundi 23 juillet 2012

    Journée du 23 juillet 2012

    Salut les jeunes j’espère que ça va bien !!!!!!!!!

    Aujourd’hui très belle journée même si on était déçu de partir de la Grande Motte. Après le départ du port on a navigué jusqu'à l’Espiguette pour aller sur une plage. Certains sont allés en kayaks et d’autres en zodiac. Malgré que l’eau était froide certains se sont baignés comme même. Puis, on a enterré Victor et Clément dans le sable et on a sculpté le sable en forme de sirène. C’était très marrant =) !!! Ensuite en est reparti dans le bateau pour faire une autre navigation jusqu'à Port Camargue. J-2 avant le lâcher de tortue, on est très impatients…

    Salut bonne journée =)

    Chaïma et Chloé 

    Ca y est, il est temps de partir de ce port où l’accueil fut si chaleureux. On largue les amarres de la Grande Motte. C’était la première vraie escale à terre pour nos matelots, c’est un sentiment étrange à la sortie du port : il faut dire au revoir et en même qu’il est bon de reprendre la mer après 5 jours amarrés au port.

    La navigation fut plutôt courte, juste le temps de se mettre au mouillage en face de la pointe de l’Espiguette. Pour les plus courageux, on rejoint la plage au milieu des dunes, à la force des bras en kayak. Pour les autres, ça sera un débarquement en annexe, plutôt périlleux quand les vagues secouent l’annexe à l’arrivée ! Barbotage et sculpture sur sable (quand Victor et Clément étaient sous le sable…), voilà le programme de notre après midi. 

    Il est temps de repartir vers Port Camargue à la fin de l’après midi. Nous voilà ce soir amarrés au ponton pour une escale dans un nouveau port. De nombreuses découvertes y attendent nos matelots pour les jours à venir.

  • Mardi 24 juillet 2012

    Journée du 24 juillet 2012

    Coucou les jeunes !!!!

    Ce matin nous nous sommes levés à 8H00 pour aller au Seaquarium du Grau du roi. On a vu plein de jolis poissons de toutes les couleurs, des requins, otaries et tortues. C’était trop beau !!!!!

    Ensuite on est rentré dans le bateau pour manger, puis on a fait une petite sieste avant de partir à 15h00 faire une balade à cheval. C’était la première fois pour certains d’entres nous et quasiment tous le monde à trotté C’était super sauf qu’à la fin, Ludivine s’est fait mal à la cheville.

    Ce soir on a pique-niqué à la plage. C’était génial !!!!

    Chaïma et Marc

    De bon matin, nos matelots sont prêts pour aller découvrir le Seaquarium du Grau du Roi. Cet aquarium leur permet de découvrir les espèces de poissons de méditerranée, de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Il y est également menées des études plus approfondies sur les hippocampes, les tortues et les requins. Les matelots ont pu profiter de cette visite pour enrichir leurs connaissances et ont même pu toucher des roussettes, qui font partis de la famille des requins.

    Le soleil qui tape et les journées intenses ont fait que nos matelots ont pris le rythme du Sud ! Sieste en début d’après midi, plus un bruit dans le bateau, chacun recharge les batteries. Il en faut de l’énergie pour ce qui attend nos matelots en fin d’après midi ! Direction le Mas de l’Espiguette où nos huit apprentis marins deviennent des cavaliers ! Les voilà en selle pour une heure de balade. Pour certains qui ont le pied bien marin, il en était tout autre à cheval ! Mais nos matelots sont des aventuriers, tous ont persévérés et tous ont même trotté alors que pour certains c’était la première fois ! C’est avec le sourire qu’ils descendront de cheval après avoir fait un bisou à Ramsès, Rocky, Tanguy, Omega…

    La journée s’achève à la plage pour un pique nique devant le coucher du soleil, au son de la guitare. La vie est douce pour l’équipage du Patriac’h…

  • Mercredi 25 juillet 2012

    Journée du 25 juillet 2012

    Salit salut salou !

    Ce matin réveil assez tôt pour nous rendre au Seaquarium et rencontrer des tortues blessées au centre de soin du CESTMED (centre étude et de sauvegarde des tortues de méditerranée). Nous en avons étudié 2 (mesure, poids…) et nous les avons bagué afin de les relâcher cette après-midi en présence de Jean-Baptiste le responsable du centre et de Thomas, un bénévole.

    La plupart des tortues du centre ont été blessées par les hélices des bateaux ou par les filets de pêche où les tortues viennent manger les poissons et se retrouvent prises au piége.

    Nous savons maintenant que sur les 8 espèces de tortues présentes dans le monde 5 ont été vu en méditerranée. Celles que nous avons vu sont des tortues caouane.

    L’après midi nous avons embarqué avec toute l’équipe et 2 tortues que nous avons relâchées au large des côtes, une expérience à la fois émouvante, fascinante, et surtout inoubliable !

    Bisous Bisous les loulou <3

    Kévin (Victor) et Ludivine

    Il était attendu ce mercredi 25 juillet, après avoir subi le mistral et des changements de programme, la rencontre avec Jean Baptiste du CESTMED (centre d’études et de sauvegarde des tortues de méditerranée) et de ses tortues est enfin arrivée !

    Jean-Baptiste recueille les tortues blessées ou prises dans les filets. Il se charge avec des bénévoles de leur refaire une santé dans l’« hôpital des tortues ». Ce matin, les matelots ont eu le privilège de visiter ce centre de soin et le temps d’une matinée jouer le rôle des soigneurs : pesée, mesure, pose d’une bague pour l’identification, repas… Ils ont tous fait avec la certitude de vivre quelque chose d’hors du commun. Ils ont pu poser toutes leurs questions à Jean Baptiste et sont devenus incollables sur le sujet.

    En début d’après midi, de nouveau, les matelots vivent un événement que peu d’entre nous ont l’occasion de vivre. Jean Baptiste embarque à bord avec 2 tortues en pleine forme, prêtes à retrouver leur liberté dans leur milieu naturel. Et c’est nos matelots qui auront la chance de les relâcher. On largue les amarres, on fait quelques miles pour s’éloigner des côtes et des bateaux et le moment est venu de remettre ces animaux à l’eau. Malgré l’eau fraîche du large, nos matelots s’équipent pour aller dans l’eau et profiter de ce moment unique. C’est un moment émouvant que de voir les tortues filer vers le fond, de nouveau en liberté !! Les matelots savent que ce qu’ils viennent de vivre est exceptionnel, ils ont les yeux qui brillent en sortant de l’eau ! Une journée riche en émotions !

  • Jeudi 26 et Vendredi 27 juillet 2012

    Journée du 26 et 27 juillet 2012

    Salut les jeunes Matelots

    Hier nous avons fait une grasse matinée suivie du nettoyage du bateau et d’une lessive, pour être prêt à partir en navigation à 16H00 direction les Calanques de Marseille. Nous venons d’arriver après 24H00 de navigation.

    Hier soir nous avons fait des quarts de nuit où nous nous sommes relayés toutes les 2h00 pour arriver à notre destination. C’était génial de naviguer sous les étoiles mais cela était très fatiguant. Ce matin pendant cette navigation nous avons vu beaucoup de dauphins c’était vraiment magnifique pour certains c’était la première fois qu’ils en voyaient. C’était juste magique.

    Voilà notre magnifique journée et en plus les amis nous nous apprêtons à piquer une tête !

    Ludivine et Chaïma

    Hier, nos matelots ont de nouveau préparé le Patriac’h pour qu’il reprenne la mer. Mais il fallait aussi qu’ils se préparent eux ! Une longue navigation les attendait après le départ de Port Camargue. Lessive, dernière douche au port, rangement des cabines, brossage du pont, de l’intérieur, nettoyage de l’annexe… Tout est prêt !

    A peine le temps de se reposer qu’on largue les amarres ! 24h de navigation attend l’équipage. La feuille des quarts est affichée, chacun connaît son poste. Et cela commence fort, à peine partis que le Patriac’h se retrouve dans un grand banc de brume, il faut tendre l’oreille plutôt qu’ouvrir les yeux, la visibilité est vraiment réduite !

    Les matelots doivent gérer leur repos, mais aussi celui des autres. Pas facile de se déplacer sans bruit quand le bateau gîte ou même de dormir quand toutes les 2h, quelqu’un se lève dans la cabine. Mais nos matelots sont vaillants, pas un n’a abandonné son poste de veille. Quel plaisir de naviguer sous les étoiles, avec pour seule lumière la lune. Virement de bord et manœuvres dans la pénombre ou au petit matin, ils ont tout fait ces matelots. Ce sont définitivement plus des marins d’eau douce !

    Réveil en fanfare pour tout le monde en milieu de matinée, une grande famille de dauphins tursiops est venue nous dire bonjour. Une vingtaine de spécimens, avec des tout jeunes dauphins, ont joué à l’étrave du bateau sous les yeux émerveillés (et un peu collés au dès le réveil…) de nos matelots… Après les poissons, les tortues, ils peuvent une fois de plus constater que la vie est riche en mer méditerranée.

    C’est en fin de journée que l’on aperçoit les calanques et leur roche blanche, dernière étape de notre périple. Nous jetons l’ancre dans la calanque Sormiou, et les matelots quant à eux se jettent à l’eau !!

  • Samedi 28 juillet 2012

    la patrouille bleue

    Salut les matelots, ce matin nous avons rencontré la patrouille bleue de Marseille, qui nous ont expliqué leur rôle dans les calanques.

    Ils veillent à la protection des calanques. Ensuite, parce qu’il faisait trop chaud, nous nous sommes baignés dans une eau super clair. 

    Ca nous a fait trop de bien. Certains d’entre nous ont même sauté du bateau en se prenant pour « tarzan » ! Après on a mangé et avons eu un temps calme, ça fait du bien !

    Cet après-midi nous avons fait de la plongée avec Olivier qui nous a montré et expliqué tout ce qu’on peut trouver sous l’eau. C’était super beau ! En début de soirée nous sommes partis à Morgiou, une autre calanque pour passer la nuit. 

    Ludivine & Clément

    Depuis cette année, les calanques de la région marseillaise, (où nous sommes au mouillage depuis hier) sont devenues Parc National. Ce matin, Sandrine et Cyril des Patrouilles Bleues sont venus à bord pour expliquer leur rôle dans les calanques et les enjeux du Parc National. 

    Les patrouilles bleues vadrouillent tous les jours entre les plaisanciers, les pécheurs, les usagers de la plage… Ils sensibilisent et font passer le message des éco-gestes ne pas jeter l’ancre dans les herbiers de posidonie, utiliser des produits de nettoyage biodégradables à bord, ne pas jeter de médicaments dans l’eau. Leur action au sein du Parc National est axée vers le développement durable, c'est-à-dire qu’il faut réussir à faire cohabiter tout le monde de façon harmonieuse pour que chacun y trouve son compte : la faune et la flore marine et terrestre, les touristes, les plaisanciers, les professionnels… 

    L’après midi, les Matelots ont pu voir la vie sous marine qu’il était nécessaire de protéger. Olivier et Sarah de l’association Septentrion Environnement, professionnels de la biologie et de l’environnement sont venus plonger avec nous en palmes, masques et tubas. Ils ont pu observer que selon l’endroit, la vie était différente (rochers, sables, profondeurs…) Encore une après midi où les Matelots ont les yeux grands ouverts ! Oursins, étoiles de mers, concombres de mers… Ils en ont vu et même touché ! Un grand bravo aujourd’hui à notre matelot Clément qui a bravé sa peur des profondeurs et a barboté comme un poisson dans l’eau !

    Ce soir, changement de calanques, nous sommes à Morgiou où demain nous rencontrerons les habitants. Plongée dans la vie locale ! 

  • Dimanche 29 juillet 2012

    escale a morgiou

    Coucou les enfants !

    Après une nuit passée au mouillage à Morgiou, nous nous sommes lever de bonne heure pour rendre une petite visite aux habitants du petit village de Morgiou dans le 9ème arrondissement de Marseille.

    Après un accueil chaleureux et une petite visite du village par les habitants morgoussiens nous avons pu nous régaler autour d’un barbecue. Au programme de l’après-midi: visite d’un cabanon, partie de pétanque dans la bonne humeur suivie d’une baignade qui nous a permis de nous aventurer dans la grotte sous marine du Souffleur, une grotte magnifique avec son eau turquoise, suite à quoi les habitants ayant passé la journée avec nous nous ont ramené au Patriac’h et ont pu profiter d’une visite du bateau. Gratuite évidement ;) .

    Nous sommes repartis chacun de notre côté et garderons sans aucun doute de cette journée un souvenir inoubliable, de personnes adorables et chaleureuses !

    Sea you ;) Kevin(Victor) and Kemar(Marc) Big up <3

    Quelle journée intense pour nos matelots ! Déjà hier soir, en regardant autour de nous, nous disions que cette calanque de Morgiou était magnifique, qu’il devait y faire bon vivre. 

    Ce matin, tout l’équipage débarquait à terre pour rencontrer les habitants de cette calanque. C’est alors que tout au long de la journée, l’impression de la veille venait se confirmer. Un vrai comité d’accueil nous attendait sur le quai : Pierre en tête, Anita, Janine, Yoyo et tant d’autres. Ils nous ont fait visiter le petit village de Morgiou où les cabanons des premiers pêcheurs se sont transmis de génération en génération. L’eau n’est pas courante, ils en stockent dans des cuves. Tous ont des petites anecdotes de famille pour illustrer la vie passée dans ce village où ils n’habitent à l’année qu’à une trentaine et doivent être 200 l’été. 

    C’est à l’ombre des pins que nous avons partagé un repas au son des cigales. Barbecue, salades, desserts, tout le village a mis la main à la pâte pour nous accueillir comme des rois. C’est l’occasion pour nos matelots de raconter leur périple depuis bientôt 3 semaines et d’échanger avec les habitants.

    Les jeunes du village ont ensuite voulu faire partager leur sport national : la pétanque !! 

    Mathis, Loïc, Morin, Hervé et les autres se sont mélangés aux matelots pour faire 4 équipes et jouer aussi sérieusement que si ils étaient des pros. On ne plaisante pas avec les boules ici !! 

    L’après midi s’est terminée dans une grotte cachée dans les calanques : la grotte du souffleur. C’est une armada de barques de pêches et de petits bateaux qui emmène enfants et plus grands jusqu’à l’entrée de la grotte. Une fois tout le monde à l’eau (une petite bagatelle d’une quarantaine de personnes…), il suffit de passer sous une petite arche rocheuse pour arriver dans une grotte magnifique où l’eau est turquoise et où les rochers servent de plongeoirs. Le marseillais étant bruyant, dixit un morgousien, on a pu le constater quand tous les enfants se sont mis à chanter à l’intérieur, supportés par les adultes. Un joyeux mélange de convivialité et de magie ! 

    Pour remercier tout ce monde, les matelots jouent les guides dans le Patriac’h pour chaque personne croisée cet après midi. Ca en fait du monde sur le pont !

    C’est au calme du bateau que les matelots prennent conscience de l’accueil chaleureux qu’ils ont reçu, l’ambiance de ce village où tout le monde se connaît les a marqués, ils auraient pu se croire morgousien le temps d’une après midi !

     

  • Lundi 30 et Mardi 31 Juillet 2012

    Journées du 30 et 31 juillet 2012

    Coucou les matelots,

    Hier matin, nous sommes partis de Morgiou. Nous avons navigué toute la journée, afin d’arriver en fin d’après-midi au Cap Lardier. Nous y avons passé la nuit. Pendant la soirée, nous avons fait la fête, nous y avons fait des battles de danse, on s’est bien amuser et nous avons même participer à un concours avec d’autres bateaux pour savoir qui criait le plus fort. Nous sommes partis ce matin pour rejoindre Ville franche ou nous nous sommes baignés. Pendant le voyage plusieurs se sont reposés et ont joués à des jeux, nous avons fait nos sacs pour le grand départ de demain. Demain matin nous iront au port de Nice, certains prendront le train en fin de matinée tandis que d’autres prendront l’avion en fin de journée…

    L’aventure se termine, nous en gardons des souvenirs plein la tête…

    Au revoir.

    Clément et Maël 

  • Mercredi 1er août 2012

    Nous avons quitté la calanque de Morgiou, où il faisait si bon vivre, lundi matin au lever du soleil. Il y a comme un air de nostalgie qui souffle sur le Patriac’h, on prend comme cap le Port de Nice pour y être le 1er Août. Les matelots sont bien entraînés, les quarts se suivent. Grand soleil et vent favorable, la navigation est agréable. On arrive en fin d’après midi au Cap Lardier. A peine l’ancre jetée, nos matelots plongent ! Il fait chaud, cette baignade était attendue !

    Branle bas de combat en cuisine en début de soirée ! Ce soir, repas de fête, on marque le coup de la fin de l’expé. Un grand apéro dînatoire est préparé pour le déguster sur le pont. On se remémore les bons souvenirs, les anecdotes du bord, les petites habitudes de chacun…. Et bien sûr, une expé ne peut se terminer sans quelques pas de danses sur le pont ! Chacun y a de sa chorégraphie, les matelots sont dans la place !!!

    Mais le Port de Nice est encore loin, dès le lendemain matin, il faut se lever pour reprendre la mer. Cette fois ci c’est sûr, c’est la dernière fois que cet équipage de huit matelots maintenant chevronnés hissera les voiles du Patriac’h. Une dizaine d’heures plus tard, Nice est en vue. Dernière soirée au mouillage dans une baie voisine. Les matelots font leur sac… Le départ est pour demain matin. Les sentiments sont partagés : on va revoir la famille et les amis mais cela veut dire aussi que cette expérience et ce voyage sont finis. Ils sont unanimes, cela restera un super souvenir qu’ils garderont longtemps.

    Enfin, en ce moment, le bateau est propre, briqué avec soin pour les Matelots du mois d’Août et chacun reprend petit à petit le chemin de chez soi. L’expédition de Juillet 2012 s’achève, en espérant qu’elle aura fait pétiller vos yeux à vous qui nous lisez autant qu’on a vu pétiller ceux de nos matelots.

    A bientôt pour une prochaine expédition. 

Ce site utilise un système de cookies afin d'améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plus sur les cookies. Je veux visiter le site. Accepter