Actualités
Groupe de Travail Expédition ... Le 10 avril s’est tenue la 4ème et dernière réunion du Groupe de Travail Expédition août 2017.
Fondation d’Entreprise Banque ... C’était le 30 mars. Profitant de l’inauguration des nouveaux locaux de l’agence de la Baule, Patrice MARION de ...
Semi-marathon de Brière – ... C’était le 19 mars. A l’initiative de l’une de ses licenciées, la maman de Nathan - Matelot 2013 - , ...
Concert des Fous de Bassan Cette année encore, l'un des plus fidèles de nos partenaires, l'Association LES FOUS DE BASSAN a décidé de ...
Bon vent Pitchoune ! A la barre du voilier traditionnel Notre Dame des Flots, Pépo et Pitchoune avaient accueilli avec leur gentillesse et leur ...

Carnet de bord de l'expédition 2010

Carnet de bord des Matelots 2010

Vivez l'aventure des Matelots de la Vie 2010 avec le carnet de bord.
pour lire une journée de notre carnet de bord, cliquez simplement sur la date.  

  • Vendredi 09 au Lundi 12 Juillet 2010

    RESUMÉ JOURNÉES DU VENDREDI 09 AU LUNDI 12 JUILLET 2010

    RESUME JOURNEES DU VENDREDI 09 AU LUNDI 12 JUILLET 2010

    Le nouvel équipage des matelots de la vie est arrivé à bord du Patriac’h vendredi 9 juillet en fin d’après-midi pour découvrir un environnement complètement nouveau , le bateau ! Mais à peine chacun avait-il pu prendre quelques repères et s’installer dans sa cabine pour une bonne nuit, que le lendemain matin durant le petit déjeuner des officiels arrivaient à bord pour leur souhaiter une bonne expédition. Il y avait Monsieur ESTROSI, Ministre de l’Industrie et Maire de Nice, Monsieur CIOTTI, Président du Conseil général, le Professeur CHEMLA, Président du Centre de Découverte du Monde Marin accompagné de plusieurs scientifiques ainsi que des représentant de la ville de Nice et des journalistes. 

    Après avoir partagé le café et les croissants ensemble,  Cyrine AYEB, Directrice du Centre de Découverte du Monde Marin (CDMM) de Nice a expliqué aux matelots les observations scientifiques qu’ils vont faire en mer, tout en leur présentant le matériel mis à leur disposition. L’après-midi, une visite de l’aquarium de Monaco (offerte par le CDMM) a permis à l’équipage de se plonger dans le vif du sujet. Et de retour à bord, les matelots ont passé un petit moment avec le professeur CHEMLA qui les a fait rêver en leur racontant des histoires extraordinaires sur le monde marin et la Méditerranée… 

    Le dimanche 11 juillet, le Patriac’h a quitté le port de Nice pour aller jeter l’ancre en baie de Saint-Jean-Cap-Ferrat afin d’y passer l’après-midi et la journée de lundi à bien se préparer pour l’expédition. Au menu : réunion sur la sécurité en mer et à terre, organisation de la vie à bord et des équipes de servitude (pour la préparation des repas, les ménages… ), définition des missions confiées aux matelots en relation avec les services de pédiatrie des hôpitaux partenaires… Et préparation de la navigation avec constitution des équipes de quart de nuit car nous prenons la mer de nouveau ce soir et que nos matelots sont associés à tous les aspects de la vie à bord… Il s’agit en effet de faire d’eux de vrais jeunes marins ! 

    Nous serons donc 48 heures en mer et il est prévu que nous arrivions dans l’archipel des îles Pontine (en face de Naples) dans la journée du jeudi 15 juillet, ce qui nous permettra de découvrir de très beaux paysages, de faire des rencontres sympathiques et de vous donner à nouveau de nos nouvelles. A bientôt donc !

  • Mardi 13 Juillet 2010

    baleines à l'horizon !Cette journée a été vraiment magique ; c’était une journée unique, comme on peut en voir qu’une seule fois dans la vie. Si cela pouvait se reproduire ce serait un miracle ! Nous avons pu observer , chercher , se questionner sur les baleines de type Rorqual Commun et sur les Dauphins de type bleu et blanc; On a pu les identifier grâce à un cd-rom que le Centre de Découverte du Monde Marin de Nice et l’association R.i.m.m.o nous ont remis la veille de notre départ . Pour un début d’aventure c’était formidable et on a tous eu la chair de poule ! Les Baleines ont fait trois sauts à la verticale, elles sont sorties aux deux tiers de l’eau et on a pu les observer pendant environ trente minutes à 100 mètres du bateau. Quant aux dauphins, ils sont venus jouer à l’étrave du Patriac’h, on les voyait nager à 1,50 mètres de nous !

    Bisous De toute l’équipe de matelot de la vie

    Écrit par Maryon et Alex

  • Jeudi 15 Juillet 2010

    baignadeNous sommes le Jeudi 15 juillet il est 12H26 , nous sommes bientôt arrivés aux îles Pontines , nous voyons les côtes !

    Et nous passons devant un ancien volcan sur une île déserte . Nous aurons le droit à une baignade avant de manger. Rigolade avec tout les Matelots De La Vie et les accompagnateurs mais aussi avec les chansons et histoires de Christophe.

    Bisous à tous des MDV

    Cynthia , Alex , Nicolas , Mylène et Maryon

    Bisous !

  • RESUMÉ DES JOURNÉES DU 12 AU 15 JUILLET 2010

    quart de nuitÇa y est on est vraiment parti ! Le Patriac’h a levé l’ancre vers 23 heures lundi dernier et les matelots ont connu leur première navigation de nuit. Et à la surprise des adultes, ils étaient tous très motivés à l’idée de faire leurs quarts de nuit, même s’il fallait se lever à deux heures du matin (par exemple) et se retrouver dans une équipe composée de deux matelots et de deux adultes, pour se relayer à la barre, surveiller la vitesse du bateau, sa route sur la carte marine, sa position… Bon évidemment, certaines frimousses ont eu beaucoup de mal à garder les yeux ouverts et parfois la route du Patriac’h a connu quelques zigzags et ce, malgré la vigilance des adultes.

    Mais cela en valait la peine car la journée qui s’est levée le mardi 13 a été saluée par des dauphins qui sont venus nous voir par deux fois… Et des baleines que nous avons pu observer avec beaucoup d’émerveillement (CF le carnet de bord de Maryon et Alexandre). L’émerveillement a fait suite à un travail plus sérieux : les matelots ont consciencieusement rempli des fiches d’observation sur les cétacés afin de bien décrire les dauphins et les rorquals communs qui nous ont rendu visite pour les transmettre aux scientifiques du C.D.M.M. (Centre de Découverte du Monde Marin de Nice), et de l’association R.I.M.M.O (Réserve Internationale Marine de Méditerranée Internationale).

    Le lendemain matin, il a fallut de nouveau manœuvrer les voiles ce qui a permis aux matelots de s’initier un peu plus à la navigation grâce aux conseils avisés de notre capitaine Charles. Le vent est en effet avec nous et le Patriac’h avance bien, nous faisant profiter du plaisir de la navigation sous voile, même si parfois la gîte est importante et qu’il n’est pas toujours facile de s’y habituer… Cependant, les matelots ont déjà pris leurs repères et cosser des haricots sur le pont d’un voilier leur paraît à présent tout à fait naturel, grâce en particulier aux conseils avisés de Nathalie qui leur transmet tous les secrets de la cuisine en mer.  

    Douche collective sur le pont !A propos de cuisine, nous avons pu également continuer notre travail scientifique en faisant des prélèvements de plancton que nous avons ensuite observé à la loupe binoculaire, des relevés sur le pH et la température de la mer ainsi que sur la turbidité de l’eau… Les matelots vont en effet collecter toutes ces données chaque jour en mer durant leur périple afin de les communiquer aux scientifiques du C.D.M.M. et de l’association R.I.M.M.O.

    Mais il y a aussi des moments de pure détente à bord ! Par exemple lorsque l’on met le Patriac’h à la cape afin de l’arrêter pour organiser une partie de baignade en pleine mer, suivie d’une douche sur le pont… Et d’un bon goûter, car la mer ça creuse !

  • RESUMÉ DES JOURNÉES DU 15 AU 17 JUILLET 2010

    Arrivée sur l'île de PalmarolaAprès deux jours et demi de mer, nous avons atterri sur Palmarola, une jolie petite île déserte que les matelots ont entrepris d’explorer en canoë pour atteindre des grottes marines naturelles, dans lesquelles ils ont pu chausser leurs palmes, masques et tubas afin d’en admirer les fonds sous-marins.

    L’après-midi est vite passée et nous avons dû de nouveau lever l’ancre pour faire route sur l’île de Ponza. Le soir arrivé, les matelots ont débarqué dans le petit port de Ponza et ont vite trouvé un pizzaïolo qui leur a préparé d’authentiques pizzas du Sud de l‘Italie, à base de légumes locaux. Le ventre bien rempli, ils ont ensuite visité les ruelles et escaliers qui forment l’enchevêtrement architectural local. Et commencé à faire connaissance avec de jeunes Siciliens que leurs Tee-shirts matelots de la vie intriguaient…

    Le lendemain matin, l’équipage est parti visiter des pêcheries troglodytes creusées dans la roche à l’époque romaine ; les pêcheurs y avaient aménagé des viviers afin d’y conserver leurs poissons…

    Après ce bref aperçu historique sur Ponza, les matelots ont de nouveau passé leur après-midi à barboter devant une petite plage située au pied d’une grande falaise de pierre blanche… Avant de rendre une dernière visite à leur pizzaïolo favori et passer une soirée à l’italienne ! 

  • Dimanche 18 juillet 2010

    A bordCoucou le petit monde. Alors aujourd’hui c’est Cynthia et Mylène qui vous écrivent !

    On a visité Ventotene, nous n’avons pas vraiment visité on a surtout mangé, bu et rigolé c’était très drôle. Florian a eu une réaction très marrante à la menthe il devient complètement fou, c’est amusant !!

    Ensuite on est retourné sur le bateau et on a fait une grosse surprise à Nathalie, on lui a dédicacé un beau t-shirt jaune !!! Puis nous avons joué au « Loup garou » trop cool. Depuis on sait tous y jouer...

    nsuite, nous nous sommes baignés et nous allons vous expliquer comment nous nous douchons en mer :

    1.On saute à l’eau

    2.On monte sur le bateau  pour se  savonner

    3.On resaute  dans l’eau pour se rincer

    4.On remonte dans  le bateau pour se rincer de nouveau mais cette fois à l’eau douce (douche solaire : on vous expliquera dans le prochaine épisode de Cynthia et Mylène)

    Après vous connaissez la suite, on s’habille, blablabla et tout le tralala…

    Là pendant que l’on vous écrit tout le monde travaillent. Alex nous fait une bonne sauce pour la salade composée (sans salade) ,Maryon et Florian épluchent les pommes de terre et Nicolas, lui, il doit ouvrir une boite de lentille (c’est pas gagné ! ) et les autres mettent la table.

    Bon, on va vous laissez parce que je suis en train d’écrire un roman d’après Christophe et Cynthia.

    Donc plein de gros bisous à vous tous de la part de tous les matelots qui pensent fort à vous (les enfants des hôpitaux, les parents et tous les fans des matelots de la vie…)

    Un petit coucou aux enfants du CHU de Versailles  de la part de Cynthia et du CHU de Caen de la part de Mylène.

    Cynthia et Mylène

  • Lundi 19 juillet 2010

    Coucou les camarades , grottesAujourd’hui nous avons eu deux missions , avec deux équipes différentes sur l‘île de Ventotene .

    Le but était que la première équipe découvre  l’histoire de l’île et la deuxième équipe devait prendre des photos de paysages magnifiques. Nous avons rencontré deux dames  très gentilles qui nous ont raconté l’histoire de l’île , vous verrez tout ça dans les vidéos.

    On rigole tous bien sur le bateau il y a une superbe ambiance. Nous vivons cette expédition en même temps que vous, en pensant énormément fort à vous et pour nous tous vous êtes des petits Matelots de vie car vous suivez cette expédition et vous résolvez des énigmes !

    On pense fort à vous tous et battez vous ! On vous aime tous très fort et n’oubliez pas on pense fort à vous !

    De Nicolas et Maryon on vous aime ! Bisous !

  • RESUMÉ DES JOURNÉES DU 17 AU 19 JUILLET 2010

    portSamedi 17 juillet, nous avons quitté Ponza pour une autre petite île de l’archipel des Pontine, Ventotene qui nous a immédiatement charmé !

    Les matelots ont en effet découvert un petit port taillé dans le tuf à l’époque romaine : Agrippa son architecte y avait fait creuser des cavités qui permettaient d’abriter et de dissimuler des galères, réalisant ainsi une merveille d’architecture portuaire unique en Méditerranée.

    Quant au petit bourg qui domine le port, il présente un ensemble de maisons qui rivalisent de couleurs, de l’ocre, en passant par le bleu, le rose, véritable palette de tons pastels.

    Les matelots ont également profité de l’atmosphère nonchalante des petites ruelles ombragées, et d’une population qui vaque à ses activités sans que rien ne semble la presser. Et en menant leur enquête sur l’histoire de l’île, ils ont pu faire connaissance avec des personnes très sympathiques qui se sont débrouillées pour leur permettre de rencontrer une dame parlant le français et qui a su répondre à leurs questions.

    A ventoneneBien évidement, les pizzas et les gelatti étaient au rendez-vous, ce qui leur a permis de reprendre des forces avant de se lancer dans une découverte de l’île qui les a mené sur les traces du palais de la princesse Julia, fille de l’empereur César Auguste qui l’exila à Ventotene pour faire cesser le scandale que ses nombreux amants provoquait à Rome. Pour autant cela ne l’empêcha pas de recevoir à nouveau ceux-ci en son nouveau palais, au grand désespoir de son mari Agrippa, qui sans doute trouva l’oubli de ses malheurs en dirigeant de manière fort ingénieuse la construction du port qui vingt siècles plus tard allait étonner nos matelots…

  • Mardi 20 juillet 2010

    Les matelots enquêtentAujourd’hui nous avons effectué une mission : Il fallait retrouver des informations sur un film tourné sur l’île de Procida.

    On a posé des questions à des gens dans les petites ruelles du port. On a rencontré un monsieur super sympa dans un magasin, qui a été chercher des documents sur Internet et c’est comme ça qu’on a su que ce film c’est « Il postino » et on a pu voir aussi où il a été tourné.

    Quand on est rentré au bateau, nous avons accueilli le nouveau capitaine Michel qui remplacera Charles à partir du 23/07.

    On a montré comment hisser les voiles à Michel ; le premier contact avec lui s’est bien passé ! Chaque jour de nouveaux paysages , toujours aussi magnifiques.

    Bisous à vous tous les petits Loups ; on vous aime et on pense fort à vous tous. 

    Maryon et Alex

  • RESUMÉ DES JOURNÉES DU 20 AU 21 JUILLET 2010

    Nous avons quitté Ventotene et ses charmes afin de retrouver notre nouveau capitaine Michel, qui remplacera Charles à partir du 23 juillet et qui nous a rejoint sur une nouvelle petite île des Pontine, Procida.

    Dans le port de ProcidiaLes matelots ont ainsi pu découvrir un port très authentique de l’Italie du Sud, avec ses petites ruelles colorées et ses pêcheurs nonchalants.

    Ils ont également mené une petite enquête sur un film « Il postino » tourné à Procida, ce qui a été pour eux l’occasion d’aller à la rencontre de quelques habitants qui se sont prêtés au jeu avec gentillesse et humour.

    Départ de ProcidiaEn fin d’après-midi, le Patriac’h a de nouveau levé l’ancre pour faire route sur une nouvelle île, Ustica, quittant ainsi l’archipel des Pontine.

    Et les matelots ont retrouvé le rythme de la navigation, enchaînant quarts de jour et quarts de nuit, avec baignade en pleine mer dans une eau d’une clarté et d’une limpidité impressionnante…

    Pour apercevoir en fin de journée, s’estompant dans la brume et la chaleur, l’île d’Ustica…

  • Vendredi 23 juillet 2010

    Coucou les camarades,

    Aujourd’hui debout à 6H00 du matin, cela a été très dur pour chacun de nous, sauf pour Cynthia et Jules.

    carnet de bord, usticaOn a marché environ 2H30, même plus et à partir de neuf heures trente, il faisait très chaud ! On s’hydratait toutes les demi-heures.

    Nous nous sommes baignés vers 10H00 dans une piscine naturelle super belle. Ensuite on a repris la route pour 1H00 et on s’est arrêté dans une réserve marine super jolie où on s’est baigné tous ensembles, on a vu des Donzela Pavonina , Cernia Bruna dans la mer (c’est des poissons !) et dans les airs des Falco Pellegrino.

    On s’est fait même piquer à la fin par des algues ; on a plein de blessures, mais il y avait plein de jolis paysages et ça en valait le coup !

    On pense fort à vous qui nous suivez dans les hôpitaux. On vous aime et on vit cette expédition avec vous et en pensant chaque jour à vous.

    Gros bisous,

    Jules, Mylène et Maryon

  • RESUMÉ DES JOURNÉES DU 22 AU 23 JUILLET 2010

    Nouvelle escale pour les matelots : Ustica, petite île au Nord de la Sicile qui a réservé d’emblée un accueil très sympathique au Patriac’h.

    UsticaEn effet, à peine étions nous amarrés que le capitaine du port nous disait que nous n’avions pas de frais à payer pour notre place à quai, car nous avons des enfants à bord… Et qu’Andréa, gentil papy italien offrait une glace à chacun des membres de l’équipage ! Nous avons donc pu nous fondre dans le paysage indolent de ce petit port, accueillis par la gentillesse de sa population.

    Et à propos de gentillesse, les matelots avaient à cœur d’organiser une belle fête pour Charles, notre premier capitaine qui nous quittait le 23. La veille au soir, ils avaient donc préparé un apéritif dînatoire, un gros gâteau… et un spectacle inspiré de cette pauvre princesse Julia dont il avaient découvert l’histoire à Ventotene.

    Chemin côtier d'UsticaLe lendemain matin, le Patriac’h s’est levé à six heures afin que les matelots puissent découvrir le chemin côtier d’Ustica, tout en échappant à la grosse chaleur de milieu de journée. La balade à durée environ 2 h 30 avec un premier arrêt - baignade dans une piscine naturelle, puis les matelots ont atteint la réserve marine (une des plus belle en Méditerranée) dont ils ont pu observer la beauté des fonds marins, équipés de leurs palmes, masques et tuba…

  • Mardi 27 juillet 2010

    Lipari

    Nous avons visité le garage de la famille FONTI.

    Bartolomeo, le papa a soudé une pièce pour une vanne du Patriac’h, et ses filles, Francesca et Elvira nous ont fait de délicieux gâteaux !

    Nous avons ensuite fait un tour de voiture dans une fiat 500 c’était super !  Puis nous avons eu un temps libre pour continuer à visiter Lipari et le soir, quand on est rentré au bateau, nous avons eu la visite de Francesca et nous avons partagé nos habitude de vies c’étaient super !

    C’était vraiment enrichissant, nous avons beaucoup apprécié cette journée, gros bisous les loulous on vous aime tenez bon on vous aime !

    Nicolas

  • RESUMÉ DES JOURNÉES DU 26 AU 28 JUILLET 2010

    Le 26 juillet à deux heures du matin, nous avons jeté l’ancre devant le vieux port de Lipari, admirant les lumières de la Marina corta…

    Vsite de LipariQuelques heures plus tard, première visite à terre pour les matelots qui ont pris leurs marques dans les ruelles de la vieille ville avant de foncer faire un avitaillement et retrouver des fruits et légumes frais.

    Quant à l’après-midi, elle a d’abord débuté par une bonne sieste pour se reposer de la navigation qui de Ustica à Lipari avait été un peu houleuse (le Patriac’h a perdu plusieurs heures durant ses matelots réfugiés dans leurs cabines et hésitants entre sommeil et mal de mer…) ; puis elle s’est poursuivie par une grosse baignade qui a fini de remettre tout le monde en forme, avant de se régaler le soir venu d’arranchini, sorte de gros beignets de riz, spécialités sicilienne.

    Visite de LipariLe 27 nous avons donc pu passer aux choses sérieuses en rencontrant la famille Fonti qui nous a accueilli à bras ouverts, offrant des gâteaux aux enfants, puis un tour de ville dans une Fiat 500 originale, datant de 1972 !

    Ce premier contact a permis aux matelots de découvrir une famille liparote dans ses habitudes de vie, en particulier le soir venu, lorsque Francesca leur grande fille est venue à bord (encore une fois avec un gros gâteau ! ) et qu’elle a pu continuer de répondre à nos questions…

    Et donner rendez-vous le lendemain matin aux matelots pour leur apprendre à cuisiner des plats traditionnels de Lipari !

  • Jeudi 29 juillet 2010

    Aujourd’hui, un groupe est descendu à terre pour récupérer le linge propre pendant que l’autre groupe est resté à bord pour faire des fresques du Patriac’h…

    carnet de bort du 30 juilletL’après-midi nous nous sommes tous baignés, puis Francesca, Elvira et maman Fonti sont montés à bord avec une tarte aux pommes délicieuse, on s’est régalés ! 

    Après, quand ils sont partis c’était dur car on a passé des supers moments avec la famille Fonti qui nous a très bien accueilli, Francesca, Elvira, maman et papa Fonti sont très très gentils ! En plus, Christophe nous a quitté aussi aujourd’hui…

    Donc on a quitté Lipari avec le cœur gros et l’envie de revenir bientôt !

    Et maintenant, on navigue pour rejoindre Panarea et demain, on va gravir le Stromboli.

    Jules et Mathis

  • RESUMÉ DES JOURNÉES DU 28 AU 29 JUILLET 2010

    Ces deux jours derniers à Lipari ont été très forts ! 

    Les matelots ont en effet rencontré Francesca, Elvira, maman et papa Fonti qui leur ont réservé un accueil exceptionnel de gentillesse et de générosité.

    Carnet de bord 29 juilletTout a commencé dans le petit garage « Fonti motor » par une réparation à faire pour le Patriac’h… suivie d’une invitation pour le lendemain à Piano Conte, petit village dans la montagne où la famille Fonti possède une maison de campagne.

    Carnet de bord 29 juilletA peine les matelots étaient-ils arrivés, que maman Fonti les a tout de suite mis au travail afin de leur apprendre à cuisiner des spécialités de Lipari : des beignets, la pasta, des pizza, une énorme salade… et un gros gâteau !

    Nous avons donc passé une après-midi et une soirée très chaleureuses et les matelots ont pu s’imprégner un peu plus de la culture, de la gentillesse et du savoir-vivre des Italiens du Sud…

  • Dimanche 1er Août 2010

    A l'assaut du StromboliAujourd’hui nous sommes le 1er  août, c’est mon premier carnet de bord !  Il y a 2 jours, on est monté sur le volcan de Stromboli, ça a été dur mais on y est tous arrivés et on a eu le droit à quelques éruptions volcaniques, on est monté à 450 mètres d’altitude.  

    Ça a été très dur pour tout le monde de monter mais la descente était compliquée aussi parce que on était tous fatigués mais on s’est bien amusé, on a eu le droit à un coucher de soleil et on a vu des chèvres. En ce moment, on est en mer, on a quitté Stromboli depuis hier à une heure du matin et on va en Sardaigne. Tout le monde se repose parce que on est tous fatigués et j’espère que ce qu’on a pu vous faire voir en vidéo et avec les photos vous a plu, on est monté sur le volcan pour tous les enfants malades !

    FLORIAN

  • RESUMÉ DE LA JOURNÉE DE 30 JUILLET 2010

    StromboliLe 30 juillet au petit matin, les matelots se sont réveillés au bruit de la chaîne de mouillage du Patriac’h qui levait l’ancre pour faire route sur Stromboli et son volcan. Il fallait en effet arriver tôt car nous avions rendez-vous avec Béatrice, une amie qui travaille avec les guides qui en font l’ascension, et qui allait répondre aux questions des matelots sur le volcanisme dans les îles éoliennes.

    A peine débarqués à terre, nous avons donc foncé pour retrouver Béatrice ; puis faire une petite découverte du village de Stromboli… 

    stromboliEn fin d’après-midi, les matelots ont attaqué l’ascension du volcan avec pour objectif d’atteindre un point d’observation situé à 450 mètres d’altitude, juste en dessous du cratère et face à son plus grand déversoir, la « Sciara del Fuoco » .

    Deux heures de marche donc, et un peu de peine pour certains, mais les pauses et la délicieuse confiture que maman Fonti avait offert aux matelots ont permis à tout le monde d’arriver au point de rendez-vous. Et nous avons pu observer les éruptions de Stromboli dans le soleil couchant, puis sur un ciel étoilé…

  • Lundi 02 Août 2010

    plage de sardaigneLe 2 août, nous sommes arrivés en Sardaigne après deux jours et demi de navigation ! On est descendu à Terre et on a achetés des pizzas, on était vraiment heureux de manger car on avait assez faim a vrai dire, il était 14 heures (on était en retard car on avait fait une grosse grasse matinée). L’après-midi on est allé se baigner sur une plage avec du sable blanc, cela faisait un bout de temps que l’on en avait pas vu, même si l’on a apprécié le sable noir de Stromboli.

    Un archéologue est venu le lendemain nous parler des épaves qui on coulé, mais il n’est pas resté longtemps car son bateau était mal accroché et son ancre a dérapé. Mais bon c’était assez instructif. Une heure après nous sommes de nouveau partis en navigation cette fois-ci pour la Corse. A l’heure ou l’on vous écrit et après 17 heures de navigation, nous apercevons le Nord de la Corse ! Après cette escale, on repartira pour Nice et ce serra bientôt la fin de l’expédition, il ne nous reste plus que 3 jours et ça passe trop vite…

    Sur ce, on vous embrasse bien fort plein de bisous et VIVE LES MATELOTS DE LA VIE !!!

  • RESUMÉ DES JOURNÉES DU 03 AU 04 AOUT 2010

    Pascal ARNAUD, spécialiste d’archéologie sous-marine en MéditerranéeLe 3 août, les matelots ont fait une petite escale en Sardaigne, dans l’archipel de La Magdalena afin d’y rencontrer Pascal ARNAUD, spécialiste d’archéologie sous-marine en Méditerranée. La conférence à bord fut de courte durée car le vent soufflait fort et les ancres du Patriac’h comme celle du voilier de notre conférencier avaient tendance à déraper… Cela étant, les matelots ont pu profiter de cette rencontre sympathique pour apprendre quelques informations surprenantes : par exemple le fait que le plus grand nombre d’épaves trouvées en Méditerranée date de l’Antiquité,plus précisément de la période de l’Empire romain, révélant ainsi un très important trafic maritime…

    Après cette petite conférence, les matelots ont repris la mer pour arriver et découvrir le lendemain matin 4 août,  Macinaggio, petit port du Cap corse…

 

Ce site utilise un système de cookies afin d'améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plus sur les cookies. Je veux visiter le site. Accepter