Actualités
Les Matelots de la Vie sur la ... Anona, c'est une plate-forme qui vous permet de faire des dons gratuitement pour soutenir les causes caritatives de votre choix. Le site met ...
Trophée des instants coopératifs ... Fin 2016, notre association a été sélectionnée pour être l'une des 10 associations appelées à concourir lors de la 1ère édition des Trophées ...
A l'eau pour les Matelots ! Début 2016, Stéphane HEUSSAFF, handinageur et membre du club Armor Kayak Douarnenez, avait contacté notre Président pour lui proposer que ...
Fleur de Lampaul vogue à la ... De retour du Nord de la Norvège à son port d'attache de Saint-Vaast-La-Hougue, Fleur de Lampaul y a subi courant juin, diverses opérations de ...
Opération bol de riz au lycée Des ... Une opération "Bol de riz" est une occasion de soutenir un projet par un geste simple de partage ! Au lieu du repas habituel de midi, les ...
Course solidaire pour les Matelots ... Après une campagne de sensibilisation et la recherche de parrains qui promettent un don par kilomètre parcouru le jour de la course, le projet ...
De la scène du Théâtre au pont du ... Du 17 au 24 février dernier à Nantes, l'association "Le Théâtrerit" a donné six représentations de la comédie policière " Le noir te va si ...
Carte de l'expédition 2017 À la découverte des richesses de la Méditerranée, ce sera l'expédition 2017 qui aura lieu du 03 au 23 août 2017 et qui partira de ...
Concert des "FOUS DE BASSAN" - Le ... Le 20 mai dernier en début de soirée, l'Association "LES FOUS DE BASSAN" donnait un concert de chants de marin à la Salle des Fêtes André ...
Les Matelots de la Vie à ... Invitée comme en 2016 par le Pôle attractivité et rayonnement de la ville, l'association Matelots de la Vie était ...

Carnet de bord expédition 2017

Carnet de bord des Matelots 207 durant l'expédition  À la découverte des richesses de la Méditerranée...

Revivez le carnet de bord des matelots de l'expédition de l'expédition 2017
À LA DÉCOUVERTE DES RICHESSES DE LA MÉDITERRANÉE...
Lisez une journée du carnet de bord en cliquant simplement sur la date.

  • Dimanche 13 août 2017

    Carnet de bord de la journée du 13 août 2017

    Aujourd’hui c’était une journée tranquille. Nous nous sommes réveillés vers 10 heures pour ceux qui ont réussi à dormir après leur quart de nuit. Ensuite, Hawa est partie avec Charlotte et Chloé à Marseille pour aller chercher des cadeaux, offerts par l’Office du Tourisme, composés d’un stylo, d’un mug et un sac. D’autres sont allés sur l’île du Frioul pour se balader. Les paysages sont à couper le souffle et une petite baignade a eu lieu après. C’était magnifique ! Il y avait plein de poissons et d’oursins (même si l’eau était vraiment très très froide).

    Hawa et les deux encadrantes sont parties manger au restaurant le midi à Marseille. C’était délicieux et elles ont marché pendant presque 4 heures ! Après elles ont attendu 1 heure 30 que les autres matelots nous rejoignent à Marseille avec le Fleur de Lampaul.

    Hawa et Erwann

    Ce matin, « Fleur de Lampaul » s’est réveillé au mouillage à l’Archipel du Frioul, face à Marseille.

    La nuit a été parfois mouvementée avec le roulis du bateau. Les Matelots se sont succédés à leur quart tout au long de la nuit. Kylian, très intéressé par la navigation, ne voulait pas lâcher la barre à la fin de son temps !

    Jusqu’à minuit, les Matelots allongés sur le roof ont profité du ciel dégagé pour observer les étoiles filantes. Beaucoup de vœux devraient se réaliser prochainement !

    Le bateau est arrivé à destination vers 5h du matin. Il faisait encore nuit lorsque les voiles ont été affalées et l’ancre jetée. A la fin des manœuvres, le jour pointait le bout de son nez à l’horizon de Marseille. Les Matelots bercés par le roulis du bateau, se sont réveillés à leur rythme de 8h jusqu’à 10h30. Le petit déjeuner a été pris sur le roof dans un magnifique paysage rocheux.

    Cet après-midi, deux programmes étaient prévus. D’un côté, Chloé et Charlotte accompagnées d’Hawa, désignée ambassadrice des Matelots le temps de l’après-midi, sont allées à Marseille en navette pour récupérer les « Welcomebag », les cadeaux offerts par l’Office du Tourisme. Elles ont pu marcher dans les rues de Marseille et découvrir certains quartiers autour du vieux port. De l’autre, les Matelots sont restés se reposer au bateau puis ont mis pied à terre à Frioul pour se balader et/ou se baigner dans une eau plutôt fraîche ! Ce fut l’occasion de tester les nouveaux masques offerts par le Décathlon de l’Immaculée de Saint-Nazaire.

    En fin de journée, en raison du vent annoncé, Grégoire nous a proposé de quitter la zone de mouillage pour passer la nuit à quai au port de Marseille. « Fleur de Lampaul » a donc rejoint au moteur la cité phocéenne et les Matelots restés à bord ont pu à leur tour découvrir l’enceinte du vieux port, surplombé par Notre-Dame de la Garde. La soirée s’est terminée par un menu pizza très apprécié, dégusté ensemble sur le pont. Demain, nous ferons route vers le Parc National des Calanques.

  • Samedi 12 août 2017

    Carnet de bord de la journée du 12 août 2017

    Ce matin, nous sommes tous allés au mini-golf. C'est l'équipe des « Chouquettes du Grau » qui a gagné (Léo,Charlotte,Amy et Aziliz) face aux équipes : « Hakuna Matata » (Chloé, Pierre, Aurélien et Hawa), « Les zebrurails de la vie » (Elise, Sarah, Ludivine et Kylian) et « Les tigres de bois » (Thomas, Grégoire, Judicaël et Erwann).Mais comme ils ont perdu, on les appelle plutôt « Les tigres EN bois » ! Après avoir pique-niqué sur place, nous sommes tous rentrés au port pour se laver en quatrième vitesse. Nous avons ensuite tout rangé à bord pour que rien ne tombe pendant la navigation. Le bateau a quitté Port-Camargue vers 16h pour 10 heures de navigation en direction de l'archipel du Frioul. Nous serons au mouillage jusqu'à Monaco, donc l'aventure en pleine mer commence vraiment. En mer, l'eau et l’électricité sont rationnées (donc plus beaucoup de portable), nous n'avons plus le droit au lave-vaisselle, à la machine à laver et aux douches d'eau douce. Nous devons faire attention quand nous faisons la vaisselle et quand nous allumons la lumière.

    Toute à l'heure, Léo et Thomas nous ont joué un petit morceau de musique à l'accordéon et à la guitare. Nous avons réussi à faire tomber le carnet de bord à l'eau et sommes donc en train d'en réécrire un. Judicaël et Erwann ont réussi à pêcher un maquereau !

    Ce soir, nous nous relayerons tous pour les quarts de nuits ; nous sommes tous très impatients.

    Aziliz et Aurélien

    Trop de vent hier, nous avons dû changer de programme, et repousser la navigation vers l’Archipel du Frioul, prévue initialement la nuit dernière (de vendredi à samedi). Nous préparons tous notre pique-nique et décidons d’aller faire une partie de mini-golf avec les marins et Léo. Quatre équipes de quatre, deux adultes avec deux matelots. Chaque équipe trouve son nom, et c’est parti ! Débutant, confirmé, ou adepte du mini-golf, tout le monde s’est pris au jeu.

    Nous rentrons vers 14h30 au bateau, ce qui permet aux Matelots de prendre une dernière douche à quai, avant d’être au mouillage pendant plusieurs jours, où nous devrons être très vigilants à l’eau et l’électricité que nous utiliserons.

    16h : tout le monde sur le pont, larguez les amarres ! Nous voilà partis pour une dizaine d’heures de navigation, en théorie.

    Des quarts de nuit s’organisent pour l’ensemble de l’équipage de 21h à 5h du matin. Deux Matelots, un encadrant et un marin pour deux heures de quart.

    21h-23h : Kylian, Judicaël et Charlotte 23h-1h : Aurélien, Amy et Chloé 1h-3h : Aziliz, Ludivine et Pierre 3h-5h : Hawa, Erwann et Elise

    Mais… Qui va être malade à bord ? Qui va avoir le mal de mer ? Affaire à suivre…

  • Vendredi 11 août 2017

    Carnet de bord de la journée du 11 août 2017

    Aujourd’hui c’était la grasse matinée pour tout le monde.

    On s’est tous levés un à un et nous avons pris le petit déjeuner. Ensuite à 11h35 nous avons eu un Skype avec KERPAPE, l’hôpital de Ludivine et Aziliz. C’était sympa et ça a duré presque 1 heure. Après, certains Matelots sont partis prendre leurs douches. A 14 heures, nous avons mangé puis chacun a fait ses tâches ménagères. Quatre Matelots sont partis avec l’annexe faire les courses que l’on avait noté la veille. Pendant ce temps, les autres jouaient à des jeux de société à bord et se préparaient pour recevoir le ravitaillement. Amy, Judicaël et Erwann sont rentrés avec les courses et l’annexe pendant que Hawa, Aurélien et deux encadrantes (Chloé et Elise) marchaient en chantant une chanson qu’un des marins nous a appris : OH ADELA !!!

    En arrivant nous avons encore une fois « démonté » le bateau pour ranger les bouteilles d’eau, les légumes et la viandes. Ensuite Hawa et Erwann ont frotté le pont pendant que certains Matelots étaient partis acheter des souvenirs.

    Bisous à tous !

    Nouvelle grasse matinée pour nos Matelots ce matin ! Il faut dire que l’équipage s’est couché un peu tard hier. Hé oui, une grosse soirée karaoké était organisée dans le carré du « Fleur de Lampaul ». Tout le monde sans exception a chanté. Des gages étaient imposés pour chaque prestation, de quoi provoquer de franches rigolades !

    C’est donc des chansons plein la tête que tout le monde se lève ce matin. Au programme, un Skype avec le Centre de rééducation fonctionnelle de Kerpape à Lorient où deux Matelotes de notre équipage ont séjourné.

    Dans l’après-midi, c’est opération « Ravitaillement ». Les stocks descendent vite quand on vit à 16, il nous faut donc faire de nouvelles courses, notamment pour anticiper le fait que nous serons au mouillage dans les jours à venir.

    Théoriquement, cette nuit était celle de la navigation vers les Îles du Frioul. Le programme est reporté pour des raisons météorologiques. En effet, depuis mercredi de fortes rafales de vent soufflent sur Port-Camargue. Le mistral nous retient prisonniers ici ! Le capitaine espère que nous pourrons partir en navigation demain dans l’après-midi. À suivre !

  • Jeudi 10 août 2017

    Carnet de bord de la journée du 10 août 2017Ce matin c’était grasse matinée ! Dernier réveil à 12h00 pile pour Judicaël ! Au moins tout le monde était bien « énergisé » et de bonne humeur pour commencer la journée.

    Après manger, le CESTMed est venu nous rendre visite pour parler de Gaïa, la tortue que nous avons relâchée la veille, et pour nous faire faire un atelier cyanotype : une activité qui consiste à faire une photo sans utiliser d’appareil photo. Le résultat donnait l'image d'un animal marin choisi sur un fond bleu. Allez voir les photos !

    Puis, une fois que le CESTMed est parti nous avons refait l’inventaire pour préparer le ravitaillement de demain.

    Juste avant de manger de délicieux Hot-Dog fait maison, petit apéritif avec les membres du bateau voisin (L'Amadeus).

    Et la journée se termine par une révision de chanson pour le karaoké de ce soir.

     

    Elle était tant attendue par les Matelots, la voici, la voilà, elle se nomme : la grasse matinée ! Les premiers se sont levés aux alentours de 9 h00, les derniers à presque midi ! C’est donc une journée plutôt calme pour les jeunes du Fleur de Lampaul.

    En début d’après-midi, Madeleine, Maxence, et Jean-Baptiste du CESTMed sont venus à bord pour proposer un atelier photo cyanotype. Le concept est de peindre avec un mélange spécial une feuille de papier que l’on va laisser reposer quelques minutes dans une boite noire avant d’y déposer un négatif d’une photo de phoque, tortue, hippocampe ou requin. Le tout va rester un peu au soleil avant de plonger la feuille dans un petit bac d’eau afin d’enlever la peinture qui n’aurait pas « prise » au soleil. Les Matelots ont pu repartir avec deux images chacun.

    Après cet atelier, place à l’inventaire des denrées afin de faire un nouvel avitaillement demain.

    Le soir, nous avons reçu les personnes de l’Amadeus pour partager un moment convivial avant notre départ qui aura lieu dans la nuit de vendredi à samedi, si les conditions météo le permettent.

    Cette journée se termine par une belle soirée karaoké, tous ensemble : Matelots, encadrants et marins !

  • Mercredi 09 août 2017

    Carnet de bord de la journée du 09 août 2017

    Ce matin, le réveil était programmé pour 7h30 pour pouvoir aller rendre visite à des tortues malades ou blessées, trouvées par des plongeurs ou pêcheurs et ramenées au CESTMed près du Seaquarium. Lors de notre visite nous avons pu assister aux soins d’une des tortues et à la pose d’une balise sur l’une d’entre elles. L’après-midi une surprise nous a été préparée. En effet la tortue qui a été balisée ce matin (Gaïa, 53kg) sous surveillance depuis 1 mois suite à des plaies au niveau du cou et des nageoires arrières à cause d’un filet de pêche, a été transportée sur notre bateau pour la relâcher en mer. Mais nous n’étions pas seuls ! Une équipe de TF1 était présente pour assister elle aussi à la remise en mer de la tortue. Une fois rentrés au port, une manœuvre plus que fatigante et rapide a dû être entreprise pour amarrer le bateau.

    Erwann et Ludivine

    Aujourd’hui, nos Matelots ont vécu une journée assez exceptionnelle en compagnie des membres du CESTMed, le centre d’étude et de sauvegarde des tortues marines en Méditerranée, situé au Grau-du-Roi.

    Ce matin, ils ont tout d’abord rendu visite aux tortues au cœur même des locaux du centre. Ils ont été accueillis par Jean-Baptiste Senegas, directeur du CESTMed, Maxence et des bénévoles. Ils leur ont présenté les tortues actuellement en soins, récemment recueillies par des pêcheurs ou des plaisanciers des environs. Ils ont pu assister au nourrissage de ces pensionnaires, aux soins des plaies, à la pose d’une balise sur la carapace d’une tortue allant être relâchée. Les Matelots ont été ravis de pouvoir approcher de si près ces animaux fascinants !

    En début d’après-midi, les Matelots ont eu la chance de découvrir la surprise qui leur était réservée : Gaïa, la tortue balisée ce matin a été hissée sur « Fleur de Lampaul »  pour être relâchée au large ! La navigation a commencé, le soleil était de la partie mais le vent s’est invité également : le bateau tanguait sérieusement et nos Matelots ont expérimenté les joies du roulis, un vrai travail d’équilibriste !

    Le lâcher de tortue s’est avéré technique : il a fallu faire passer l’animal, qui pèse plus de 50kg, depuis le bateau jusqu’à l’annexe où Thomas et Jean-Baptiste l’ont réceptionné, le tout avec une houle assez importante. Finalement, la tortue a été mise à l’eau et Jean-Baptiste a pu plonger avec elle pour la relâcher dans les eaux profondes. Gaïa est libre ! Grâce à la balise, nous pourrons suivre sa progression dans les eaux méditerranéennes. Qui sait, peut-être qu’elle nous accompagnera jusqu’à Monaco !

    Enfin, « Fleur de Lampaul » a regagné Port-Camargue en fin d’après-midi. Cette journée riche en émotion s’est terminée par des jeux de société, des chansons entonnées par l’ensemble de l’équipage, le tout accompagné de Léo à la guitare. Un beau moment de partage pour tous !

    Nous remercions Valérie, Yann et Robin qui nous ont véhiculés durant cette journée.

  • Mardi 08 août 2017

    Carnet de bord de la journée du 08 août 2017Ce matin, nous nous sommes levés très tôt pour pouvoir partir à nos activités du jour. Nous étions très fatigués à cause de la fanfare d’hier soir sur le bateau voisin.

    Nous nous sommes rendus à la maison des chevaux de Camargue où nous avons tout d’abord écouté l’histoire que nous a racontée le propriétaire des lieux, Georges, à propos des chevaux de Camargue. Puis nous avons regardé Olivier (le dresseur) monter un cheval qui était très docile et qui pouvait passer presque instantanément du galop à l’arrêt. Nous avons tous eu le droit de monter sur le cheval pour prendre une photo et garder un souvenir. Ensuite, nous avons continué le chemin vers un grand pré marécageux où se trouvaient des petits poulains que nous avons aussi approché. Pendant ce temps, nous nous sommes tous fait dévorer par des moustiques, ou plutôt, une armée de moustiques !

    Nous avons ensuite dit au revoir à toute l’équipe et repris la route vers le Musée du Parc Régional de Camargue où nous avons pique-niqué. On y a fait la rencontre de Christelle qui nous a fait visiter le musée. Nous y avons découvert le territoire Camarguais, ses courses de taureaux et les conditions de vie des villageois du XIXème siècle. Nous avons tous profité du chemin retour pour dormir dans la voiture.

    Judicaël et Aziliz

    C’est un levé matinal pour les Matelots aujourd’hui. En effet, les réveils ont sonné à 7H30 car nous avions rendez-vous à la Maison du cheval de Camargue, au Mas de la Cure, tout près de Saintes-Maries-De-La-Mer, à environ une demi-heure de voiture.

    Dès notre arrivée, nous avons été attaqués et il a fallu dégainer notre arme : l’anti-moustique… Le site en était envahi ! Cependant, Georges le propriétaire de ce mas et sa femme ont accueilli nos jeunes comme des rois, avec une petite collation avant de commencer une balade dans les prés avec Olivier, le dresseur de chevaux. Ils ont pu voir comment reconnaître un cheval « Camargue » grâce à son marquage, comment le seller. Il s’agit d’une race privilégiée pour accompagner les gardians de manade et qui est donc préparée à partager le terrain avec des taureaux. Nos Matelots ont pu aussi approcher et caresser les poulains et juments qui étaient en semi-liberté. Ils en avaient des étoiles plein les yeux !

    Après cette balade d’un peu plus de deux heures, retour aux voitures et direction le Musée du Parc Régional de Camargue où nous avons pique-niqué avant d’aller rencontrer Christèle qui nous a guidée pour la visite. Les Matelots très attentifs à l’Histoire des traditions et de l’eau de Camargue ont eu plein de questions à poser et ils sont mêmes restés dans le musée une fois la visite guidée terminée !

    La route du retour a été l’occasion pour presque tous nos Matelots de faire une petite sieste, afin d’être bien reposés pour la journée qui les attend demain.

  • Lundi 07 août 2017

    Ce matin, c’est le grand jour ! On va enfin faire notre première navigation ! Après avoir bien rangé nos cabines, rendez-vous sur le pont pour les règles de sécurité en navigation avec Greg, le capitaine de « Fleur de Lampaul ».

    Ensuite c’est le départ, avec un petit imprévu : le zodiac (petit bateau à moteur) que Thomas avait pris, ne redémarrait plus. Il a donc dû se faire tracter par un jet ski jusqu’au bateau. On est passé devant l’institut Saint Pierre pour leur dire au revoir puis nous avons fait demi-tour en mettant les voiles devant eux, direction Port Camargue. Quelques heures après avoir mangé nous avons pu sauter du bateau.

    Après 2 heures de navigation, nous arrivons à Port Camargue et découvrons le bateau avec lequel nous sommes couplés (attachés avec) : L’Amadeus.

    Aurélien, Erwann et Amy

    Carnet de bord du 7 août 2017

    Ce matin, les Matelots sont tous prêts à l’heure dite pour suivre les instructions du capitaine sur la sécurité à bord. Il faut dire qu’aujourd’hui c’est leur premier jour de navigation, ils sont donc impatients de quitter terre et de participer aux manœuvres.

    Après un dernier détour au large de l’Institut Saint-Pierre pour saluer les enfants hospitalisés, « Fleur de Lampaul » s’apprête à faire route vers Port-Camargue. Chaque Matelot est appelé sur le pont pour participer : hisser les voiles, lover les drisses, affaler les voiles... Impressionnés, ils découvrent les différentes manœuvres à effectuer pour la navigation et le vocabulaire correspondant.

    Enfin, toutes les voiles sont hissées, la mer est plutôt calme et le vent suffisant pour avancer à bonne vitesse sans moteur, nous quittons donc Palavas-Les-Flots. Le trajet se déroule sans encombre, sous un ciel ensoleillé. Pas de mal de mer à déclarer aujourd’hui !

    Peu après le déjeuner pris au large, l’équipage s’arrête à proximité de Port-Camargue pour se mettre au mouillage et permettre aux Matelots une activité ludique tant attendue : la baignade ! L’échelle est installée mais les plus téméraires sautent directement du bateau. C’est l’occasion pour tous de se défouler, les rires résonnent sur le pont !

    En fin d’après-midi, il est temps de gagner le port. L’arrivée y est particulière : notre bateau est à couple avec un autre voilier. Cela veut dire qu’il n’est pas amarré au quai, mais à un autre bateau plus gros. Nous avons donc des voisins, il s’agit des membres de l’expédition scientifique « Septième continent » à bord de « l’Amadeus », que nous aurons l’occasion de rencontrer dans les jours à venir.

    Après un dîner bien mérité sur le pont du bateau, les Matelots se préparent pour aller se coucher après cette journée intense. Pas de doute, l’air du large ça fatigue !

  • Dimanche 06 août 2016

    Carnet de bord de la journée du 06 août 2017

    Ce matin après une grosse grasse matinée de 30 minutes pour le « What you want day ! » (journée qui nous permet de choisir notre programme) nous avons visité un bateau qui est également classé monument historique : L’Aquabelle. Seuls Judicaël et Kylian ont voulu rester sur le Fleur de Lampaul.

    Ce bateau anglais a été réquisitionné pendant la seconde guerre mondiale pour aider les soldats à s’échapper d’un piège allemand. L’extérieur est très beau, tout comme à l’intérieur ! En début d’après-midi, Erwann et d’autres matelots ont fait un Skype avec l’hôpital de Dreux.

    Ensuite, nous sommes tous allés au Phare de la Méditerranée, qui est le plus grand monument de Palavas-les-Flots. Nous avons pu accéder à son sommet où la vue était juste magnifique !

    Nous avons dû retourner plus tôt sur le bateau pour accueillir Monsieur le Maire et plein d’autres personnes. Il y a eu plus de monde que prévu. Après que Grégoire ait dit quelques mots sur l’histoire de notre bateau, c’est M. le Maire qui s’est exprimé. Nous avons ensuite chanté « Méditerranée » avec beaucoup de motivation.

    Une fois que tout le monde a débarqué nous avons débriefé la journée.

    Ludivine et Aurélien

    Journée « What you want day ! » pour nos Matelots aujourd’hui ! « What you want day » … Ou presque car il leur a été proposé de visiter L’Aquabelle, un bateau d’origine britannique et classé monument historique dont le port d’attache est à Palavas-Les-Flots. Ils ont presque tous souhaité y aller. Les Matelots étaient très attentifs durant la visite guidée d’Alain, le propriétaire et capitaine de ce navire. Une fois la visite terminée, c’est à notre tour d’accueillir l’équipage de L’Aquabelle à bord du Fleur de Lampaul.

    Après un petit temps libre en début d’après-midi durant lequel Erwann et trois autres Matelots ont fait un Skype avec l’hôpital de Dreux, nos marins en herbe ont pu monter au sommet du « Phare de la Méditerranée » d’où nous avions une magnifique vue à 360°. Certains ont fait l’aller et le retour en télésiège, d’autres à pied.

    Pour finir cette journée et pour ce dernier jour au port de Palavas-Les-Flots, Daniel Briand, Monsieur le Maire Christian Jeanjean, et de nombreuses autres personnes passionnées de voile sont montés à bord le temps d’un verre de l’amitié.

    Bien fatigués après cette réception, les Matelots sont vite allés se coucher car leur première navigation aura lieu demain !

  • Samedi 05 août 2017

    Aujourd’hui nous avons commencé par le petit déjeuner ensemble (comme d’habitude) puis nous avons eu du temps libre jusqu'à l’arrivée de nombreux enfants de l’Institut Saint-Pierre de Palavas. Nous leurs avons servi à boire puis nous leurs avons fait visiter le bateau. C’était sympa !

    Ce midi nous avons mangé des boulettes de viande à la sauce tomate, le tout fait maison avec des pâtes et des crudités. Après, place au débarrassage, à la vaisselle et temps libre. Puis nous sommes allés rendre visite aux enfants de l’Institut Saint Pierre.

    Nous avons fait des jeux de société avec eux, puis nous avons discuté en mangeant du gâteau. Après ce bon moment nous nous sommes mis en route pour aller à la plage. L’eau était parfaite pour se rafraichir de la chaleur pesante. Ensuite nous sommes rentrés car deux anciens Matelots de 2015 (Louise et Dylan) sont venus nous rendre visite. Nous avons eu un nouveau temps libre jusqu'à l’arrivé d’une accordéoniste qui nous a joué plusieurs morceaux en même temps que Thomas et Léo qui nous ont dévoilé leurs talents de musiciens.

    Nous avons chanté tous ensemble avant de manger et discuter. Nous avons fini la journée en allant au marché nocturne de Palavas. Nous allons ensuite dormir car une merveilleuse journée nous attend demain. BISOUS !!

    Hawa et Judicaël

    Carnet de bord de la journée du 05 août 2017

    Cette journée a été placée sous le signe de la rencontre avec un groupe d’enfants de l’Institut Saint-Pierre de Palavas-Les-Flots, un établissement hospitalier partenaire de notre association depuis plusieurs années.

    Ce matin, douze enfants sont venus à bord de « Fleur de Lampaul » pour rencontrer nos Matelots. Ces derniers leur ont expliqué le projet de l’association et fait visiter le bateau. Nos invités ont été curieux de découvrir le fonctionnement du bateau et les différents espaces de vie ; beaucoup d’échanges ont eu lieu entre les enfants de l’ISP, les Matelots ainsi que les marins.

    Dans l’après-midi, ce sont les Matelots qui ont pris le chemin de l’Institut. Ils ont alors retrouvé le groupe pour partager des jeux dans la salle d’animation puis ce fut le moment d’un goûter sur la terrasse de l’hôpital, avec vue sur mer.

    Sur le chemin du retour vers le port, les Matelots en ont profité pour se rafraîchir avec une petite baignade sur la plage.

    Dans la soirée, nous avons eu la visite surprise de Claire Segers, une chanteuse et accordéoniste de La-Grande-Motte, qui est venue à bord pour entonner quelques chants marins.

    La journée s’est terminée tranquillement à bord, les Matelots s’acclimatant petit à petit aux températures caniculaires du Sud de la France.

    Nous remercions chaleureusement les personnes ayant permis la réalisation de cette rencontre entre les Matelots et les enfants hospitalisés : Françoise Daures, Karine Valentin, Marie-Anne Sportes, Daniel Briand, Loïc Bernard-Michel, et les équipes soignantes de l’Institut Saint-Pierre.

  • Vendredi 04 août 2016

    Carnet de bord de la journée du 04 août 2017

    Hier, nous sommes tous arrivés dans l’après-midi. Kylian, Ludivine et Aziliz sont arrivés en avion accompagnés de Charlotte et de Chloé. Sont arrivés ensuite Erwann, Judicaël et Hawa, accompagnés de Pierre et Elise, ils sont venus en train. Enfin Amy et Aurélien sont arrivés en voiture avec les parents d’Aurélien. Nous étions très contents de nous retrouver et nous avons pu nous installer dans nos petites (très petites) cabines.

    Ce matin Amy et Aziliz qui avaient trop chaud ont décidés de monter sur le pont pour regarder le lever du soleil. Dans la matinée Aziliz et Aurélien ont été interviewés par un journaliste radio. Ensuite nous avons mis en place le planning des tâches ménagères à effectuer chaque jour comme mouiller le pont (pour mouiller le bois parce qu’il sèche avec le soleil) ou faire la cuisine ! Quand tout à coup surgit du bout de la nuit un kraken sur son cheval. Il se mit à danser la macarena en chaussettes rouges et jaunes à petits pois. Il nous donna ce conseil : "Attrapez-les tous. C'est notre histoire, Ensemble pour la victoire". Et un nénuphare, ça s'écrit avec un "ph" et non avec un "f". Ça c'est dit !

    A midi nous avons été avitaillés (c’est comme ravitailler sans le «r»). Le bateau déborde de nourriture, il y en a même sous le plancher ! En début d’après-midi Judicaël a fait un Skype avec son hôpital. Il était très content ! Ensuite on a eu la visite de Mathieu et Tanguy qui font partie de l’association AILERONS qui s’occupe de protéger les requins et les raies de Méditerranée.

    Enfin nous avons eu la visite surprise de Béatrice qui s’occupe de l’association des Matelots de la Vie dans le sud. Elle nous a ramené l’apéritif et des glaces.

    Aziliz, Kylian et Aurélien

    C'est après une première nuit à bord passée sous les hautes températures méditerranéennes que l'équipage se réveille. Leurs missions ce matin : établir les règles de vie à bord et réfléchir à la répartition des tâches qui rythmeront la vie quotidienne du bateau. C'est aussi le moment de réceptionner la livraison de l'avitaillement. Les Matelots découvrent l'ampleur des courses effectuées pour trois semaines ! Heureusement, le bateau regorge de cachettes dans les planchers, les banquettes et autres placards pour tout ranger.

    Dans l'après-midi, c’est le maître du port, Bruno Jeanjean, qui vient à bord expliquer son travail et le fonctionnement d'un port de plaisance, en faisant une petite visite de la zone technique et d’un ponton.

    symboles

    En fin de journée, nous recevons la visite de Matthieu et Tanguy, membres de l'association A.I.L.E.RO.N.S, chargée de la protection et prévention des raies et requins de Méditerranée, dont ils nous présentent les différentes espèces que l’on pourrait rencontrer lors de nos navigations.

    Ensuite, c'est Béatrice Cros, membre de l'association des Matelots de la Vie, qui nous fait la surprise de nous offrir de petits amuse-bouches maison. De quoi nous ouvrir à tous l'appétit en cette fin de journée !

  • Jeudi 03 août 2016

    Journée du 3 août 2017Enfin, le jour J est arrivé ! Nous voici au début de notre expédition 2017 « À la découverte des richesses de la Méditerranée ».

    C'est depuis les quatre coins de la France que nos impatients Matelots rejoignent aujourd’hui le port de Palavas-Les-Flots, non loin de Montpellier. Ils sont accueillis par l'équipage de « Fleur de Lampaul », le capitaine Grégoire, Thomas le second, et Sarah, marin.

    C'est le moment des retrouvailles et de la découverte du bateau qui sera leur lieu de vie pour les trois semaines à venir. Chacun s'installe dans sa cabine et prend ces premières marques à bord.

    Mais… Chut… Il est temps maintenant d’aller dormir...

    Nous remercions Daniel et Denis pour leur aide et leur disponibilité à l’arrivée des Matelots à Montpellier.

Ce site utilise un système de cookies afin d'améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plus sur les cookies. Je veux visiter le site. Accepter