Actualités
Groupe de Travail Expédition ... Le 10 avril s’est tenue la 4ème et dernière réunion du Groupe de Travail Expédition août 2017.
Fondation d’Entreprise Banque ... C’était le 30 mars. Profitant de l’inauguration des nouveaux locaux de l’agence de la Baule, Patrice MARION de ...
Semi-marathon de Brière – ... C’était le 19 mars. A l’initiative de l’une de ses licenciées, la maman de Nathan - Matelot 2013 - , ...
Concert des Fous de Bassan Cette année encore, l'un des plus fidèles de nos partenaires, l'Association LES FOUS DE BASSAN a décidé de ...
Bon vent Pitchoune ! A la barre du voilier traditionnel Notre Dame des Flots, Pépo et Pitchoune avaient accueilli avec leur gentillesse et leur ...

Carnet de bord de l'expédition de Juillet 2011

Carnet de bord de l'expédition de Juillet 2011 en Bretagne

Revivez le carnet de bord des matelots de l'expédition de Juillet 2011 
pour lire une journée de notre carnet de bord, cliquez simplement sur la date.

  • Mercredi 06 juillet 2011

    Bonjours les futurs matelots ! 

    Carnet de bord de l'expédition de Juillet 2011Alors aujourd'hui, nous avons reçu sur notre bateau le Bora Bora une dame qui est adjointe à la culture à la mairie de Saint-Quay-Portrieux qui nous a offert plein de cadeaux. Et il y a deux matelots du mois d'août (Clément et Alice) qui sont venus nous souhaiter un bon départ d'expé !  Nous avons aussi été interviewés par un journaliste du Télégramme et un journaliste de la Presse d'Armor.

    Malgré le mauvais temps nous sommes quand même sortis en mer pour découvrir le navire, apprendre à le manoeuvrer et tirer nos premiers bords. Nous avons hissé la grande voile avec un ris et la trinquette. Nous avons eu plusieurs grains dans l'après midi, avec beaucoup de vent, jusqu'à 30 noeuds, mais on a bien rigolé. 

    Bisous à tous, on compte sur vous pour résoudre les énigmes et pouvoirs nous faire avancer dans notre expé !

    Roxane et Mickaël

    Resumé de la journée du 07 juillet 2011 à bord du Bora Bora

    RESUME JOURNEE DU 06 JUILLET 2011

    Le nouvel équipage des matelots de la vie, cuvée 2011, est arrivé hier soir à bord de son bateau, le Bora Bora. Et ce matin chacun a pu entrer de plein pieds dans son expé : Moana et Sebastien ont préparé le petit déjeuner, Kevin et Emmanuelle ont ensuite enchaîné sur la vaisselle, pendant que Roxane et Mickaël était de ménage intérieur alors  que Régis et Quentin brossaient le pont ! C'est qu'il fallait que le bateau des matelots soit propre et brille comme un sou neuf car à onze heure ils ont accueilli à bord des représentants de Saint-Quai-Portrieux, qui sont venus – les bras chargés de cadeaux - leur souhaiter un bon accueil dans leur joli port... Et surtout bon vent pour leur expédition ! Une fois les cocktails et petits fours nettoyés (par les goélands), l'équipage a pu larguer les amarres, direction la baie de Saint-Brieux pour une première navigation, histoire de se mettre dans le bain : beaucoup de bouts, de voiles, de consignes, de grains et de vent ! Mais ça en valait le coup et surtout, il n'était pas question de rester au port pour notre premier jour d'expédition, même si notre capitaine a su nous faire naviguer en toute sécurité en restant à l'abri de la côte, ce qui, tout compte fait nous a permis d'effectuer une navigation plutôt sereine malgré les conditions météo. Et nous avons été sages jusqu'au bout puisque nous sommes rentrés au port en fin d'après-midi afin de pouvoir nous dégourdir les pattes à terre. Et retrouver un certain sens de l'équilibre ! 

    Équilibre complètement retrouvé après un copieux dinner qui a permis aux matelots d'attaquer un Loup garou furieux dans le carré et ce, sans aucune considération pour Sylvain notre pauvre monteur vidéo qui tente vainement de se concentrer sur les images tournées aujourd'hui afin d'en faire la première carte postale qui va bientôt vous parvenir... Et votre serviteur qui est à deux doigts de mordre un loup garou !

  • Jeudi 07 juillet 2011

    Carnet de bord des MatelotsA midi, tout le monde avait mangé de la Brandade. Elle était très bonne. Et ensuite, Jean-Christophe a démarré le moteur. Mais après avoir hissé les voiles, le voilier est allé très vite et presque tout le monde a été malade et a vomi. Ça faisait comme les manèges à l'avant et nous avons du rentrer dans la cabine à cause de la pluie ou rester à l'arrière à cause des grosses vagues. Et pour le beau-temps c'était pas gagné. Puis nous nous sommes abrités sur la côte de l'île de Tomé. On a bien mangé. On a chanté des chansons. Après, on est allé se coucher. Et demain, on est dans l'archipel des Sept Iles, on va faire de l'ornithologie ! 

    Kevin et Moana

    Carnet de bord des Matelots

    RESUME JOURNEE DU 07 JUILLET 2011

    Ce matin, les matelots ont pris la mer après un dernier au revoir à Saint-Quay-Portrieux, direction l'archipel des Sept Iles et ses trésors ornithologiques. Mais c'est une navigation quelque peu houleuse qui les attendait et certains de nos jeunes mousses ont eu des difficultés avec le mal de mer (faut-il préciser que les poissons qui nous suivaient ont eu droit à une très bonne brandade de morue à peine digérée ? ) Heureusement le moral et la bonne humeur nous ont accompagné jusqu'au bout, et en fin de journée nous avons pu trouvé un bon mouillage à l'abri de l'île de Tomé pour terminée cette journée avec un bon repas et des chansons grâce à Dimitri et sa guitare... 

  • Dimanche 10 juillet 2011

    Carnet de bord des Matelots

    Aujourd'hui on a fait cap sur l' île Rouzic, c'est l'île des fous de bassans et sur le chemin nous avons fait des rencontres... On a vu des goélands , des fou de Bassan, des guillemots de Troil,  des pingouins torda , des macareux moines et des cormorans huppées. Sur notre route on a péché un  maquereau ( youpi !!!)

    Puis on s'est dirigé dans la baie de Morlaix.  Espérons que tout se passe bien ! 

    A la prochaine...

    Kevin et Régis

     

    Carnet de bord des Matelots

    RESUME JOURNEE DU 10 JUILLET 2011

    Ce matin, les matelots se sont levés avec une mission en tête : aller observer des oiseaux ! 

    En effet, hier nous avions rendez-vous avec Sophie Guillaume de la « Ligue de Protection des Oiseaux sauvage et des milieux dont ils dépendent » (LPO), et Sophie nous a accueilli dans le centre de l'Ile Grande afin de nous presenter les actions de protection menées en particulier sur l'archipel des Sept Iles. C'est ainsi que les matelots ont découvert la richesse des espèces présentes dans ces îles, et les évolutions de ces populations depuis 1912, date de la création de la réserve naturelle (240 hectares sur mer et 40 sur terre). Sophie a un sens inné de la pédagogie (en plus de sa gentillesse) et elle a su tenir en haleine nos matelots pendants plus de deux heures, leur décrivant les caractéristiques et comportements des douze espèces d'oiseaux résidents dans cet espace... 

    Et donc ce matin, nous avons fait route pour les Sept Iles afin que nos matelots s'initient à l'ornithologie, et le spectacle était au rendez-vous : des myriades de fous de Bassan et de goélands argentés, bruns et marins nous ont accueilli. De loin nous avons aperçu également des guillemots de Troïl et quelques macareux moines. Le matelots ont ensuite débarqué sur l'île aux Moines afin d'observer des poussins de goélands... Puis se baigner dans une eau limpide certe, mais très vivifiante ! 

    Enfin, dans l'après-midi le Bora Bora a levé l'ancre pour mettre le cap sur la baie de Morlaix, prochaine escale avant l'Aber Wrac'h, notre prochain rendez-vous... 

  • Mardi 12 juillet 2011

    Les matelots montent le phare

    RESUME JOURNEE DU 12 JUILLET 2011

    En escale à l'Aber Wrac'h, les matelots sont partis à la conquête du phare de l'île Vierge. D’une hauteur totale de 82.50 m au dessus du sol, ce phare est le plus haut d'Europe et l'équipage a vaillamment gravît ses 392 marches, tentant de battre le record de vitesse pour atteindre son sommet... Et contempler un panorama magnifique !

    Puis on s'est dirigé dans la baie de Morlaix.  Espérons que tout se passe bien ! 

  • Mercredi 13 juillet 2011

    Le Loup des matelots

    Bonjour les futurs matelots de la vie !

    Aujourd'hui nous sommes partis à 10h30 avec comme destination la maison du Père Jaouen. Nous avons été mangé ce midi chez le Père Jaouen puis après ça, nous avons emprunté deux loups (petit voilier traditionnel à deux mats) pour aller aux chantiers de l'AJD où la, nous avons visité un grand hangar qui rénove et fabrique des pièces pour refaire des bateaux comme neufs. Puis ensuite nous sommes repartis sur le Bora Bora.

    Moana et Mickaël

     

    Carnet de bord des Matelots

    RESUME JOURNEE DU 13 JUILLET 2011

    En escale à l'Aber Wrac'h, les matelots avaient rendez-vous avec le père Jaouen et les membres de son association des « Amis du Jeudi-Dimanche » . Après une petite heure de marche sur le sentier du littoral, et une traversée épique d'un passage plutôt vaseux, nous avons eu le droit à un accueil très chaleureux. Une grande tablée d'une trentaine de personnes venant de tous horizons nous attendait pour un repas pris face à la mer, très gentiment organisé par Marie-Anne qui nous y avait convié. Après ce déjeuner copieux (et un tour sur le trampoline où les matelots ont bien ri), nous avons rejoint les chantiers de l'association par la mer grâce à deux petits voiliers prêtés par le père Jaouen. L'occasion d'initier les matelots à la voile légère et de vérifier qui des deux équipages allait le plus vite!! Une fois arrivés au chantier, Zit, un membre de l'association, nous a fait la visite du chantier et nous a expliqué son fonctionnement. Chacun peut venir entre 6 et 12 mois apprendre un métier lié à la mer ( menuiserie, voilerie, maroquinerie, navigation, mécanique...) tout en redonnant vie à des bateaux abandonnés. Après une journée riche  en rencontres et en découvertes, ce fut en écoutant des légendes bretonnes que les matelots ont pris le chemin de leurs bannettes...

  • Jeudi 14 juillet 2011

    Baignade

    Bonjour futurs matelots !

    Aujourd'hui nous sommes allés sur l'île Stagadon. Certains d'entre nous se sont baignés, pendant que d'autres bronzaient. Ensuite nous avons joué au douanier-contrebandier (où Régis trichait un peu). Nous avons vu un paysage magnifique bordé d'une mer turquoise semblable aux mers des caraïbes, mais sans la chaleur de l'eau. A cause de la marée montante, nous avons été obligés de déplacer nos affaires tout les quarts d'heure. Pour ne pas finir sur les galets, nous sommes rentrés avec les Loups de mer ( prêtés par l'association des Amis du Jeudi-Dimanche). Nous voulions faire une course, mais l'équipe adverse a refusé. Puis nous sommes rentrés sur le bateau pour manger des magnifiques cordons bleus accompagnés de pâtes.

    Bisous

    Emmanuelle

     

    RESUME JOURNEE DU 14 JUILLET 2011

    Encore une journée de grand soleil en Bretagne ! Les matelots en ont donc profité pour emprunter à nouveau les Loups de mer de l'association « Les Amis du Jeudi-Dimanche » pour  partir en découverte, cap sur l'île Stagadon (à l'entrée de l'Aber Wrac'h). Après une navigation mouvementée, non pas à cause de la météo, fort belle, mais parce que les deux équipages se sont affrontés en réglages de voile, finesse de toucher de barre et options tactiques afin de déterminer qui des deux Loups était le meilleur régatier... Mais bon, il n'y a pas eu de vrai gagnant, chaque équipage ayant choisi une ligne d'arrivée différente ! NB : Mickaël insiste afin que votre rédacteur (sous la menace) vous précise que les blonds ont gagné !

  • Dimanche 17 juillet 2011

    Fort de Berthaume

    RESUME JOURNEE DU 17 JUILLET 2011

    La météo est capricieuse depuis deux jours et le Bora Bora est obligé de s'abriter pour laisser passer une dépression qui rend la mer bien houleuse en mer d'Iroise. Les matelots sont donc au mouillage dans la petit anse de Trez Hir, au sud de la pointe Saint Mathieu, et en profite pour visiter ce petit coin de Finistère.

    Aujourd'hui, l'équipage est allé au fort de Berthaume, ce qui lui a permis de découvrir l'univers des sous-marins grâce à une exposition bien documentée et les commentaires d'un ancien sous-marinier très accueillant et fort en explications et anecdotes...

    De retour à bord, les matelots ont fait un petit reportage photo afin que vous connaissiez mieux l'intérieur de leur bateau. Et ils l'ont doublé d'une petite séquence vidéo qui va vous permettre une visite commentée de l'univers de nos mousses ainsi qu'une intervention du capitaine, expliquant le partenariat entre « Pied de nez » et « Matelots de la vie », les deux associations qui collaborent à la réalisation de cette aventure...

  • Lundi 18 juillet 2011

    Bonjour les petits matelots

    Aujourd'hui il y a un temp magnifique 40° a l'hombre une eau à 28°, nous avons tous prit des coups de soleil. Bertrand s'est réveillé gentiment à 6h00 du matin pour preparer le petit déjeuner de tout le monde et Flore pour une fois ne nous a pas emmené dans la vase. Le programme d'aujourd'hui ca sera d'aller bronzer sur la plage de Morgat puis nous baigner à Douarnenez. Voilà le programme d'aujourd'hui. 

    Mickaël et Quentin

    Parc d'Iroise

    RESUME JOURNEE DU 18 JUILLET 2011

    Aujourd'hui, les matelots ont accueilli à bord Laurie COMMENGE et Antoine BESNIER, deux agents du Parc naturel marin d'Iroise qui sont venus leur présenter le fonctionnement du Parc. Au cours d'un échange fort sympathique et très intéressant, l'équipage a appris beaucoup de choses ! Voilà donc un condensé de ce qui s'est dit : « Le parc naturel marin offre une solution pour veiller à la conservation des richesses naturelles de l'Iroise nécessaire au développement des activités qui rendent cet espace vivant et attractif. Il est conçu comme un outil permettant de résister aux pressions qui pourraient hypothéquer le patrimoine naturel et les activités qui en dépendent, causant ainsi des pertes au coût inestimable. 

    Premier du genre en France, le Parc naturel marin d'Iroise a été créé par décret le 28 septembre 2007. Situé à la pointe du Finistère sur l'espace marin compris entre l'île de Sein, Ouessant et les limites de la mer territoriale, il couvre une superficie de 3500 km2 (...) Un des grand défis de ce premier parc naturel marin français est d'ouvrir la voie à une nouvelle gouvernance où tous les usagers et professionnels de la mer sont associés au plan de gestion et de protection (...) Ce mode de fonctionnement participatif est l'originalité du Parc naturel marin d'Iroise. » (in plaquette de présentation du Parc naturel marin d'Iroise, Agence des aires marines protégées, juillet 2009).

    Désolé, c'est un peu long mais c'est important car les missions que Laurie et Antoine développent sont essentielles à la protection de notre environnement... Et donc à la bonne santé de la nature mais aussi des êtres humains !

  • Jeudi 21 et Vendredi 22 juillet 2011

    Aujourd'hui nous sommes partis à la médiathèque pendant que d'autres étaient à la capitainerie.

    Puis nous avons visité l'exposition du Port-musée. Nous avons vu une exposition d'un peintre et d'autre sur les bateaux du monde.

    L'après midi nous somme partis à la plage où seul Régis et Sébastien se sont baigné, et Kevin s'est retrouvé à l'eau car il avait pris Bertrand pour un jouet.

    Roxane et Kevin

     

    Douarnenez

    RESUME JOURNEE DES 21 & 22 JUILLET 2011

    Les matelots sont en escale à Douarnenez, ce qui n'était pas prévu au programme, mais la météo empêchant une navigation dans l'archipel de Molène, il était plus sage de se mettre bien à l'abri... Cela étant, l'équipage a eu la bonne surprise de découvrir un petit port charmant et très accueillant : le Port-musée nous a en effet proposé une place au milieu de ses bateaux et les matelots ont pu en profiter pour visiter gratuitement toutes ses expositions. Au menu, il y avait de la peinture de marine, des sculptures, de la photographie (Douarnenez, grand port sardinier au XIXe siècle) et bien sûr la découverte des bateaux du musée.   Et en plus de cela, le soleil est de retour et il a même été possible de se rendre à la plage et d'organiser une baignade... Encore un peu fraîche ! Pour compléter ce programme, il y avait également un atelier matelotage, un rendez-vous skype avec l'hôpital de Versailles et la visite d'une biscuiterie traditionnelle, avec dégustation... Voilà donc un programme bien rempli en deux jours et ce soir, les matelots quittent le port de Douarnenez afin d'aller jeter l'ancre dans une petite anse, ce qui nous permettra de nous rapprocher de l'île de Sein, escale prévue demain...

  • Samedi 23 et Dimanche 24 juillet 2011

    Bonjour marins d'eau douce !

    Des dauphins !!!Aujourd'hui, nous sommes allés au musée de la SNSM avec le maire de l'île de Sein. Ensuite nous avons mangé, et juste après, nous avons vu des dauphins. Puis certains d'entre nous sont allés au phare de l'île, et maintenant, nous sommes en route vers Brest. Lorsque nous sommes partis, des dauphins sont venus jouer autour du bateau et un rorqual commun nageait à 100m de nous. Nous avons mis la ligne de traîne et nous avons pêché 15 maquereaux en 1h ! On va se régaler ce soir ! Bon appétit !

    Régis et Sébastien

    Accueil sur l'île de Sein par Jean-Pierre KERLOCH, maire de l'île de Sein

    RESUME JOURNEE DES 23 & 24 JUILLET 2011

    Escale à l'île de Sein ! Le Bora Bora est arrivée par un beau soleil matinal en vue de cette petite île mythique, dernière terre bretone à l'ouest du Finistère. A peine débarqués, les matelots ont été accueillis par Jean-Pierre KERLOCH, maire de l'île de Sein, qui très gentiment a répondu à leurs nombreuses questions sur l'insularité (comment vit-on sur un si petit bout de terre perdu dans l'océan ?) et l'histoire des Sénans... Et quelle histoire ! En 1940, les Sénans furent les premiers à entendre l'appel du général De Gaulle depuis Londres, et ils furent également les premiers à y répondre, embarquant tous les hommes volontaires, de 14 à 56 ans, sur leurs bateaux de pêche vers l'Angleterre afin de continuer le combat... 

    Suite à cette passionnante discussion, l'équipage a entrepris de visiter l'île et à réussi à se perdre dans les petites ruelles du port... pour finalement trouver une très jolie plage au pied du quai des Paimpolais. Puis sieste... Puis baignade !

    Cette découverte de l'île de Sein s'est poursuivie le lendemain par une visite, en compagnie de Jean-Pierre KERLOCH, au petit musée de la Société des sauvetages en mer (SNSM), naufrages et sauvetages ayant depuis fort longtemps marqués la vie des Sénans. 

    Enfin, les matelots ont de nouveau entrepris de monter au sommet d'un phare, ils ont pu ainsi admirer un magnifique panorama de l'île et de la chaussée de Sein...

    « Un pays si petit face au grand océan 

    Qu'on ne voit pas son ombre au couchant 

    Un trait sur l'horizon fait de quelques maisons... 

    Qu'une vague peut tout emporter. »

    Louis CAPART, « L'héritage sénan »

  • Lundi 25 et Mardi 26 juillet 2011

    A Océanopolis de Brest

    Aujourd'hui nous sommes allés à Océanopolis dès le matin.

    Nous avons été accueillis par Nathalie qui nous a fait la visite du pavillon tempéré, puis nous sommes retournés au bateau pour manger avant de repartir pour la visite du pavillon polaire et faire un atelier sur les mammifères marins et les phoques.

    Pour finir nous avons été accueillis sur la Mallouine (une belle goélette ancienne) où des jeunes se préparent à une grande expedition : une traversée de l'atlantique... 

    Roxane et Kevin

    Le Parc Océanopolis de Brest

    RESUME JOURNEE DES 25 & 26 JUILLET 2011

    En escale à Brest, les matelots ont été très gentiment – et gracieusement – accueillis à Océanopolis. Et ils ont pu, grâce à Nathalie animatrice dans ce parc de découverte des océans, découvrir les pavillons tempéré, polaire et tropical pour ensuite participer à un premier atelier sur « La vie d'un phoque gris en mer d'Iroise », puis un second sur « Océan – atmosphère deux acteurs de notre climat »... Ces deux ateliers les ont beaucoup intéressé : la vie d'un phoque gris évidement ce n'est pas banal et Nathalie s'est retrouvée assiégée de questions par nos matelots toujours aussi curieux ; quant à l'étude de notre climat, sachant les conditions météo que nous avons eu en ce mois de juillet, l'équipage avait grandement besoin de comprendre où est passé le soleil... 

    Et les matelots de la vie ne sont pas les seuls a avoir été embêtés par la météo : nous avons en effet rendu visite à l'équipage de la Malouine, en escale à Brest également, qui nous a raconté ses déboires : parti pour traverser la Manche, il a été obligé de s'abriter en Bretagne, le vent et la mer se liguant contre eux ! 

    Demain (le 27 juillet), nous accueillons Lucie, institutrice en école Diwan, qui viendra initier nos matelots à quelques rudiments de breton, afin qu'ils puissent transmettre leurs messages aux hôpitaux dans cette langue...

Ce site utilise un système de cookies afin d'améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plus sur les cookies. Je veux visiter le site. Accepter